Le régime carnivore :  Mieux que le régime végétarien pour la perte de graisse, le diabète, les problèmes auto-immuns, la digestion et plus encore…

22
4589

Ces dernières années,

vous avez peut-être entendu parler dans la presse que les “régimes carnivores” gagnent en popularité

et qu’ils présentent des avantages étonnamment puissants pour la santé

qui choquent souvent beaucoup de gens, car cette façon de manger est tellement contraire à ce que l’on entend dans les médias de masse.

En fait, vous avez peut-être même entendu dire que le célèbre Joe Rogan (comédien et animateur de podcast le plus populaire au États-Unis) a essayé un mois complet de régime carnivore en 2020 et a déclaré qu’il ne s’était jamais senti aussi bien, tout en perdant 5 kg de graisse corporelle et en perdant ses poignées d’amour dont il n’avait jamais pu se débarrasser auparavant. Il a également déclaré que son énergie était parfaitement stable pendant le mois où il a mangé de la viande à tous les repas. 

Il s’est senti si bien en mangeant un régime entièrement riche en viande qu’il a recommencé pendant 30 jours en janvier dernier et a obtenu des résultats similaires.

En lisant la lettre d’information d’aujourd’hui, je vous encourage à faire preuve d’ouverture d’esprit et à réaliser que la plupart des “gourous” dont vous entendez parler dans les médias n’ont pas une formation très poussée en matière de nutrition, et que la plupart des grandes entreprises alimentaires qui vendent de la malbouffe “végétale” ultra-transformée ont une ÉNORME influence sur la diffusion de la propagande visant à imputer tous les problèmes de santé à la viande, aux œufs et à d’autres aliments animaux sains, car elles savent que vous achèterez davantage de malbouffe “végétale” très rentable si vous mangez moins d’aliments animaux.

Mais lorsqu’on se penche sur la science réelle et qu’on l’explore avec un esprit ouvert, on s’aperçoit que la plupart des informations sur la nutrition qui sont prêchées par le courant dominant ne sont pas nécessairement correctes, et je vais vous expliquer certaines de mes découvertes  :

Si vous n’avez jamais entendu parler du “régime carnivore”, il s’agit essentiellement d’un mode d’alimentation qui se concentre entièrement ou principalement sur la viande, le poisson et les œufs sains, tout en évitant la plupart des aliments végétaux, ou en ne choisissant que de petites quantités d’aliments végétaux en fonction d’une échelle de toxicité végétale… par exemple, les légumes verts à feuilles, les morelles, les céréales et les haricots étant les aliments végétaux les plus toxiques, et les fruits étant généralement les types d’aliments végétaux les moins toxiques (je vous expliquerai plus en détail ce concept de niveaux de toxicité végétale dans un instant)…

J’étudie intensément la science des régimes carnivores (à base d’animaux) depuis plusieurs années maintenant, et je suis fasciné par les avantages impressionnants pour la santé que des milliers de personnes tirent de ce mode d’alimentation. Cependant, comme pour tout mode d’alimentation, certains types de personnes en retirent beaucoup plus de bénéfices que d’autres.

Les principales catégories de personnes qui semblent bénéficier le plus des régimes à base d’animaux sont les personnes souffrant des pathologies suivantes…

1. Les maladies auto-immunes

Un pourcentage très élevé de personnes souffrant d’auto-immunité voient leurs symptômes diminuer de façon spectaculaire, et bien souvent, ils disparaissent complètement, en suivant un régime carnivore ou un régime essentiellement carnivore qui ne contient que les plantes les plus simples et les moins toxiques.

Dans le cas de l’auto-immunité, il s’agit du type de régime d’élimination le plus efficace, car de nombreux types de plantes déclenchent des symptômes auto-immuns.

Il est assez fréquent que les personnes atteintes de maladies auto-immunes soient déclenchées par des aliments végétaux tels que les céréales contenant du gluten, les haricots (très riches en lectines), les morelles (tomates, poivrons, aubergines et pommes de terre blanches), les oxalates des légumes à feuilles et d’autres composés problématiques des plantes.

