Les grottes bouddhistes de Maijishan…

0
351
陳天皓 Mr Chan Tin-ho

Dans le nord-ouest de la Chine, au cœur de la province du Gansu, se dresse en pleine nature, Maijishan, une immense falaise en forme de meule de blé, creusée de presque 200 grottes auxquelles on accède par des passerelles et des escaliers accrochés à la paroi au dessus du vide.

Maijishan qui signifie la « colline du tas de blé » est haute de 142 mètres et fait partie des quatre grands ensembles de grottes bouddhistes de Chine, les trois autres étant beaucoup plus connus : les grottes de Yungang à Datong, de Longmen à Luoyang et de Mogao à Dunhuang.

Les grottes de Maijishan sont les plus anciennes. Les excavations ont commencé dès les Qin postérieurs (384-417) au moment de l’intrusion du bouddhisme en Chine puis ont continué durant les douze dynasties suivantes. C’est par la Route de la Soie qui traverse le Gansu que les moines venus d’Inde ont importé leur religion avec cette pratique qui consiste à creuser les falaises. Celles-ci étaient généralement choisies pour leur emplacement dans des lieux naturels magnifiques porteurs d’une aura spirituelle particulière, propice à la méditation pour les moines qui s’y installaient et pour les pèlerins de passage. Situées sur un axe d’intense activité d’échanges et de commerce, les grottes étaient également utilisées comme entrepôts par les marchands.

Les grottes de Maijishan est aussi appelé « Le musée oriental d’Art Sculptural ». Percée dans la colline, les 194 grottes contiennent plus de 7700 statuettes et peintures murales extraordinaires. C’est sans doute l’un des sites les plus marquants de la région. De nombreux autres sites touristiques se trouvent aussi dans les environs.

Laisser un commentaire