Les données montrent que le vaccin COVID-19 est le vaccin le PLUS DANGEREUX jamais fabriqué

5
23579

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/673102.html

Steve Kirsch, entrepreneur en technologie, philanthrope, expert en vaccin contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) et chercheur, a compilé toutes les données accessibles au public sur le vaccin pour prouver qu’il s’agit du vaccin le plus dangereux de l’histoire enregistrée .

Dans le blog personnel Substack de Kirsch, il a présenté certaines des « preuves les plus convaincantes » qu’il pouvait rassembler prouvant les dangers de se faire vacciner contre le COVID-19. Bien qu’il ne s’agisse en aucun cas d’une liste exhaustive, elle fournit les données clés qu’il est impossible pour les scientifiques d’expliquer correctement si les vaccins COVID-19 sont réellement sûrs et efficaces. (Connexe : Panel d’experts : De plus en plus de jeunes meurent à cause des vaccins COVID-19 .)

L’élément de preuve le plus convaincant est de loin les données du Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS), un programme du gouvernement des États-Unis pour signaler les problèmes de sécurité des vaccins cogéré par la  Food and Drug Administration  (FDA) et les  Centers for Disease Control and Prévention (CDC).

Selon le VAERS, on estime que des centaines de milliers d’Américains ont été tués par les vaccins COVID-19 , avec plusieurs millions d’autres blessés.

Les graphiques montrant le nombre de décès liés au vaccin soumis au VAERS montrent un bond massif en 2021 dès que les vaccins COVID-19 commencent à être distribués aux États-Unis. Le CDC affirme que le VAERS est surdéclaré mais ne cite aucune preuve. La propre enquête de Kirsch suggère que le VAERS pourrait être sous-déclaré par un facteur de 5,4 fois.

“C’est un message clair que le CDC ne surveille pas les événements de sécurité. On nous a menti. Ils ont dit qu’ils surveillaient les signaux de sécurité comme un faucon. Ils ont oublié de mentionner que le faucon avait un bandeau sur les yeux », a écrit Kirsch. 

« Si ces décès et blessures n’ont pas été causés par le vaccin, qu’est-ce qui les a causés ? Pourquoi y a-t-il plus d’événements indésirables signalés pour ces vaccins que pour tous les autres vaccins de l’histoire combinés ? Personne ne peut répondre à cette question.

Les gouvernements du monde entier tentent de cacher certains types de données sur les vaccins COVID-19

La disparition commode de certains types de données du monde entier prouve encore à quel point le vaccin COVID-19 est dangereux.

Aux États-Unis, la FDA retient les rapports d’autopsie des personnes décédées quelques heures ou quelques jours après avoir été vaccinées.

Si les vaccins COVID-19 n’étaient pas la cause de ces décès, Kirsch a noté qu’il n’y aurait aucune raison pour que la FDA empêche la publication des rapports d’autopsie.

Au Canada, la principale cause de décès est répertoriée comme « inexpliquée ». 

Cette soi-disant « cause inconnue » est l’une des principales causes de décès dans la plupart des provinces et territoires canadiens, et c’est la première cause de décès dans la province de l’Alberta.

En Israël, une réunion confidentielle entre des responsables du  ministère de la Santé et des scientifiques israéliens de haut niveau affirme que la principale raison pour laquelle les scientifiques et Big Pharma n’ont jamais informé les responsables israéliens des problèmes de sécurité des vaccins est due à des problèmes de budget et de personnel.

“Apparemment, ils avaient des millions de dollars pour promouvoir les vaccins comme sûrs et efficaces, mais ils ont oublié de prévoir dans leur budget la possibilité qu’ils se soient trompés”, a écrit Kirsch.

Dans la conclusion de son article présentant toutes les preuves, Kirsch a demandé : « Les vaccins sont-ils « sûrs et efficaces » comme on le prétend ?

