Les chevaux pleurent aussi la mort des leurs…

0
1769

Des cheveaux « en deuil » veillent toute la nuit sur la route après la mort d’un membre du troupeau renversé par un automobiliste

https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/ponies-roadside-vigil-herd-member-killed-motorist-grieving-new-forest-road-a8164181.html

La mère et la demi-sœur de l’animal «montrent clairement des signes de détresse»

Un troupeau de chevaux regarde après qu’un membre a été tué par une voiture qui passait (Facebook / Sarah Simmons)

Un troupeau de chevaux «en deuil» a semblé faire une veillée toute la nuit après qu’un des membres de leur famille ait été tué par un automobiliste.

Sarah Simmons a partagé une image de la scène sur les médias sociaux dans le but d’inciter les conducteurs à ralentir dans la New Forest , où les chevaux sont autorisés à se promener librement. 

«J’ai eu le cœur brisé ce matin en voyant un autre cheval tué sur le chemin Forest. Et encore plus que ses amis regardaient sa dépouille », a écrit Mme Simmons. 

Le propriétaire de l’animal, Cathy Stride, a déclaré à The Independent qu’ils n’avaient pas pu le déplacer jusqu’au lendemain en raison d’un manque de lumière, peu après 17 heures le 8 janvier, l’heure de l’accident.

Elle a dit que le reste du troupeau soudé, qui comprenait sa mère et sa demi-sœur, a attendu toute la nuit, « manifestant des signes de détresse ».

Mme Simmons a partagé l’image du cheval mort, qui s’appelait Hazelhill Scrap, sur Facebook le lendemain matin.

« Cette photographie montre ces chevaux pleurant pour que leur compagnon se lève et revienne avec eux », a déclaré Mme Stride.

 «Je sais que les animaux sont basiques et que beaucoup de gens pensent qu’ils sont trop stupides pour évoir des émotions, mais ils ont des sentiments… et le départ d’un des leurs signifie quelque chose pour eux. »

Barbara King, professeur émérite d’anthropologie au College of William & Mary en Virginie, et auteur de How Animals Grieve , a déclaré à The Independent que Mme Stride avait raison de soupçonner que ses chevaux étaient en détresse.

« Il est tout à fait exact de dire que les membres du troupeau peuvent pleurer la mort d’un cheval », a-t-elle déclaré.Bas du formulaire Dans ce cas précis, la mère et la demi-soeur de Hazelhill étaient particulièrement vigilantes, et cela a du sens car elles étaient très susceptibles d’avoir été émotionnellement proches de Hazelhill. »

https://static.independent.co.uk/s3fs-public/thumbnails/image/2018/01/17/15/hazelhill-scrap.jpg
Hazelhill Scrap le cheval a été tué après avoir été renversé par un automobiliste de passage (Cathy Stride)

Elle a ajouté :

« Les chevaux ressentent profondément – la joie aussi bien que le chagrin – et ils pensent à leur vie. »

Le cheval de neuf ans, décédé des suites de ses blessures internes et d’une jambe cassée, était le troisième de Mme Stride à être tué sur le même tronçon de route. 

… il lui a fallu environ 20 minutes pour mourir…

« Je ne sais pas quelle est la réponse à donner à part de continuer à essayer d’éduquer les conducteurs », a déclaré Mme Stride, ajoutant :

« Mes chevaux pleurent, et cela pourrait peut-être faire réfléchir les conducteurs. »

Mme Simmons, dont le message a été partagé des milliers de fois, a écrit :

«J’espère qu’en publiant cela, les gens pourront se rendre compte que ce n’est pas seulement le propriétaire qui dérange, mais aussi les membres de leur troupeau. » 

« Ralentissez jour / nuit sur les routes forestières, ces chevaux ont plus de droits sur ces routes que vous. »

Laisser un commentaire