le nouveau coronavirus peut être attrapé plus d’une fois, avertissent les experts en santé – en guérir ne vous immunise pas nécessairement

0
4364
Le personnage de Gwyneth Paltrow est le patient zéro dans "Contagion". YouTube/MovieClips

Business Insider France, le 4 février 200 par Holly Secon

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.businessinsider.fr/us/wuhan-coronavirus-risk-of-reinfection-2020-2?utmSource=twitter&utmContent=referral&utmTerm=topbar&referrer=twitter

Cet article confirme la furieuse efficacité de ce 2019 -Ncov, virus conçu en laboratoire qui n’a rien de naturel et qui est destiné à blesser et, éventuellement à tuer toute personne susceptible de l’attraper. Il fonctionne de façon parfaitement illogique ce qui prouve encore une fois son ingénierie.

Un virus qui atteint un sujet mène une guerre contre le système immunitaire de celui-ci, ce même système immunitaire a pour mission de dompter et d’éliminer le virus en fabriquant des anticorps et des antigènes qui protégeront le sujet à vie, mais pas dans le cas de ce coronavirus, qui semble revenir attaquer le sujet autant de fois qu’il le souhaite.

Nous sommes face à un virus assassin qui a été fabriqué par des apprentis sorciers dont l’objectif est clairement de nuire à l’espèce humaine.

Toute la presse internationale tente de nous faire croire que c’est un virus naturel et une pandémie liée au hasard, mais la conception même de ce virus nous indique qu’il s’agit en effet de la mise en place d’une stratégie et d’un plan de déstabilisation mondial.

Il y a derrière ce coronavirus un montreur de marionnettes sans pitié qui se délecte de sa mauvaise action sur le genre humain.

Nous vivons une époque Formi… Diable !

Une épidémie de coronavirus qui a commencé en Chine [1] a infecté plus de 20 000 personnes et tué plus de 400 personnes. Des cas ont été enregistrés dans 24 autres pays.

  • Les anticorps que les patients produisent jusqu’à présent ne durent pas nécessairement très longtemps, a déclaré un expert.

Le nouveau coronavirus identifié fin décembre a infecté plus de 20 000 personnes dans le monde [3]

L’épidémie est née dans la ville centrale de Wuhan, en Chine. La Commission chinoise de la santé a indiqué dimanche que parmi les personnes infectées, 475 personnes se sont complètement rétablies et 361 sont décédées. 

Les autres sont toujours traités.

Zhan Qingyuan, directeur de la prévention et du traitement de la pneumonie à l’hôpital de l’amitié Chine-Japon, a déclaré que même les personnes qui se sont rétablies pourraient ne pas être immunisées contre le virus.

  • « Pour ces patients qui ont été guéris, il y a une probabilité de rechute », a-t-il déclaré vendredi lors d’un briefing [4]. « L’anticorps sera généré ; cependant, chez certains individus, l’anticorps ne peut pas durer aussi longtemps. »

Un risque de réinfection

La plus grande famille de coronavirus comprend les virus qui causent le SRAS, le MERS et le rhume. La plupart des coronavirus provoquent des infections des voies respiratoires supérieures légères à modérées, et beaucoup – y compris la nouvelle souche – se propagent aux humains à partir d’animaux.

Lorsqu’un virus pénètre dans un corps humain, il essaie de s’attacher aux cellules hôtes et de les prendre en charge. En réponse, notre système immunitaire produit des anticorps : des protéines qui reconnaissent et éliminent les virus.

Cette illustration fournie par les Centers for Disease Control and Prevention montre le nouveau coronavirus 2019 (2019-nCoV). Presse associée

C’est ainsi que les humains deviennent immunisés contre certaines maladies. Les enfants qui ont contracté la varicelle, par exemple, sont immunisés contre la maladie à l’âge adulte. 

Les vaccins sont un autre moyen de développer l’immunité. (???)

Les enfants qui ont contracté la varicelle, par exemple, sont immunisés contre la maladie à l’âge adulte, donc cela prouve que le vaccin n’est pas nécessaire, n’est-ce pas ? (cogiito.com)

  • « Avec de nombreuses maladies infectieuses, une personne peut développer une immunité contre une souche spécifique après une exposition ou une infection », a déclaré à Business Insider, Amira Roess, professeur de santé mondiale et d’épidémiologie à l’Université George Mason. « Souvent, cette personne ne retombera pas malade après une exposition ultérieure. Concernant cette souche spécifique de coronavirus, les scientifiques travaillent pour répondre à cette question. »

Les médecins et les virologues ne connaissent pas encore suffisamment le coronavirus de Wuhan pour dire si les humains développent une immunité complète après avoir contracté la maladie. 

Selon Zhan, les médecins ne sont pas sûrs que les anticorps que les patients développent sont suffisamment forts ou durables pour les empêcher de contracter à nouveau la maladie.

Les virus peuvent également muter rapidement, donc l’immunité à une souche ne garantit pas l’immunité à une autre.


[1] https://www.businessinsider.fr/us/china-virus-everything-we-know-deadly-2019-ncov-wuhan-spread-2020-1

[2] https://www.businessinsider.fr/us/wuhan-coronavirus-unnecessary-panic-experts-say-2020-1

[3] https://www.businessinsider.fr/us/china-virus-everything-we-know-deadly-2019-ncov-wuhan-spread-2020-1#chinese-authorities-launched-an-investigation-in-the-first-week-of-january-amid-fears-that-the-virus-could-be-like-sars-that-coronavirus-also-originated-in-china-and-killed-774-people-from-november-2002-to-july-2003-5

[4] https://www.youtube.com/watch?v=GZ99J7mlaIQ

Laisser un commentaire