2. Problèmes d’intestin/de digestion

Étant donné qu’un excès de fibres, d’antinutriments d’origine végétale et de toxines végétales peut aggraver les troubles digestifs, un régime essentiellement carné peut en fait être très bénéfique pour le système digestif de nombreuses personnes, même si cette affirmation surprend la plupart des gens. Même le Dr Michael Ruscio, un gastroentérologue de renommée mondiale, a déclaré dans une interview que 60 % ou plus de ses patients ont besoin de moins de fibres, et non de plus. Un excès de fibres peut entraîner la prolifération de certains types de bactéries qui peuvent provoquer des troubles digestifs supplémentaires, et excès de fibres peut également irriter le tube digestif.

Je connais personnellement BEAUCOUP de personnes qui suivent un régime carnivore et dont la digestion s’est considérablement améliorée. Je connais également plusieurs personnes atteintes de la maladie de Crohn pour lesquelles le régime carnivore est la seule chose qui a fonctionné pour contrôler leur maladie, et elles avaient tout essayé avant cela. 

Cela ne fonctionnera pas pour tout le monde, et la plupart des médecins conventionnels n’ont même jamais entendu parler des régimes carnivores, donc ne vous attendez pas à ce que votre médecin sache quoi que ce soit à ce sujet si vous lui demandez. 

En fait, la plupart des médecins conventionnels (je dirais 95 % d’entre eux) ne connaissent pas grand-chose à la nutrition, car l’enseignement de la nutrition est quasiment inexistant dans les écoles de médecine.  Ainsi, les seuls médecins qui en savent beaucoup sur la nutrition sont généralement le petit pourcentage d’entre eux qui sont autodidactes.

3. Diabète et obésité

Bien que les glucides ne soient pas nécessairement “mauvais”, en particulier pour les personnes en bonne santé métabolique ou celles qui font de l’exercice intense, les régimes à faible teneur en glucides (y compris les régimes à faible teneur en glucides de type carnivore) peuvent être particulièrement efficaces, au moins pendant un certain temps, pour ramener les diabétiques de type 2 à une glycémie normale et à un fonctionnement normal de l’insuline dans le corps. 

Si vous êtes diabétique ou pré-diabétique, je vous recommande vivement de lire cette méthode naturelle pour inverser le diabète.

De plus, la perte de poids est très facile lorsque vous mangez presque exclusivement de la viande, car la viande est l’aliment le plus rassasiant que vous puissiez trouver, et il est pratiquement impossible de consommer trop de calories avec un régime uniquement ou principalement composé de viande. Pensez à la difficulté de trop manger avec un steak. Vous vous arrêtez tout simplement lorsque vous êtes rassasié. Mais pensez à quel point il est facile de trop manger avec des macaronis au fromage, des céréales, des bagels, du pain, de la pizza, de la crème glacée et d’autres combinaisons de glucides et de lipides qui créent une forte dépendance. 

Je sais personnellement que lorsque j’ai une pizza, du pain ou des pâtes devant moi, je ne peux pas m’arrêter d’en manger tellement c’est addictif, et je finis par me gaver de milliers de calories en trop. 

Mais avec un steak juteux nourri à l’herbe, je mange jusqu’à ce que je sois satisfait et je m’arrête naturellement.

En ce qui me concerne, je suis un régime carnivore à 85-90% depuis environ 3 ans maintenant (je dirais qu’il est à base d’animaux, avec seulement des plantes soigneusement sélectionnées, comme les fruits, dont je sais qu’ils conviennent à mon corps)… Pour moi, ce régime a été le plus facile et le meilleur pour moi, et je ne me suis jamais senti aussi bien.  Ma digestion est presque parfaite depuis que j’ai supprimé la plupart des légumes, haricots, morelles, etc. et mon énergie et ma composition corporelle se sont également améliorées. 

Mon énergie et la composition de mon corps se sont également améliorées.

