Les masques chirurgicaux sont de sérieux polluants

0
3085

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?p=3496&sid=e62daf45690ae1fe888f7981513be75b#p3496

forum.chaudiere.ca

Tout ce qui a cours dans Chaudière-Appalaches

Dioxines: Les dangers de l’incinération des masques en polymères, en plus du port de ceux-ci

Répondre  RechercherRecherche avancée1 message • Page 1 sur 1

cgelinas : Administrateur

le : 25 mai 2010

Localisation : Lévis, QC

Contact : Contacter cgelinas

 Dioxines: Les dangers de l’incinération des masques en polymères, en plus du port de ceux-ci

Message par cgelinas » 07 avril 2021

La combustion des masques dans des incinérateurs pourrait-il mener à la formation de produits chimiques toxiques, tels que les dioxines?

En raison d’un potentiel de grande dangerosité biologique, les équipements de protection individuelle (EPI) tels que les masques ne sont pas recyclés. L’éventuel désassemblage d’un masque serait de toute façon compliqué alors il reste l’enfouissement ou l’incinération.

La question de l’incinération des masques s’avère cruciale en ce moment où des États, comme le Québec sous gouverne décrétiste caquiste, obligent le port du masque et donc, contribuent de ce fait à générer des millions de masques supplémentaires qui prennent, jour après jour, le chemin des incinérateurs de la province.

Il faut savoir que les EPI et la quasi-totalité des masques sont fabriqués à partir de divers polymères, tels que:

– polystyrène;
– polypropylène;
– polyéthylène;
– chlorure de polyvinyle;
– téréphtalate de polyéthylène.

Ainsi que d’autres polymères, en plus de composés métalliques.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7426216/

Les incinérateurs du Québec n’ont pas forcément rehaussé leur contrôle de la pollution atmosphérique pour réduire à zéro le risque de combustion de ces polymères.

Essentiellement, dans les incinérateurs, ces plastiques sont fondus et aéro-solisés.

Du coup, suite à la dégradation thermique de ces polymères, incluant le polychlorure de polyvinyle (le fameux PVC), l’incinération des masques permet une condition favorable à la formation de produits chimiques toxiques, tels que les dioxines.

Alors en plus de pouvoir contenir du graphène qui a fait l’objet d’un avis de Santé Canada:

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?f=19&t=2361

Les masques peuvent mener à une augmentation des rejets de dioxines, suite à une incinération qui ne serait pas suivie d’une filtration adéquate (à la fois complexe et couteuse).

Pourquoi parler de dioxines ?

Parce que le rôle de la dioxine est considéré comme le plus puissant cancérigène au monde.

http://ftp.positifs.org/en/publications … monde.html

“Les dioxines constituent un groupe de composés chimiquement apparentés qui sont des polluants organiques persistants dans l’environnement. Dans le monde entier, les dioxines sont présentes dans l’environnement et elles s’accumulent dans la chaîne alimentaire, principalement dans les graisses animales.”

https://www.who.int/fr/news-room/fact-s … 20animales.

Alors pensez aux risques sanitaires additionnels auxquels les Québécois sont exposés lors de l’incinération des masques.

À première vue, on serait porté à croire que l’obsession de l’État caquiste-mondialiste pour le masque aurait pour but d’intoxiquer les Québécois.

La première toxicité ayant lieu lors du port d’un masque contenant du graphène, comme dans le cas du masque SNN200642 qui a été OBLIGÉ sur le visage de Québécois pendant des mois, incluant sur des enfants lorsqu’ils ont fréquenté l’école.

Et la deuxième toxicité, plus sournoise, celle-là, suite à l’incinération des masques qui pourrait mener à la formation de produits chimiques toxiques, tels que les dioxines.

Ajoutons que les dioxines sont très toxiques et peuvent provoquer des problèmes au niveau de la procréation, du développement, léser le système immunitaire, interférer avec le système hormonal et causer des cancers.

Avez-vous vraiment besoin de plus d’arguments pour comprendre le risque posé par les dioxines?

Pensez-vous vraiment qu’il s’agisse d’une “bonne idée” de brûler des millions de ces masques en polypropylène, au quotidien, un peu partout au Québec, depuis plus d’un an ?

Il ne s’agit pour l’heure que de conjectures documentées mais ceci devrait être suffisant pour faire IMMÉDIATEMENT cesser toute obligation de port de masque et procéder à l’étude des risques afférents au port de masques qu’à l’incinération de polymères.

Le gouvernement de François Legault comprendra-t-il l’urgence d’appliquer immédiatement le principe de précaution, en mettant fin aux obligations de port du masque?

En ce moment, les Québécois paient pour importer des masques qui contiennent du polypropylène. Ceux-ci seront destinés à l’enfouissement ou à l’incinération, après un seul usage.

Des vendeurs de partout en Chine font des fortunes en vendant des milliards de masques qui partent vers les États qui suivent les directives mondialistes de recommandation ou d’obligation de port du masque, comme ici:

https://www.made-in-china.com/products- … _Mask.html

Comment un tel laxisme sanitaro-environnemental a-t-il bien pu être admis, en regard des dangers comme celui d’augmenter le risque d’exposition aux dioxines, suite à l’incinération des masques ?

Si vous voulez m’aider à mettre les mots qu’il faut pour exposer les pieds d’argile du géant auto-déclaré qui piétine les peuples:

Par Interac: [email protected]

Source: Ma publication, dans Facebook

masques-contenant-du-polypropylene.JPGmasques-contenant-du-polypropylene.JPG (78.23 Kio) Vu 147 foisles-masques-incineres-qui-favorisent-les-dioxines.JPGles-masques-incineres-qui-favorisent-les-dioxines.JPG (276.43 Kio) Vu 147 foisle-polypropylene-qui-entre-dans-la-composition-des-masques.JPGle-polypropylene-qui-entre-dans-la-composition-des-masques.JPG (168.54 Kio) Vu 147 foiseffets-des-dioxines-sur-la-sante.JPGeffets-des-dioxines-sur-la-santes

Claude Gélinas, Éditeur
chaudiere.ca

Laisser un commentaire