L’enfant un « drôle d’animal » (selon votre chien).

0
437

Les enfants sont les premières victimes des morsures de chien. Dans l’écrasante majorité des cas (78%), les morsures arrivent en dehors de la présence d’un adulte.

La cause de ces morsures ? Quand c’est un adulte, en général c’est parce que l’humain essaye de séparer une bagarre, il se fait mordre aux bras ou aux jambes.

Quand c’est un enfant: le chien a été dérangé. Dans 64% des cas, l’enfant est mordu au crâne ou au visage.

Pourtant, dans 69% des cas le chien n’avait jamais mordu auparavant!

Que déduire de ces statistiques ?


D’abord, que la plupart des morsures ne viennent pas de « chien méchant ». C’est le chien de famille, que tout le monde aime, et qui jusqu’alors était un bon toutou.
Ensuite, que notre chien n’a clairement pas la même manière d’interagir avec nous qu’avec les enfants. Et vice-versa : la plupart de nos enfants ne savent pas comment interagir avec les chiens de manière appropriée.

Pour votre chien « l’enfant » est une espèce à part.

Mettons-nous à la place de nos chiens. Pour lui, un humain est plus grand et mesure 1m50 de haut. Un humain se déplace d’une démarche stable, assurée. Un humain a une voix relativement grave. Il ne crie pas, il comprend quand le chien a envie d’être tranquille.

Les enfants, eux, sont beaucoup plus petits. Ils ne se déplacent pas de la même manière certains rampent, certains marchent de manière déséquilibrée, et d’autres courent partout. Ils font des petits bruits aigus, souvent très sonores. Conclusion de votre chien : c’est forcément une autre espèce animale!

Certes, ici je pousse l’exemple un peu à l’extrême. Bien évidemment, beaucoup de chiens ont bien conscience que les enfants sont des petits humains.

Mais pour les autres, il est normal que le chien interagisse de manière très différente entre les adultes et les enfants. Et c’est pour cela qu’il faut être particulièrement vigilant.

D’autant plus que les enfants, par leur jeune âge, ne comprennent pas le langage de notre chien du moins, pas instinctivement.

Un enfant ne sait pas reconnaitre les signes d’apaisement chez le chien. Détournement du regard oreilles plaquées en arrière, léchage de la truffe, montrer les dents, grogner… Un enfant n’est pas capable de reconnaitre un chien sur le point de mordre.

Et c’est terrible, car les enfants, aussi bien attentionnés soient-ils, sont aussi très susceptibles d’agacer le chien ! On ne peut pas leur en vouloir : ils ont envie de caresser le chien, même s’il est dans son panier, ils ont envie de lui faire un câlin bien serré, ils ont envie de lui prendre son jouet pour s’amuser avec. Autant de choses susceptibles de faire réagir un chien un tant soit peu irritable.

Ne vous laissez pas influencer par ce genre d’amis sur les réseaux sociaux : « regardez comme mon chien est gentil avec les enfants ! »

« Pourtant, mon chien adore les enfants ! Regardez, je le prouve sur cette photo ! ».

Voilà la réponse que nous proposent énormément de propriétaires.

Oui, c’est vrai, certains chiens sont de bonnes pattes. Ils acceptent tout les câlins, qu’on leur tire les poils, la queue, qu’on vienne les déranger dans leur panier. Si votre chien est ainsi, vous avez beaucoup de chance.

Vous avez beaucoup de chance, car la grande majorité des chiens n’a pas cette patience. Et c’est pour cela qu’il est dangereux supposer que tous les chiens sont capables d’une telle passivité.

Le chien de votre voisine est peut être d’une patience incroyable, mais le vôtre l’est peut-être moins! Cela ne fait pas de lui un chien plus méchant, ou moins sage. Il faut juste apprendre à respecter ses limites. Après tout, il a tout à fait le droit de refuser qu’un inconnu vienne l’étrangler par un câlin serré.

D’autant plus que certaines personnes « prouvent » à quel point leur chien est patient en publiant, sur les réseaux sociaux, des images, des vidéos… qui disent tout et son contraire. Regardez ces quelques images de chiens « super à l’aise » avec les enfants (oui, je mets des guillemets)…

Ce Beagle est attaché et un enfant le contraint à s’asseoir. Cela n’a l’air de rien, certes. Mais aimeriez-vous qu’un inconnu vous serre dans ses bras et vous force à tourner la tête vers lui, sans pouvoir vous échapper ?

Ce loulou n’est visiblement pas très à l’aise dans cette position. Il plisse les yeux, sa mâchoire est crispée.

Regardez les oreilles, les yeux, la mâchoire de celui-là. À votre avis, est-il heureux de se faire soulever, à quelques centimètres du visage de cette petite ? 

Détournement du regard

Échine courbée…

Visiblement, et malgré la première impression que nous donnent ces photos, aucun des chiens n’est à l’aise dans ces situations.

Si personne ne les écoute, si personne ne comprend leurs moyens d’exprimer leur inconfort… Cela tourne vite au drame. Et cela finit mal pour l’enfant, comme pour le chien.

Ma recette pour que vos chiens adorent les enfants (et pas pour le petit déjeuner !)

Faut-il pour autant bannir les enfants de votre maison, par peur de déranger votre chien ? Certainement pas ! (à moins que votre chien n’ait de sérieux problèmes de sociabilisation avec les enfants. Dans ce cas vous aurez besoin d’entreprendre tout un processus de désensibilisation).

J’ai des neveux et nièces en bas âge. Quand ils viennent chez moi, cela se passe toujours très bien avec mes chiens. Pourtant, si l’un d’eux avait la mauvaise idée de monter sur le dos de Pénélope, ou de tirer les oreilles de Maki pendant qu’il dort dans son panier, il ne serait pas impossible qu’ils se fassent mordre.

Si vous voulez vous assurer que votre chien apprécie les enfants, il y a deux choses que vous devez faire.

Apprenez aux enfants à respecter le chien.

On le laisse renifler avant de le caresser, on ne le dérange pas dans son panier, on ne lui fait pas de câlin, on ne lui tire pas les poils… Surtout, soyez toujours,TOUJOURS là pour vérifier que ces règles sont bien respectées. Les enfants oublient vite !

Associez l’enfant à quelque chose d’ultra-positif pour votre chien.

Quand un enfant entre chez vous, il doit littéralement pleuvoir des saucisses. Votre chien doit se dire « chouette, c’est le petit Arthur ! Je l’aime bien ce petit gars, à chaque fois qu’il vient, j’ai droit à des friandises à gogo ! ».

Et oui, dès que mon neveu passe le pas de la porte, je lui donne un paquet avec les friandises préférées de mes chiens. Résultat, si un jour Arthur oublie qu’il ne faut pas leur faire de câlin, qu’il ne faut pas les déranger dans leur panier, qu’il ne faut pas voler leurs jouets… Mes chiens seront beaucoup plus cléments !

Retenez-le, si pour les fêtes de fin d’année vous recevez des enfants chez vous !

Amicalement,

Claude Lefevre et mes trois chiens, Pénélope, Maki et Merlin

Laisser un commentaire