Et mes analyses sanguines ont été presque parfaites également au cours de ces dernières années, alors que je suivais un régime principalement à base de viande.

Et non, malgré la fausse croyance des médecins dépassés et des médias grand public selon laquelle le cholestérol cause les maladies cardiaques, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité… en fait, les plus grandes causes de maladies cardiaques sont les aliments végétaux comme les huiles végétales et le sucre, mais PAS la viande.  La viande, le poisson et les œufs contiennent en fait des nutriments importants qui peuvent aider à prévenir les maladies cardiaques, comme la vitamine K2, la carnosine, la carnitine, le DHA/EPA, l’acide stéarique, etc.

Quant à ce que je mange personnellement… Je mange principalement de la viande rouge presque tous les jours (bœuf nourri à l’herbe, bison, agneau et yak), du poisson et des crustacés deux fois par semaine, des œufs, et les seuls végétaux que je consomme sont de petites quantités de courges, de patates douces, de carottes, d’avocats, de concombres, de café, de vin et de fruits sucrés uniquement pendant la saison des fruits locaux, mais pas en hiver. J’apprécie également une petite cuillerée de miel quelques jours par semaine en remplacement d’un dessert.

Personnellement,

j’ai choisi d’éviter le poulet et le porc,

car ils ont environ 10 fois la teneur en oméga6 inflammatoire de la viande rouge (la viande rouge ne contient que 2 à 3 % d’oméga6,

alors que le poulet et le porc en contiennent environ 15 à 20 %, car le poulet et le porc sont nourris presque exclusivement de céréales et de soja,

alors que la viande rouge comme le bœuf, l’agneau et le bison mange principalement de l’herbe et du fourrage pendant la majeure partie de sa vie)…

J’explique plus en détail pourquoi la viande ROUGE est plus saine que le poulet ou le porc dans cet article, et aussi pourquoi la viande rouge est plus durable sur le plan environnemental, ce qui surprend la plupart des gens.

Le meilleur changement de régime alimentaire que j’ai effectué et qui a eu le plus grand impact sur l’amélioration de ma santé a été de supprimer la plupart des légumes et des haricots au cours des 3 ou 4 dernières années. En fait, j’évite intentionnellement presque tous les légumes et les haricots maintenant, et cela a eu l’amélioration la plus spectaculaire sur la façon dont je me suis sentie au quotidien.

Personnellement, je ne pense pas que les légumes soient une source de nourriture ancestrale pour les humains, et une étude portant sur plus de 300 tribus de chasseurs-cueilleurs a montré que le régime alimentaire moyen des chasseurs-cueilleurs du monde entier était composé de 80 à 85 % de viande, de poisson et de fruits, les 15 % restants étant constitués de petites quantités de noix et de racines…

Mais les chasseurs-cueilleurs ne mangeaient pas beaucoup de ce que nous appelons “légumes” dans notre alimentation actuelle.

Les feuilles et les tiges ne représentaient que 1 % du régime alimentaire moyen des chasseurs-cueilleurs, même dans les régions tropicales.

Après tout, 99% des feuilles dans la nature sont toxiques, et pourquoi les chasseurs-cueilleurs auraient-ils perdu du temps et de l’énergie à cueillir quelque chose qui n’a aucune calorie… cela n’a aucun sens logique. La majorité des aliments végétaux que nos ancêtres mangeaient étaient en fait principalement des fruits (la seule partie de la plante qui veut être mangée pour que nous puissions répandre les graines de l’arbre ailleurs), ainsi qu’un peu de noix et de racines, car ce sont les plantes les plus denses en calories qu’il aurait été logique de cueillir.

Je pense également qu’environ 50 % des légumes sont en fait nocifs pour beaucoup de gens en fonction de leur génétique et d’autres conditions de santé…

Par exemple, les légumes de la famille des brassicacées peuvent être mauvais pour les personnes souffrant de troubles de la thyroïde, les légumes de la famille des morelles peuvent être mauvais pour les personnes souffrant d’arthrite, les légumes à feuilles peuvent causer des problèmes d’oxalate comme les calculs rénaux, et certains autres légumes peuvent souvent aggraver les problèmes digestifs. 

