Les enfants non vaccinés sont en meilleure santé que les enfants vaccinés – c’est le Sujet le plus censuré aux États-Unis ?

2
4479

À cogiito.com nous nous attendons à ce que les brillants journalistes de l’AFP et du Monde nous signalent comme de précieux collaborateurs de Big Pharma qu’ils sont, pour Fake News, si tel est le cas, comment de simples journalistes peuvent-ils en savoir plus que les médecins qui témoignent de leurs recherches et de leurs expériences ?

Il ne nous reste plus qu’à passer un diplôme de journaliste et nous sommes médecins…

Allez les gars, être médecin ce n’est pas grand-chose en France, suffit de faire l’école de journalisme… MDR

Nous vivons une époque Fomi…Diable…

PAJ pour cogiito.com

© keIthDragneel / reddit
© keIthDragneel / reddit  

Le Dr Coleen Boyle du CDC admet que le CDC n’a jamais fait d’étude comparant les enfants vaccinés avec les enfants non vaccinés lors d’une audience du Congrès en 2012

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News

« Les vaccins sont sûrs et efficaces. » « La science sur les vaccins est établie. »

Ces déclarations sont le dogme officiel de Big Pharma et des agences de santé du gouvernement américain, et toute personne dans les médias « mainsteam » qui a déjà tenté de contester ces déclarations de croyance a été rapidement réduite au silence.

Pourtant, même pour le lecteur occasionnel qui ne s’intéresse pas au sujet, il semble assez évident qu’il s’agit de déclarations de foi et non de déclarations scientifiques.

Comment un produit pharmaceutique peut-il toujours être «sûr et efficace» ? 

Et comment la science sur quoi que ce soit, sans parler des vaccins, peut-elle être «réglée»?

Et pourtant, ces croyances sont présentées comme des faits, et tous les dissidents, ou même ceux qui osent poser une question, sont censurés ou étiquetés comme «anti-vaxxers» ou «charlatans» s’ils se trouvent être un médecin ou un scientifique.

Le fait que les vaccins peuvent causer et causent des blessures et la mort dans certaines situations n’est même pas un sujet de discussion, car le tribunal américain des vaccins a versé des milliards de dollars de dommages-intérêts depuis l’adoption du programme national de compensation des vaccins adopté dans les années 1980, accordant l’immunité juridique aux sociétés pharmaceutiques qui fabriquent des vaccins et ne peuvent plus être poursuivies si un vaccin cause une blessure ou la mort.

Mais même si cela est de notoriété publique, et même si Health Impact News publie les rapports trimestriels publiés par le ministère de la Justice énumérant les règlements pour les blessures et les décès par vaccin, nous sommes censurés et étiquetés comme publiant des «Fake News» par les géants de la Big Tech, comme Facebook et Google.

Il s’agit clairement d’informations qu’ils ne veulent pas que le public connaisse.

Mais qu’en est-il de la deuxième partie de la croyance selon laquelle « les vaccins sont sûrs et efficaces ? »

Puisque nous savons que les vaccins ne sont pas totalement sûrs et que ces informations sont censurées, il est tout à fait approprié de se poser ensuite la question :

les vaccins sont-ils réellement efficaces ? 

Ou s’agit-il aussi d’une croyance doctrinale qui doit être propagée pour justifier les vaccinations obligatoires, sans aucune preuve réelle?

Il est important de comprendre que les sociétés pharmaceutiques produisant des vaccins considèrent un vaccin «efficace» si ce vaccin produit les anticorps appropriés pour la maladie spécifique à vacciner.

Cela ne signifie pas que des études ont été menées pour suivre la personne qui a reçu le vaccin pour voir si le vaccin a effectivement empêché la maladie qu’il était censé prévenir.

Et en fait, il existe de nombreuses preuves pour montrer que les personnes vaccinées finissent par contracter les maladies que le vaccin était censé prévenir, généralement parce que les fabricants de vaccins affirment que l’efficacité du vaccin a diminué avec le temps, nécessitant des injections de rappel ou de nouveaux vaccins.

Qu’en est-il de la santé globale des enfants suivant le calendrier vaccinal des CDC, par rapport aux enfants qui ne reçoivent pas tous les vaccins du calendrier vaccinal des CDC?

C’est la seule étude qui résoudrait ce problème une fois pour toutes, mais le gouvernement américain refuse de mener un tel essai, affirmant qu’il serait «contraire à l’éthique» de refuser les vaccins aux enfants.

