Les Nouveaux Tsars de la censure : les titans de la technologie suppriment l’information sur les vaccins

0
1623

Au début de 1933 Josef Goebbels présidait à toute la censure mise en place par les nazis. Aujourd’hui les tsars de la censure s’appelle Schiff, Zuckerberg, Pichai, Dorsey & & Gates.

Par Robert F. Kennedy, Jr., président, Children’s Health Defense

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Quand j’étais enfant, il était impensable qu’un libéral américain accepte la moindre censure. 

Il était évident que toutes les atrocités nazies avaient commencé par la censure et la réduction au silence des critiques des politiques gouvernementales. 

Nos professeurs d’éducation civique nous ont enseigné que la libre circulation de l’information – même des vérités qui dérangent – était la pierre angulaire de la démocratie. Nous devons connaître tous les faits et entendre toutes les alternatives et écouter toutes les critiques.

Mon oncle, John F. Kennedy, a commenté en 1962 que

«les bibliothèques américaines devraient être ouvertes à tous – sauf aux censeurs. 

Nous devons connaître tous les faits et entendre toutes les alternatives et écouter toutes les critiques. 

Accueillons les livres controversés et les auteurs controversés, Car la Déclaration des droits, est la gardienne de notre sécurité ainsi que de notre liberté. »

L’histoire rapportera qu’en 2020, ce sont des hommes qui se disaient «libéraux» qui soulèvent la volonté de pratiquer la censure. Harry Truman nous a mis en garde contre de tels hommes :

« Une fois qu’un gouvernement s’est engagé à faire taire la voix de l’opposition, il n’a plus qu’une voie à suivre, et c’est sur la voie de mesures de plus en plus répressives, jusqu’à ce qu’il devienne pour à tous ses citoyens une source de terreur et que cela créer un pays où chacun vit dans la peur. »

Aujourd’hui, ils font taire ouvertement les histoires tragiques des mères américaines d’enfants blessés par la vaccination et toutes les autres critiques non approuvées des produits pharmaceutiques.

Début 2019, le membre du Congrès démocrate Adam Schiff a demandé aux PDG de Google , Facebook et Amazon de censurer la «désinformation sur les vaccins»

Un euphémisme pour toute déclaration qui s’écarte des déclarations officielles de Big Pharma et des autorités réglementaires. Chacun de des tyrans de la Silicon Valley est en partenariat avec des fabricants de vaccins. Ils étaient donc ravis de se conformer à cette volonté de censure. Aujourd’hui, ils font taire ouvertement les histoires tragiques des mères américaines d’enfants blessés par la vaccination et toutes les autres critiques non approuvées des produits pharmaceutiques.

  • Où Adam Schiff pense-t-il que cela finira-t-il ? 
  • Imagine-t-il Bill Gates comme un ami de la liberté ? 
  • Dans un court instant, le vent tournera. À Schiff, pour lequel je paraphrase la requête de St. Thomas Moore:

« Lorsque vous avez effacé le premier amendement pour atteindre le diable, et que le diable se retourne contre vous, où allez-vous vous cacher ? »

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement des nouvelles et des mises à jour de Robert F. Kennedy, Jr. et de la Children’s Health Defense. CHD planifie de nombreuses stratégies, y compris juridiques, dans un effort pour défendre la santé de nos enfants et obtenir justice pour ceux qui sont déjà blessés. Votre soutien est essentiel à la réussite de la mission de CHD.

Exemple de fake News en France :

Laisser un commentaire