Comme vous pouvez le constater, les légumes ont souvent plus d’inconvénients que d’avantages.

22 Commentaires

  1. Je n’ai rien lu de plus faux que cet article qui va à l’encontre de toutes les études récentes sur l’alimentation.
    Il est maintenant reconnu que les régimes carnivores sont la cause des maladies cardio-vasculaires et de nombreux cancers ‘les deux principales causes de mortalité chez l’homme). Quant au diabète, l’on peut le faire régresser et même disparaitre en supprimant la consommation de tous les produits animaux et privilégiant un régime riche en fruits et légumes. C’est donc exactement le contraire de ce que dit cet homme que je soupçonne être financé par l’industrie de la viande.
    Les docteurs GREGGER, BARNARD, Mc DOUGALL, ORNISH, FUHRMAN, et bien d’autres ont démontré que la cause du diabète n’était pas les glucides mais la graisse qui, bouchant les cellules, empêche l’insuline de faire son travail, à savoir apporter le glucose aux mitochondries.
    Les fibres sont absolument indispensables pour nourrir les bonnes bactéries. Elles sont les meilleurs probiotiques. Les fibres végétales facilitent le transit intestinal, alors que la viande stagne dans l’intestin et est responsable des constipations.
    La viande, non seulement ne contient pas de fibres, mais ne contient pas davantage de vitamines, de minéraux et d’enzymes qu’il faut aller chercher dans les fruits et légumes.
    Je ne peux reprendre tous les arguments erronés de cet article. Notons toutefois que l’auteur signale une toxicité des végétaux , ce qui est pourtant très rare, alors que la viande contient des endotoxines non détruites par la cuisson, et des bactéries mortifères comme E.Coli, salmonelles, campilobactères, yarsinia, vibrio colorae (responsable du choléra), neisseria, billophylla wadsworthierdes vers en veux-tu en voilà.
    Rappelons cette évidence que nous ne sommes plus des chasseurs cueilleurs et que depuis 10 000 ans, l’homme a inventé l’agriculture qui le fait vivre depuis.
    Quant au poids, je ne peux que vous citer notre exemple personnel (mon épouse et moi). Nous avons perdu 13 kg chacun lorsque nous avons supprimé la viande et le fromage, et nous ne les avons jamais repris.
    Enfin n’oublions pas que les hommes tuent chaque année 80 milliards d’animaux pour nourrir 7 milliards d’humains. Pour ce faire, nous épuisons les océans, nous déforestons à tout va pour faire d’immenses champs de soja transgénique ou de céréales pour nourrir ces animaux qui sont censés nous nourrir. Quelle absurdité et non-sens écologique, alors que ces surfaces cultivées permettraient de nourrir 15 milliards de personnes directement.

    • Vous avez visiblement refusé d’ouvrir votre esprit comme il l’a été demandé en début d’article, et de façon colérique, vous avancez des faits qui vous concernent personnellement; puis-je vous rappeler que vous n’êtes pas seul au monde, et que si pour vous, ce régime ne fonctionne pas, il fonctionnera certainement pour d’autres de façon efficace comme c’est décrit dans l’article. Veuillez cesser de tout rapporter à vous même. En médecine, nous trouvons tout et son contraire, les laboratoires vendraient leur mère en prétendant que les vaccins sont bons pour la santé, en fournissant de fausses preuves officielles, mais est-ce seulement le cas ?

      Ne l’a-t-on pas vue avec les vaccins COVID ? Vos arguments, sont tous contradictoires, vous parlez d’Ecoli, n’avions-nous pas une crise sanitaire à ce propos où il était interdit de manger des concombres pendant tout un été, et pourtant, il s’agit d’un légume, pas de viande, expliquez-nous svp, puisque vous affirmez le contraire.

