Le piège se referme ?

3
3326

3 Commentaires

  1. Je ne suis pas en accord avec toi, et je t’explique: Tant qu’on en sera à faire des « tris » entre les morts, à savoir les bonnes morts et les mauvaises morts on ne pourras pas s’en sortir. Vous pouvez cherchez dans tout les sens. Toute mort est un meurtre. Tu sais, tu peux affamer n’importe qui en lui disant ce qui lui manque et au cours de l’histoire nous avons affamé beaucoup, et c’est un peut l’histoire de toutes les histoires. Nous sommes modelés par notre environnement culturel ou cultuel qui est considérable, s’il n’y a pas de désir « colonialiste » ou « emphatique » alors tu aperçois l’immense possible. Nous sommes dans un monde « massacrant » et j’ai du mal, je veux dire je le (me) perçoit, m’aperçoit. Je ne suis pas étranger de mon perçut. Le ravage peut s’accroitre quand je me place hors de ma perception. C’est à dire que si je me place hors de moi?? J’ai réfléchis, réfléchis etc, etc. Nous savons que nous n’avons aucune limite (autre que celle culturelle ou cultuelle) je veux dire totalement, ne séparant pas le dehors du dedans ou encore le physique du psychique. C’est à dire encore une fois, ce que je perçois c’est ma perception et ne peux m’en séparer. L’œil est à mi-chemin entre le dehors et le dedans, il est comme, ou agit comme un projecteur. Il est la lentille du tout. Et si je vois mal, ce sera pas bien vu…..Je réalise un exercice que j’abrège comme cela:  » restez au centre de votre vie, ainsi le temps passant accroit de jour en jour votre possible » et le mien, de surcroit! Quand tu apprends l’illimite, ton illimite, la sexualité et donc la mort passent. Amitié à vous et dites moi si j’ai fait des fautes.

  2. Oui, la perversion narcissique fait partie des pathologies anaclytiques, qui ne sont pas considérées comme des pathologies au même titre que les psychoses ou certaines névroses mais affectent gravement la sociabilité et la relation à l’autre. Ce sont des gens qui ont construit leur personnalité de travers (un peu comme l’architecte Amonbofiss dans Astérix et Cléopatre) de sorte qu’autrui n’est qu’un objet tantôt manipulable tantôt persécuteur. Le psychiatre que vous citez a bien remis les pendules à l’heure.
    Les polonais ont eu une longue expérience de la propagande d’état qui est en train de ressortir dans cet article.
    Oui, il y a de plus en plus de gens qui vivent dans des camions, des caravanes, ou même (des jeunes) directement dans les bois. Et les gouvernements ne pourront pas continuer « en même temps » à l’interdire et appauvrir les peuples parce que de plus en plus de gens ne peuvent ni s’acheter un logement ni payer un loyer.
    Pour ma marraine qui est en maison de retraite et doit tout le temps porter le masque sinon on la renvoie dans sa chambre, je lui en ai fait en tissu léger avec une couche d’étamine fine en doublure et d’une forme qui permet de respirer confortablement (il y a des tutos sur you tube). Quand ils sont dans des couleurs beiges, ça ne fait pas stroumpf, ça ne fait pas masqué, ça ne fait pas épidémie, on ne jette pas tout le temps du papier.
    Ils ne peuvent pas créer de nouvel ordre mondial puisque des pervers ne peuvent rien mettre en ordre d’une manière qui tienne debout.

Laisser un commentaire