Les pilotes vaccinés COVID font des arrêts cardiaques en plein vol, mais les médias restent silencieux pour ne pas créer une “hésitation vaccinale”.

6
17928

Mercredi 20 avril 2022 par : Ethan Huff

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/612098.html

Un pilote américain en parfaite santé avant son vaccin COVID, capitaine d’un Airbus 321 de la compagnie American Airlines, a failli mourir en plein vol d’un arrêt cardiaque probablement causé par les “vaccins” contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19), 7 minutes après son atterrissage à Dallas. Il s’est manifesté de son lit d’hôpital pour partager son histoire avec les médias alternatifs.

Le capitaine Snow est très en colère contre la compagnie aérienne qui l’a forcé à prendre ce vaccin par chantage à l’emploi : “pas de vaccin-pas de travail

Il a lancé un appel aux médias alternatifs en racontant son histoire ; depuis, il souffre de nombreux effets secondaires liés au vaccin COVID et son état de santé très impacté ne cesse de décroitre. Il affirme que si son accident cardiaque s’était produit 7 minutes plus tôt, l’avion se serait probablement écrasé avec tous les passagers. Ce n’est pas la première fois que les compagnies aériennes harcèlent et font du chantage à leurs pilotes, c’est tout à fait documenté et de nombreux signalement ont été envoyé aux syndicats et aux avocats pour prévenir ce type de comportement des compagnies d’aviation, la FAA qui couvrent et ne divulguent jamais ces accidents trop fréquents comme déclaré dans la vidéo ci dessous.

“Nous en avons assez, nous nous levons pour dénoncer ce qui nous arrivent (nous LES pilotes américains) et les responsables vont payer, pas seulement au niveau des compagnies aériennes, ils vont tous être poursuivis pour ce qu’ils nous ont fait et nous n’allons plus subir cette injustice à partir de maintenant…

je suis là pour vous dire la vérité, il y a plus de 200 cas identiques à celui du Capitaine Snow et personne ne fait rien, alors nous allons agir…car ils mettent en danger les passagers et leurs équipages…”

Comme les grands médias sous contrôle refusent d’aborder cet épisode, le capitaine Robert Snow d’American Airlines a saisi l’occasion d’en parler au journaliste Stew Peters dans une interview récente à travers son représentant : Joshua Yoder. Cette vidéo est disponible sur le site de Steve Kirsch et sur cogiito.com.

Stew Peters demande si tous les retards, les annulations de vol, les transfers de baggages qui se perdent et qui vont à l’opposé où ils devraient aller, si tous ces accidents, en apparence mineurs, sont-ils liés aux vaccins COVID ?

La réponse est oui dans la plus grande majorité des cas! Le témoin Joshua Yoder déclare :

J’ai été contacté par une pilote vaccinée par coercition qui vient d’avoir sa 4e crise cardiaque et qui m’a dit

” Josh, je ne sais pas si je vais vivre encore longtemps…”

https://rumble.com/v11gxvu-vaxxed-pilot-goes-into-cardiac-arrest-in-cockpit-freedom-flyers-expose-mass.html

En résumé, le Capitaine de bord, Robert Snow est furieux que le gouvernement des États-Unis oblige les pilotes de ligne à se faire injecter des substances – ce qui est contraire à la loi, pour être clair – afin de conserver leur emploi.

Le règlement est flagrant, tyrannique et n’a tout simplement aucun sens d’un point de vue épidémiologique qui suppose que les injections offrent réellement une protection (ce qui n’est pas le cas).

“De plus, quel est l’avantage de vacciner les pilotes ?

a demandé Kirsch.

“Ce n’est pas comme si le pilote allait transmettre le COVID aux passagers. La probabilité que cela se produise est très proche de zéro.”

Soudain, pro-vax contre anti-vax n’a plus d’importance lorsque l’avion dans lequel vous êtes risque de s’écraser.

Kirsch a cherché à savoir quels autres organes de presse avaient repris l’histoire du Capitaine Snow. En utilisant Google pour effectuer une requête à la fois dans la recherche “Tout” et dans la recherche “Actualités”, Kirsch n’a trouvé aucun article dans les médias prétendus “fiables” sur le sujet.

Bien sûr, il y en avait quelques-uns dans la recherche “Tout” sur des sites de médias alternatifs, mais pas un seule provenant d’une source d’information majeure. Dans la section “Actualités” de Google, pas un seul article sur le Capitaine Snow n’est apparu.

C’est inquiétant car, l’incident du Capitaine Snow lors d’un récent vol aurait pu provoquer une catastrophe faisant de nombreuses victimes. Il démontre les dangers d’imposer ces vaccins COVID aux pilotes qui, à haute altitude, pourraient subir de graves effets sur leur santé et affecter leurs performances.

