Le SMALLPOX BIOWAR (la guerre batériologique de la variole) – les mondialistes préparent un plan «parfait» pour couvrir les décès dus aux vaccins et annuler les élections de mi-mandat en déclenchant une nouvelle épidémie mortelle

5
10867

Jeudi, 18 Novembre, 2021 par: Mike Adams

https://www.afinalwarning.com/572120.html

La bonne nouvelle, c’est que le mandat de vaccination du président Biden va très certainement être invalidé par la Cour d’appel du sixième circuit. Biden subira ainsi une défaite cuisante dans sa tentative d’extermination massive du peuple américain au moyen d’armes biologiques “vaccinales”.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’une fois que l’obligation de vaccination aura été annulée, les mondialistes seront obligés de recourir à leur prochaine stratégie dévastatrice pour atteindre leurs objectifs de génocide et de dépopulation. Il semble que leur prochaine arme sera le virus Marburg, Ebola ou la variole.

La variole est le choix le plus probable car, elle est extrêmement contagieuse et presque personne n’est immunisé contre elle.

Bill Gates a averti à plusieurs reprises – avec un sourire effrayant – que l’Amérique devait se préparer à une attaque terroriste à la variole visant les aéroports américains. Lorsque Bill Gates lance une telle mise en garde, c’est généralement parce que les mondialistes prévoient de la mettre en œuvre.

Yahoo News a rapporté cette semaine que des flacons étiquetés “variole” ont été découverts dans un laboratoire Merck, en violation de la loi américaine.

Sur le territoire continental des États-Unis, seule l’installation du CDC à Atlanta est autorisée à stocker des fioles de variole. Que fait donc Merck – un fabricant de vaccins – avec des fioles de variole ?

Il ne serait pas fou de supposer qu’ils travaillent sur la prochaine grande diffusion d’armes biologiques afin de générer une nouvelle vague de bénéfices sur les vaccins antivarioliques.

Mais un lâcher de variole par les mondialistes accomplit bien plus qu’une simple dépopulation…

Enterrer les décès dus aux vaccins antivarioliques et stopper les élections de mi-mandat de 2022.

L’effet d’une libération délibérée de la variole par les mondialistes anti-humains serait une couverture des décès liés aux vaccins COVID, qui commencent déjà à s’accélérer sauvagement. Des millions de personnes mourront à travers le monde à cause des vaccins COVID dans les six prochains mois seulement, alors que la suppression immunitaire, l’augmentation de la dépendance aux anticorps et la croissance des tumeurs cancéreuses s’accélèrent.

La cabale mondialiste cherche désespérément à détourner l’attention du monde des effets de dépeuplement du vaccin, et a donc besoin d’une catastrophe de masse plus importante pour en porter la responsabilité.

Secondairement, une épidémie de variole permettrait également aux criminels de D.C. de déclarer une urgence nationale et de suspendre les élections de mi-mandat de 2022, où ils risquent d’être politiquement massacrés.

Les sondages actuels, s’ils sont projetés dans les résultats des élections, montrent que les démocrates sont très susceptibles de perdre la Chambre, le Sénat et de nombreux gouverneurs et législatures d’État, laissant Biden (ou Harris) sans pouvoir effectif autre que des décrets exécutifs anticonstitutionnels (que les tribunaux ne cessent d’abattre).

Ainsi, les démocrates ont besoin d’une plus grande catastrophe pour annuler les élections de 2022. La variole (ou Marburg) est leur choix “parfait”, étant donné qu’ils n’ont aucun respect pour la vie humaine et qu’ils sacrifieraient jusqu’au dernier Américain vivant si cela leur permettait de rester au pouvoir. Ils sont comme des animaux fous, prêts à faire absolument n’importe quoi pour maintenir leur contrôle.

Bill Gates brosse un tableau semblable à celui des “12 singes” avec la diffusion de la variole dans les aéroports.

https://news.yahoo.com/bill-gates-warns-smallpox-terror-115657596.html

Bill Gates a demandé aux gouvernements de se préparer aux attaques terroristes à la variole et aux futures pandémies en investissant des milliards dans la recherche et le développement.