Les personnes extérieures au gouvernement qui ont tenté de mener de telles études ont été attaquées et censurées. Voir par exemple notre couverture d’une étude évaluée par des pairs de 2016 sur les enfants vaccinés contre non vaccinés qui a été publiée, puis soudainement retirée, probablement en raison de la pression de l’industrie pharmaceutique:

Étude : les enfants non vaccinés sont en meilleure santé que les enfants vaccinés – les médecins sont d’accord

Des médecins honnêtes qui se soucient davantage des enfants que de leur carrière

Comme le démontre cet article , de nombreux médecins sont d’accord avec la conclusion de cette étude sur la base de ce qu’ils ont vu dans leur propre pratique, s’il s’agit d’une pratique médicale qui traite les enfants non vaccinés, comme de nombreuses pratiques médicales refusent aujourd’hui de soigner les enfants si leurs parents refusent l’un des vaccins recommandés par le CDC.

Nous avons présenté plusieurs de ces médecins sur Health Impact News au fil des ans, et ces médecins prennent beaucoup de courage pour parler publiquement, car ils sont étiquetés comme «charlatans» et risquent souvent de perdre leur licence médicale pour pratiquer.

Le Dr Bob Zajac, pédiatre agréé par le conseil d’administration et possédant une expertise supplémentaire dans les soins pour l’asthme / les allergies, les soins pédiatriques développementaux / comportementaux et les soins naturels / holistiques, est l’un de ces médecins.

Au cours des deux premières années de sa pratique, le Dr Zajac explique qu’il a vu une «séparation» parmi sa clientèle.

Il y avait des patients qui voyaient le chiropraticien local qui étaient en meilleure santé que mes autres patients, et ils faisaient d’autres choses pour leur santé que de prendre des médicaments pour n’importe quelle condition.

Ils avaient également une absorption de vaccin plus faible et ils étaient en bonne santé. Et c’était vraiment difficile à reconnaître pour moi.

Mes patients partiellement non vaccinés, et aucun d’entre nous ne les aimait, très honnêtement, à l’époque, ils allaient à l’encontre des conseils de leur médecin, Et avec l’ego que j’avais, c’était vraiment difficile à avaler.

Il m’a fallu quelques années pour commencer à me renseigner sur les vaccins.

Et au moment où j’ai commencé à lire des recherches sur les vaccins, cela a changé ma vie pour toujours.

Le Dr Zajac admet qu’il était un «intimidateur de vaccins», car sa clinique devait atteindre certains taux de vaccination pour fonctionner.

Mais son attitude a changé car il a dû commencer à prendre des décisions concernant les vaccins pour ses propres enfants, et sa propre pratique clinique a montré que les taux de blessures par vaccin n’étaient pas ceux que les CDC et les compagnies pharmaceutiques réclamaient, tels que «un sur un million, « Mais plus comme un sur 100 ont été hospitalisés pour des blessures dues au vaccin.

Le Dr Zajac discute de la gamme d’enfants dans sa pratique, de leur statut vaccinal et de leur santé:

En faisant cela depuis 15 ans maintenant, je partagerai avec vous que les enfants vaccinés sont les plus malades, les enfants partiellement vaccinés ne sont pas aussi malades et les enfants non vaccinés sont les plus sains.

Regardez l’intégralité de l’interview:

Un autre médecin que nous avons présenté dans le passé ici sur Health Impact News est le Dr Paul Thomas.

Le Dr Paul Thomas, MD est né à Portland, en Oregon, et a grandi en Afrique australe. Il est titulaire d’une maîtrise en biologie, d’un doctorat en médecine de la Dartmouth Medical School et a terminé sa résidence en pédiatrie à l’Université de Californie à San Diego. Il est membre du conseil d’administration certifié de l’American Academy of Pediatrics et détient également des certifications de conseil en médecine de la toxicomanie et en médecine holistique intégrative.

Le Dr Paul a témoigné devant l’Assemblée législative de l’Oregon en 2015 pour s’opposer à un projet de loi qui aurait levé les objections religieuses et philosophiques aux vaccins. Le Dr Paul n’est pas anti-vaccin. Il fait vacciner les enfants, mais il ne suit pas toujours le calendrier de vaccination des CDC.

Le Dr Paul a déclaré publiquement que nous donnons trop de vaccins aux enfants, ce qui entraîne des taux plus élevés d’autisme. 

Dans son témoignage à l’Assemblée législative de l’Oregon en 2015, il a déclaré que dans sa pratique, il avait plus de 1000 enfants âgés d’au moins 3 ans dans sa pratique à ce moment-là, et qu’il n’y avait aucun cas d’autisme chez ces enfants, tandis qu’à l’échelle nationale, ses pairs en pédiatrie voyaient 1 enfant sur 50 sur le spectre de l’autisme.