“Pour répondre à cela, la science exige que nous examinions toutes les données disponibles et que nous voyions si les données sont plus cohérentes avec l’hypothèse de” sûr et efficace “ou” non sûr et efficace “”, a-t-il écrit. 

« Toutes les données que mes collègues et moi avons vues finissent par être placées dans la catégorie « non sûr ». 

Nous sommes ouverts à ce qu’on nous montre que nous nous sommes trompés sur les centaines d’éléments de preuves que nous avons examinés, mais personne n’est disposé à discuter des données avec nous pour résoudre le problème, pas même pour un million de dollars.

Regardez ce court extrait de Steve Kirsch expliquant comment les données de Medicare montrent que le vaccin COVID-19 tue un nombre considérable de personnes .

Cette vidéo provient de la chaîne Free4Eva Media sur  Brighteon.com .

Plus d’histoires liées :

Dr Bryan Ardis : Le virus COVID d’ingénierie contient des DIZAINES de venins d’animaux synthétiques .

Holocauste des enfants à naître : des bébés meurent parce que leurs mères ont été « vaccinées » contre le COVID .

CNN se bouscule pour couvrir les décès induits par le vaccin COVID à travers l’Amérique, blâmant désormais l’abus d’alcool pour 1 décès sur 5 dans le groupe d’âge démographique de 20 à 49 ans .

PAS le virus : les décès chez les adolescents et les personnes dans la vingtaine montent en flèche après la sortie du « vaccin » COVID .

Une étude révèle une augmentation de 84 % de l’incidence des décès d’origine cardiaque chez les hommes de moins de 40 ans après la vaccination par l’ARNm .

Les sources comprennent :

GlobalResearch.ca

SteveKirsch.Substack.com

Brighteon.com

5 Commentaires

  1. Ce que je trouve affligeant, c’est qu’il faut jour après jour “remettre le couvert”. C’est à dire publier de nouveaux articles divers et variés pour nous expliquer en permanence des faits qui devraient être évident (que ces merdes d’injections ARNm à hydroxyde de graphène sont aussi toxiques qu’inutiles pour le receveur), sauf que les moutons continuent à dormir. C’est provisoirement plus confortable que d’admettre qu’ils/elles se sont fait épouvantablement enculer à sec et à clous. Mais ce ne sera que provisoire messieurs/dames…

  2. Bonjour Louloute et Phillippe,
    Affligeant…. J’en perds mes mots ! Le réveille sera très dur ou pas pour certains!
    Personnellement je ne suis pas pikouser et il y a des jours avec plus de maux❤️‍🩹 que d’autres et je me dis si je devais me faire pikouser de force, sur je meurs directement !
    Quel génocide à l’échelle mondiale!
    Courage au veillantes personnes qui ont résisté jusqu’à maintenant 🙏🏽✌🏻👍

  3. Monsieur JANDROK, je vous admire pour votre patience et détermination. Les personnes vaccinées sont dans le déni total. Leur espace de vie est roudoudou. Avant hier, j’étais en réunion avec un DG de compagnie d’assurances accompagné de trois personnes de son équipe professionnelle. Ces gens là se protègent de la réalité trop violente pour elles. Les assureurs sont les premiers à constater une hausse de soins hospitalier en deux ans sur la tranche d’âge 50 ans et plus. Les garanties dépendances et les conventions obsèques ne sont plus proposées auprès de certains assurances. Ceci était déjà prévu en 2018. Donc d’après le DG, ceci est lié aux maladies modernes, rien à voir avec l’environnement et les vaccins. Conclusion, devenir débile, sénile, cancéreux, dépressif, etc est tout à fait normal.
    Le plus important est la carrière professionnelle et le CV bien classe. Ces gens là sont des goys ( gentils) abrutis croyant à du vent. Nous ne sommes pas dans le même monde. Je n’apprends rien à personne en écrivant cela. Pour cette raison, votre détermination est admirable. Bien à vous. Sophie.

Laisser un commentaire