Le système de notification des accidents liées aux vaccins du CDC est « temporairement hors service ».

4
4384

Children’s Health Defense Team

Quiconque espère trouver les dernières informations sur les lésions dues aux vaccins qui ont été signalées aux Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) n’a pas de chance, du moins temporairement.

Le système de notification des effets indésirables des vaccins (VAERS) du CDC permet au public de faire des recherches dans la base de données des accidents liées aux vaccins qui ont été signalées au système. Les visiteurs du site peuvent effectuer des recherches en fonction d’un certain nombre de critères, notamment le type de blessure et le produit vaccinal.

Cependant, le Défenseur a appris aujourd’hui que la partie recherche du site VAERS – le système VAERS WONDER – est en panne depuis mardi. Les visiteurs du site Web du système reçoivent ce message :

Lorsque le Défenseur a contacté le service des médias du CDC pour savoir pourquoi le système était hors service et quand devrait-il fonctionner à nouveau, nous avons reçu un enregistrement indiquant que le service des médias recevait un  » volume d’appels inhabituellement élevé  » et que les appelants devaient  » réessayer plus tard « .

Dans un tweet mardi, l’ancien journaliste du New York Times Alex Berenson a déclaré :

Toute personne suspectant avoir été blessée par un vaccin peut toujours le signaler ici – la partie du site web du VAERS consacrée à la notification fonctionne toujours. Le Children’s Health Defense demande également aux personnes de signaler les blessures à VaxxTracker et de déposer un rapport sur le site web de la CHD.

Au 15 janvier, 181 décès avaient été signalés au VAERS comme pouvant être liés aux vaccins COVID. Le système est mis à jour tous les vendredis.

Le système VAERS, ainsi que les systèmes de notification des accidents liées aux vaccins dans d’autres pays, ont récemment été critiqués comme étant inadéquats, en particulier lors du déploiement des vaccins à ARNm de Pfizer et Moderna qui ont été mis sur le marché en urgence et sont toujours considérés comme expérimentaux par la Food and Drug Administration américaine.

Une étude réalisée en 2010 par le ministère américain de la santé et des services sociaux a conclu que « moins de 1 % des blessures causées par les vaccins » sont signalées au VAERS et les experts affirment que le système de notification du gouvernement est « défaillant ».

4 Commentaires

  1. svp, est-ce que quelqu’un pourrait me dire dans quel pandora je trouverais la bio de Pasteur (l’imposteur) où est précisé l’historique de ses recherches, comment est décédé le petit atteint de la rage ; d’avance merci ; je n’ai pas trouvé dans « la vérité vous affranchira » ; je suis en contact avec monsieur Zemmour qui nous rebat les oreilles avec la France le pays de Pasteur et son acolyte Dimitri Pavlenko complètement ignorant en matière de vaccination qui raconte n’importe quoi en particulier sur le ROR dont les effets secondaires seraient du pipo (quel pandora nous donne les infos et la notice avec les contrindications et effets secondaires svp merci)
    puisque je peux contacter ces personnes, je voudrais les informer de leurs erreurs ; Monsieur Zemmour répond de temps en temps ; merci Madame et Monsieur Jandrok pour l’immense travail qu’ils font, et aussi leur bonne humeur !! ausweis papier bitte….

Laisser un commentaire