      Vous attaquez violemment cet article, mais vous n’apportez aucune preuve que ce que vous annoncez est vrai, ce n’est que partiellement vrai, pour qui travaillez-vous, que vendez-vous au juste ? Les végétaux ne sont pas plus sains que la viande comme vous le prétendez, ils sont bourrés de pesticides et de perturbateurs endocriniens, ils sont arrosés avec une eau pleine de chlore ou par le ciel bourré de métaux lourds et de virus. veuillez ne pas être dogmatique dans cet espace de parole, soyez objectif et moins agressif, d’autres que vous ont le droit d’avoir des opinions divergentes de la votre. Cordialement.

    • Patrick-Louis Vincent,
      je soutiens votre point de vue ,(l’ouverture d esprit va dans les deux sens il me semble 🙂
      Je suis végétarienne pas vegan ,donc je garde les petits poissons comme les sardines car les moins toxiques en métaux lourds , et les oeufs de mes trois poules , qui ont une belle vie de princesse et mangent de l’ herbe et autres bonnes choses ,jamais de maïs trangénétiques sojas etc … Et elles ne finiront pas leur vie à la casserole , cela par respect pour elles et pour les remercier de me donner leur bons oeufs …
      J’ ajoute que je constate quand même que les personnes dans mes amis qui sont en meilleur santé et ne sont jamais malades sont mes amis Vegans, c ‘est peut être un hasard bien sûr , car ils font très attention à leur alimentation ,mangent bios et évite pesticides et autres crasses , et surtout ont aussi une belle dimention spirituelle et un grand respect pour les autres vivants sensibles ,ils refusent de manger du cadavre …C’ est peut être lié à leur bonne santé …Bien à vous .

      • Comme toujours nous assistons ici à un jugement de valeur personnel, aucune notion scientifique n’est développée, aucune attention n’est portée sur la condition biochimique du patient, seul un jugement moral, qui est un avis personnel sur des bases personnelles et qui implique que ceux qui ont une dimension vegan et ou végétarienne et bien sûr spirituelle sont exempts de maladies ce qui est faux. Comment explique-t-on alors que des moines tibétains au Tibet meurent-ils parfois du cancer ? Ils ne mangent pas de viande, ne vivent pas dans la pollution, ont une dimension spirituelle supérieure et pourtant… Soyons scientifiques svp et pas moralisateurs.

  2. Bonsoir Mr Jandrok,
    Quel serait votre avis concernant l’aspect énergétique (spirituel) de l’alimentation car née industrielle ?
    Évidemment l’alimentation végétale n’est pas exempte de problème sanitaire, vous l’avez évoqué ici haut.
    Bien sûr nous sommes tous différents et à chacun d’écouter son corps pour lui apporter au mieux l’alimentation qui lui convient.
    Ma question me tient à cœur, et j’aimerais bien votre avis svp.
    Merci pour ce que vous faite depuis si longtemps.
    Salutations à vous et votre Louloute !
    Sébastien

  3. Avant toute chose en matière de physiologie. C’est l’observation…
    L”être humain sur terre a été formaté par la nature et les environnements afférents depuis les origines Sumériennes/Annunakis (Zecharia Sitchin).

    1) PH
    2) Sécréteurs / non-Sécréteurs
    3) Groupes sanguins
    31) O + / –
    32) A + / –
    33) B + / –
    34) AB + / –

    Et leurs densités en protéines cellulaires…

    Tout en découle….

    Bien à vous

    • Bonjour,
      Je confirme: le groupe sanguin est capital pour être en meilleure santé. Conseil de lecture : “4 groupes sanguins, quatre régimes” du Docteur Adamo. Cependant dans la complexité de notre vie, l’environnement est très important comme s’éloigner des personnes toxiques; des antennes 5G et des ondes électromagnétiques ( par exemple celle produite par l’antenne des pompiers…).
      Merci de m’avoir lu.