Dieu nous en préserve, mais si un pilote venait à mourir en plein vol, ce serait au second pilote de faire atterrir l’avion en toute sécurité pendant le reste du trajet. Et si quelque chose arrivait à ce second pilote pour les mêmes raisons, la partie serait terminée.

La presse californienne a repris l’histoire, selon l’un des lecteurs de Kirsch, mais ce n’est pas exactement une source grand public. Il est difficile de dire combien de personnes ont pu voir le titre et lire l’histoire.

Un autre a déclaré que le journal The Hill a repris l’histoire et prévoit de publier un article à ce sujet, nous verrons si cela se concrétise.

“Pouvons-nous, d’une manière ou d’une autre, parrainer M. Robert Snow et d’autres pilotes blessés de diverses compagnies aériennes pour qu’ils viennent participer à une discussion de groupe ? (c’est possible, mais les compagnies aériennes vont les licencier, ils auront donc besoin d’une protection financière…), répond un autre.

Étant donné que cette affaire a le potentiel d’affecter des personnes qui, autrement, ne seraient pas intéressées par le fait qu’un étranger soit blessé par “malchance” ou non, il me semble qu’un tel événement aurait le potentiel de devenir majeur.”

Ce même commentateur a poursuivi en déclarant quelle personne saine d’esprit se soucierait-elle des anti-vax par rapport aux pro-vax si son avion risquait de s’écraser à cause d’un accident vaccinal ? Une large diffusion de cet accident qui aurait pu être dramatique pourrait amener plus de gens à réfléchir sur les implications de ce type de mandats.

“Si le nombre de pilotes accidentés vaccinaux (COVID) est aussi élevé que ce Pilote le prétend, nous avons peut-être une chance de faire changer d’avis le public”, ajoute encore le commentateur.

“Malheureusement, je pense que la seule façon dont la connaissance, et l’acceptation des ravages du vaxx COVID va se généraliser, car le commun des mortels se trouvera à un moment ou à un autre directement et personnellement concerné, ainsi que des personnes de sa connaissance, au point que cela lui sautera aux yeux, à gauche comme à droite”, a ajouté un autre.

Les dernières nouvelles sur le génocide de la grippe de Fauci peuvent être consultées sur le site suivant Genocide.news.

Sources :

SteveKirsch.substack.com

NaturalNews.com

Voici la vidéo d’un embaumeur qui déclare trouver des caillots sanguins dans la zone de l’artère Iliaque, il n’y a jamais de caillots dans cette artère, mais les vaccinés en ont d’énormes :

6 Commentaires

  1. Cela ne va pas arriver qu’aux pilotes d’avions, les chauffeurs de bus, de camions même les conducteurs lambdas, tout les injectés sont concernés, une crise cardiaque au milieux d’une autoroute provoquera un gros carambolage mortel, et ainsi de suite, on va avoir un effet boule de neige à l’avenir mais sa les médecins de plateau et les merdias ne nous le diront pas, il faut les amener dans la forêt où ils vont moreerrr pour ne pas divulguer des vérités qui finiront pas se savoir.

  2. Qui sont les grands gagnants dans cette histoire ? Les pilotes et les hôtesses et les voyageurs risquent tous de mourir dans le crash si les pilotes font une crise cardiaque. Les grands gagnant sont ceux à qui appartiennent les avions, car les assurances vont indemniser les pertes ! Ensuite, il y a une perte humaine qui passera comme un fait divers !

    • Pas sûr ! L’obligation vaccinale est une faute inexcusable. Suite à quoi les assurances sont fondées à ne plus couvrir les pertes. (Nous verrons ce qu’en décideront les tribunaux, la jurisprudence reste à établir)

  3. Ils ont un programme donc veulent éliminer la plus grande partie des humains . Je veux prendre un moyen de transports en toute quiétude et ne pas avoir peur des conséquences d’un vaccin expérimental.

  4. Il n’y a pas que l’obligation vaccinale comme cause d’accident aérien liée au corona-circus. Le port du masque imposé par les compagnies aux pilotes c’est déjà un danger (nota : Certaines compagnies l’imposent aux passagers mais exonèrent les pilotes). Les premiers dégâts d’une hypoxie concernent les capacités cognitives, ce, bien avant d’autres effets comme les maux de tête par exemple. L’accident de l’Airbus A320 du 22 mai 2020 à Karachi est fort probablement dû au port du masque.
    Dans les avions de transport l’altitude-pression est de 2000m environ mais avec le masque c’est comme si cette altitude-pression était bien plus élevée.

Laisser un commentaire