Le fondateur de Microsoft a suggéré que les “jeux de germes” pourraient préparer les nations au bioterrorisme, comme les attaques à la variole dans les aéroports. M. Gates a averti que les épidémies causées par le bioterrorisme pourraient être pires que celles qui se produisent naturellement.

Pourquoi Bill Gates a-t-il spécifiquement choisi la variole et les aéroports pour son exemple ?

Parce que c’est le moyen le plus efficace pour les bioterroristes – c’est-à-dire les mondialistes de la dépopulation – de déclencher leur prochaine guerre biologique.

C’est une scène tout droit sortie de 12 Monkeys, le film de science-fiction dystopique avec Bruce Willis et Brad Pitt.

En outre, une diffusion mondialiste de la variole piégerait probablement de nombreux sceptiques de la vaccination et des personnes qui ne portent pas de masque et qui ont pris l’habitude de prendre peu de précautions en public. Alors que le “COVID” s’est avéré n’être guère plus qu’une grippe rebaptisée, la variole militarisée a un taux de mortalité d’au moins 30 % et peut aller bien au-delà selon sa configuration.

Pour survivre à la variole, les Américains devraient s’enfermer pendant une longue période… peut-être une année entière, sans pratiquement aucun approvisionnement en nourriture, carburant, médicaments, eau ou autres produits essentiels. De nombreuses personnes qui ont négligé la gravité de la crise COVID s’exposeraient par inadvertance à la variole, avec des conséquences dévastatrices.

Plus la crise est importante, plus les pouvoirs en place peuvent affirmer leur fausse autorité et priver les gens des libertés civiles fondamentales (et des droits de l’homme). C’est pourquoi le déploiement de la variole est la stratégie la plus efficace que les mondialistes anti-humains peuvent mettre en œuvre en ce moment pour asservir davantage l’humanité et écraser les États-Unis d’Amérique.

Vont-ils vraiment appuyer sur la gâchette et la diffuser ?

Nous n’avons aucun moyen de le savoir à l’avance, mais nous avons déjà vu leur volonté de libérer d’autres armes horribles contre l’humanité qui entraînent une mort massive sur la planète (par exemple, les injections de “vaccins” à base de protéines de pointe qui sont des armes de guerre biologique meurtrières.

Selon OurWorldInData.org, 52,4% de la population mondiale a reçu un vaccin contre le covid. Cela représente plus de 4 milliards de personnes, et ce nombre augmente de près de 30 millions par jour. Avec un taux de mortalité à long terme de 50% dû à ces vaccins – couvrant les causes de décès à court, moyen et long terme –

cela signifie que les mondialistes massacrent effectivement 15 millions d’êtres humains par jour.

Cela représente DEUX holocaustes nazis par jour, tous les jours, alors que l’holocauste vaccinal continue de massacrer l’humanité.

Tous les décès ne sont pas instantanés, il faudra donc des années pour que ces chiffres se réalisent pleinement, mais dès qu’une personne se fait injecter, son horloge de la mort est déjà en marche.

Vous trouverez tous les détails sur le scénario de la variole dans le podcast Situation Update d’aujourd’hui via Brighteon.com :

Brighteon.com/757a7df2-9d8c-412f-8095-d2aba1dff321

Découvrez chaque jour un nouveau podcast, ainsi que des entretiens avec des personnalités de premier plan, sur le site :

https://www.brighteon.com/channels/hrreport

5 Commentaires

  1. C est vraiment Satanique tout ça ……gardons notre lumière divine intacte !!!! Merci a Philippe et dame louloute d être ce phare divin de l information. Gratitude .

  2. Il faut garder cet article. Mais à mon avis une autre pandémie par un autre virus cela ne prendra plus. C’est pour cela qu’ils y mettent le paquet pour vacciner maintenant toute la population mondiale avec ce Covid. L’humanité est bête mais jusqu’à un certain point.

Laisser un commentaire