  4. @Patrick-Louis Vincent
    Bonjour,
    Je ne suis pas d’accord avec votre affirmation. A mon avis, vous n’avez pas lu l’article correctement !
    L’auteur parle de bœufs nourris à l’herbe ou au fourrage et non d’animaux nourris de céréales et de soja. Son constat est pertinent et de plus, confirmé par son expérience personnelle.
    Nous ne sommes pas tous égaux devant les richesses de la Nature, et chacun doit pouvoir choisir son alimentation en fonction de ses besoins personnels.
    Le clivage actuel viande vs végétal n’a aucun sens, et il est intelligent de se poser les bonnes questions afin de faire les bons choix concernant notre propre alimentation qui peut être différente de celle de son voisin.
    Merci de m’avoir lu

  5. L’auteur de l’article suit ce régime depuis 3 ans. Mais peut-être faudrait il voir les résultats à encore plus long terme…J’ai moi-même été intéressée par cette méthode d’alimentation et suivi quelques youtubers sur des chaines américaines principalement. Je l’ai jamais vraiment appliqué moi-même de façon stricte mais suivi quelques principes.
    Mais ces youtubers ont le recul maintenant de plus de 8 ans et plusieurs en sont revenus…avec des titres;
    “why i qui the carinvore diet”, the carnivore diet almost killed me.”
    Je me permets de vous donner un lien, à chacun bien sur de faire ses propres expériences :

  6. J’ai fait ce régime il y a des années et j’avais perdu 19 kg en 9 mois, avec surveillance médicale. Cà marche, mais comme tous les régimes, on reprend dès que l’on arrête ! Donc pour moi un énième aller retour de yoyo….

    • c est sur que si vous mangez comme ca pour maigrir
      mais pour ceux qui sont MALADES
      regardez les videos de mickaela peterson
      jeune femme malade depuis ses 3 ans
      qui a vu son état s améliorer miraculeusement depuis le carnivore

  7. Dans le passé lointain au XVII-XVIII siècle les médecins recommandés aux diabétiques des bonnes steak bien gras avec d’whisky. Figurez-vous pour guérir le diabète et ce n’est pas une blague. En 1797 le chirurgien écossais John Rollo TRAITAIT ses patients attents de di

  8. Au XVII-XVIIième siècles les diabétiques étaient traités avec des steaks et du whisky. En 1797, un chirurgien écossais, John Rollo traitait ses patients attentent de diabète grâce à un régime de viande uniquement. Au début du XIXème siècle, un physicien américain, le Docteur Allen “nourrissait” ses patients seulement de whisky et du café, pour se débarrasser de leur diabète de type 2. Et puis dans les années ’60 la poule aux œufs d’or est arrivée, POUR l’industrie pharmaceutique. Dans l’industrie alimentaire, en remplaçant le gras (sur une fausse étude) avec du sucre comme conservant, le diabète a explosé.

    En 1980, il y avait 108 millions de diabétiques. En 2019, il y en avait 425 millions. Pour 2040 les estimations optimistes arrivent à 800 millions de diabétiques dans le monde.

    Aucun candidat à la présidentielle ne révèle pas ce fléau et l’arnaque de l’industrie alimentaire et pharmaceutique. Je suis sûr que Cogiito.com a bien abordé ce sujet dans ses livres et ses articles.

  9. Des naturalistes du XIXème siècle ont observé que le corps humain possède un système digestif de frugivores, avec une dentition faite pour broyer, mastiquer longuement, et certainement pas pour arracher à la proie un morceau de viande. L’intestin de l’homme est long comme celui des animaux qui mangent des végétaux. Les animaux carnassiers ont un intestin court, pour une digestion et une élimination rapides de la viande. Le risque, je l’ai lu, pour un humain est que la viande stagne dans le gros intestin, car difficile à éliminer et putréfie. Donc, il ne faut certainement pas manger beaucoup de viande !

