Les hôpitaux ciblaient spécifiquement les patients non vaccinés avec un « traitement » forcé de remdesivir et de respirateur artificiel, soit, une peine de MORT assurée

6
14153

Le 20 aout 2022 par Ethan Huff 

https://citizens.news/658306.html

La décision d’administrer du remdesivir à des patients atteints de covid et de les étouffer à l’aide d’un respirateur – un protocole de “traitement” de la pandémie dont nous savons maintenant qu’il a tué de nombreuses personnes – n’a pas été prise en fonction de la science, selon de nouvelles poursuites.

Les hôpitaux ont sélectivement ciblé les personnes non vaccinées pour ce protocole mortel, indiquent les poursuites judiciaires en cours.

Les patients non vaccinés étaient contraints de prendre du remdesivir et de respirer à l’aide d’un respirateur, presque comme une sorte de punition pour leur absense respect des protocoles gouvernementaux imposés à travers la vaccination.

De nombreux patients vaccinés ont également reçu de régime, par souci de clarté – après tout, le gouvernement fédéral a versé des sommes considérables aux hôpitaux pour chaque patient qui l’a reçu. Mais il semble que les non-vaccinés l’aient reçu plus souvent que les vaccinés. (Voir aussi : Il a été démontré que la prise de remdesivir augmentait le risque d’hospitalisation et de décès d’un patient).

https://www.afinalwarning.com/559040.html

“S’il y a un groupe qui a été ciblé, c’est celui des non-vaccinés”, déclare l’avocat Dan Watkins, qui a été rejoint par Michael Hamilton lors d’une récente apparition dans “The Alex Jones Show”.

“Dès qu’ils savent que vous êtes non-vaxxé, vous êtes immédiatement placé dans ce protocole et vos soins sont relégués au second plan et personne ne fait attention à vous jusqu’à ce que vous ayez terminé.”

Jones, d’Infowars, a répondu à Watkins par le mot wow, choqué par cet étalage flagrant de ce qu’il a décrit comme un “ciblage bioéthique eugénique” des non-vaccinés.

Un hôpital a-t-il assassiné quelqu’un que vous connaissiez avec du remdesivir, un ventilateur et la famine ? Prenez des mesures juridiques!

Le 7 septembre, Watkins et Hamilton ont fait une annonce officielle sur les poursuites lors d’une conférence de presse nationale.

La première plainte déposée est une “première dans la nation” contre trois hôpitaux qui ont été surpris en train de tuer des patients non vaccinés pour des “primes” fournies par le gouvernement fédéral.

Ces hôpitaux ont été payés avec l’argent des contribuables américains pour assassiner des patients en utilisant une combinaison toxique de restriction de nourriture et de liquide – ils étaient affamés – de remdesivir, de ventilation mécanique et d’un cocktail de morphine-midazolam à haute dose pour supprimer la respiration.

Les trois hôpitaux sont situés à Fresno, en Californie. Les poursuites accusent chacun d’entre eux de mort injustifiée, d’acharnement médical, de maltraitance des personnes âgées et de diverses autres violations des droits des patients.

“La Fondation Truth for Health s’est engagée à soutenir financièrement ce procès dans le cadre de ses efforts de défense des droits de l’homme, afin de servir le bien public en contribuant à protéger la sécurité publique, à défendre les droits des patients et à défendre la vie”, a annoncé la Fondation Truth for Health, une organisation caritative publique 501(c)3 constituée en Arizona.

“L’avocat Watkins et l’avocat Hamilton ont tous deux été engagés par la Fondation Truth for Health pour participer à plusieurs initiatives juridiques visant à défendre les droits de l’homme et les droits civils garantis par la loi.”

Dans la section des commentaires du Substack de The Liberty Daily, quelqu’un a souligné que les hôpitaux d’Amérique et du monde entier ont également refusé de fournir un traitement précoce aux patients, c’est-à-dire qu’ils ont refusé que les patients prennent des remèdes simples, sûrs et éprouvés comme l’ivermectine et l’hydroxychloroquine (HCQ).

“Les hôpitaux les renvoyaient chez eux et leur disaient d’attendre”, écrit cette personne. “Quand ils sont devenus plus malades, ils étaient presque trop malades pour être traités. Si quelqu’un a une pneumonie précoce, vous traitez rapidement, car si votre état s’aggrave, vous pouvez mourir. C’est le bon sens.”

Quelqu’un d’autre a répondu à ce commentaire en demandant quand le bon sens a même fait partie de la plandémie.

“Il s’agit depuis le début d’une escroquerie visant à gagner de l’argent, et le profit a guidé toutes les décisions, dont la plupart étaient mauvaises en termes d’éthique et de soins de santé”,

a ajouté cette personne.

“Il y a une place spéciale en enfer pour les crétins comme Herr Fauci qui ont conçu ce plan criminel contre l’humanité (contre nous).”

Pour en savoir plus sur les dernières nouvelles concernant l’escroquerie du covid, consultez le site suivant :

 Pandemic.news.

Sources :

TheLibertyDaily.com

NaturalNews.com

TruthForHealth.org

TheLibertyDaily.substack.com

6 Commentaires

    • Absolument fascinante cette vidéo. J’ai posté ci-dessous avant de l’avoir vue. Le lien que j’ai posté, cet excellent livre, vous expliquera bien des choses à propos de ce qui est révélé par la personne hypnotisée. Franchement c’est à lire. L’auteur, Laura Sanger, s’exprime aussi sur des vidéos youtube (donc gratuitement).

  1. C’est sûr qu’il y a une place spéciale en enfer pour tous ces criminels odieux. Moi ce qui m’impressionne, c’est pas tant le fait que ces criminels se soient lentement mais surement placés les uns les autres au sommet du pouvoir. Ce que je trouve invraisemblable, c’est tous ces connards en dessous, qui ont suivis et appliqué ces directives criminelles, tous ces collabos de merde qui bien sûr iront aussi en enfer.
    Je vous recommande au passage ce livre vraiment très intéressant (mais en anglais et écrit par une chrétienne avec nombreuses références bibliques). Ca ne parle pas du covid spécifiquement, mais vous comprendrez que tout est relié :
    https://www.amazon.fr/gp/product/1942790198/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o02_s00?ie=UTF8&psc=1

  2. ces criminels doivent être punis sévèrement pour faire un exemple car nous avons les mêmes en FRANCE. macron le fossoyeur et son toutou véran ont sévi ……

  3. Bonjour,

    Les consciences rebelles au contrôle mental est un danger sérieux pour les nazis génocidaires. Il leur faut à tout prix éliminer de toutes les façons possibles les réfractaires aux injonctions de soumissions qui risqueraient de faire échouer le plan délétère.

    Les résistants, qui n’ont pas leurs cerveaux retournés, sont donc particulièrement ciblés, attitude confirmée par macron quand il avait dit vouloir emmerder les non vaccinés, le message était très clair.
    Le régime despotique sociopathe ne supporte pas qu’une partie de la population contrarie ses projets génocidaires.

    Comme pendant l’occupation nazie de notre territoire entre 1940 et 1944, la chasse aux résistants sévit partout et dans tous les secteurs, les collabos zélés déploient sans retenue leurs perversités endormies temporairement engendrant toujours les mêmes horreurs.

    Courage aux résistants, votre volonté indéfectible de refuser que l’humain soit réduit à l’état de bête servile, sacrifiable au nom du maître des ténèbres, est admirable.

    Vive la Résistance !

Laisser un commentaire