Voir:

Dr Paul Thomas, MD – Préserver la liberté médicale – Vaccins liés à l’autisme

Familles avec enfants vaccinés et non vaccinés

La preuve la plus convaincante que les enfants non vaccinés sont en meilleure santé que les enfants vaccinés est peut-être celle des parents qui observent les deux à la maison quotidiennement.

Ce sont principalement d’anciens parents pro-vaccin qui n’ont jamais douté de la vaccination jusqu’à ce qu’ils voient les effets des vaccins sur leurs propres enfants, puis ont décidé de ne pas vacciner d’autres enfants nés plus tard en fonction de leur expérience avec les vaccins.

Ce sont en fait de très bons «laboratoires» car les enfants d’un même foyer vivent à peu près les mêmes choses dans leur environnement, et toute différence majeure dans leur santé sera beaucoup plus évidente.

La productrice de films VAXXED II, Polly Tommey, a rendu une grande faveur au monde en interviewant plusieurs de ces familles lors de leur tournée en bus, et en voici quelques-unes.

Un fil conducteur dans toutes ces interviews est que même si elles racontent leurs histoires à leur famille et à leurs amis, elles sont ostracisées par la société et personne ne veut les croire.

Il est temps pour la vidéo #craymother de Hillary Simpson:

Dans cette autobiographie, elle explique pourquoi les bons médecins sont contraints, dans le système médical corrompu actuel, de pratiquer une vraie médecine éthique.

Une des voix sensées quand il s’agit d’examiner la science derrière les vaccins modernes, aucun médecin extrémiste pro-vaccin n’a jamais osé en débattre en public.

réserver-le-vaccin-court-by-wayne-rohde-large

Book – The Vaccine Court, by Wayne Rohde – 240 pages

La sombre vérité du programme de compensation vaccinal

Top Stories cette semaine

Le Dr Kaufman censuré: « Ils veulent nous modifier génétiquement avec le vaccin COVID-19 » – perd son emploi et veut aller en prison pour résister4218 Vues

La FTC ferme le blog du Dr Brownstein pour expliquer comment il soignait des patients atteints de COVID-193,142 Vues

Un vaccin expérimental militaire a-t-il tué en 1918 50 à 100 millions de personnes accusées de « grippe espagnole »?3048 Vues

Le documentaire de Bill Gates révèle les liens avec le pédophile Jeffrey Epstein et le mouvement eugénique2,513 Vues

L’essai sur le vaccin Moderna COVID révèle un taux de blessures « graves » de 20% alors que les États-Unis investissent des milliards de dollars supplémentaires dans les vaccins expérimentaux COVID1,878 Vues

Obtiendrez-vous un test COVID sans valeur? Le projet de loi 6666 veut le rendre obligatoire – les Américains sont-ils sur le point de perdre tous leurs droits médicaux?1474 Vues

Dr Tenpenny: C’est la plus grande arnaque jamais perpétrée sur la race humaine1,405 Vues

La tentative de Dre Fauci de faire taire la dénonciatrice Dre Judy Mikovits qui a détruit sa carrière1,350 Vues

Un médecin de Dallas guérit avec succès des patients COVID avec de l’hydroxychloroquine non approuvée par la FDA après que les hôpitaux les ont renvoyés chez eux sans traitement1342 Vues

Sortie de la bande-annonce du film PlanDemic mettant en vedette la dénonciatrice, la Dre Judy Mikovits, dévoilant le comportement criminel présumé du Dr Fauci1213 Vues

Copyright 2020 Health Impact News

2 Commentaires

  1. Il n’y a qu’observer les générations ,moi même 45 ans le minimum vaccinal, jamais malade, mon fils 22 eczéma chronique depuis tout-petit, plus intolérance alimentaire, mon neveu 5 ans vacciné de force en Italie, il a dit son premier mot à trois ans, lors d’une fête de famille ou il était malade,il à contaminé la moitié des adultes.

  2. mes 3 enfants non-vaccinés grâce à un médecin « compréhensif »…ne sont jamais malades, ils ont 34, 33 et 32 ans ; oui, ils ont eu quasi toutes les maladies infantiles : roséole, rubéole, rougeole, coqueluche ; on les soignait avec attention et ces maladies les ont rendus solides et combatifs contre les bactéries et virus rencontrés

Laisser un commentaire