    • Effectivement Didier, la nature nous donne une bonne leçon…

      1) La viande n’est pas une obligation (terme général pour citer les viandes rouges qui stagnent dans l’intestin mais pas les viandes blanches). En fait, l’être humain à besoin de métaboliser les vitamines B9 et B12 par l’organe majeur le foie et consœurs sinon la folie rode, hallucinations etc…

      2) Cette fonction originelle a disparu en partie dans certaines régions du globe à cause de régimes alimentaires inadaptés, vaccins, interventions chirurgicales, antibiotiques aux caractéristiques propres à cet organisme programmé et façonné par la nature.
      (changement ou disparitions d’une certaines catégories de bactéries au niveau de la flore intestinale répartie en 3 grandes familles, carences en vitamines, oligo-éléments, minéraux)

      — L’insuline est au foie,ce que le sucre rapide est au diabète et l’obésité —

      Pour exemple, les pays nordiques et la médecine du laisser faire la nature…

      Pour exemple, l’inde a majorité ‘végétarienne modérée'(climats chaud) n’explique pas la longévité des habitants mais la longueur des alênes des chromosomes OUI et la nourriture permettant leurs entretiens aux extrémités…(vitamine C etc…) La base fondamentale même de la longévité…

      Avez-vous compris ?

      Cordialement vôtre

  10. Mr Jandrok je suis un peu « triste » de voir que vous considérez le commentaire de Patrick Vincent comme agressif
    Il a son opinion avec ses sources
    Je dirais même que je le rejoins
    Nous mangeons avant tout de l’information
    Veuillez visionner cette merveilleuse femme qui nous a malheureusement quitté Madame Jacqueline Bousquet
    Et ses livres également
    Qui rejoint nourriture et spiritualité ainsi que scientifique
    Quant aux moines tibétains qui ne mangent pas de viande j’ai le regret de vous dire que c’est très souvent faux
    Les moines de la forêt oui
    Certains ok
    Mais beaucoup surtout ceux qui suivent la nourriture offerte par le peuple ne refusent pas même si il y a de la viande
    Oui un végane peut avoir un cancer mais ce n’est pas forcément dû à son régime parfois le stress l’hérédité la malle bouffe oui même végétale !
    Par contre c’est exacte également qu’on est très souvent plus résistant devant un rhume ou certaines maladies
    Ce n’est pas de se bourrer de tout c’est de manger en conscience dans le calme et très souvent nous mangeons trop

    et trop souvent
    Notre digestion est très lente à comparer des animaux et les aliments carnés on du mal à être digérés etc…
    Pour l’E.Coli

    ttps://www.l214.com/20110620-E-coli-transmission
    On a beaucoup entendu parler de ce problème mais d’où vient-il comme par hasard ?!
    Donc oui il y a des légumes bourrés de pesticides mais sincèrement les vaches pâturent toutes loin de la pollution ?
    Le fumier le lisier étendu dans les champs les pesticides dans l’air dans les cultures
    Les vaccins les médicaments qu’on leurs administre etc….
    Donc les personnes éveillés se nourrissent de Prana évidemment à ne pas faire si l’on est pas préparé
    Pas n’importe qui peut y arriver comme ça !
    Des civilisations anciennes se sont nourries autrement et certainement pas avec du cadavre
    Non s’étaient des êtres évolués
    Nous sommes des omnivores car lorsque nous cueillons nous avons pu manger des insectes des petites bêtes sur les baies dans les fruits ou champignons
    Notre corps a changé avec notre façon d’évoluer enfin si on peut dire évoluer ! Sur cette terre
    Les animaux d’élevages que nous avons « fabriqué » pour nous, les cultures etc….
    C’est une longue histoire…

  11. des animaux nourris a l’herbe et au fourrage ? on en trouve encore chez les bouchés ou en grande surface ? Si la terre n’est pas toute contaminée s’est tres bien. Le mieux pour tenter de rester en bonne santé c’est de célébrer l’eucharistie car JC est notre plus grand espoir mais il faut boire aussi le sang du Christ. Joyeuse Pacques.

Laisser un commentaire