Les Taïwanais meurent davantage des VACCINS COVID que du COVID lui-même… ce qui signifie que Big Pharma est plus dangereux pour Taïwan que le PCC

3
2019

Mercredi 10 août 2022 par : Ethan Huff

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/646122.html

Un bref clip de China in Focus news suggère que plus de personnes sont mortes à Taïwan à cause des “vaccins” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) que du prétendu “virus” lui-même.

Nous avons dû utiliser une version archivée du clip, car le message original sur Twitter a été soit supprimé par la plateforme Big Tech, soit supprimé par l’auteur du message, mais l’extrait de 32 secondes montre un journaliste déclarant :

“À Taïwan, le nombre de personnes décédées après le vaccin dépasse le nombre de décès dus au virus lui-même.”

Il s’agit là d’un aveu assez clair que quelque chose ne tourne pas rond dans la campagne COVID d’injection massive. Si le nombre de personnes qui meurent du “remède” est supérieur à celui de la “maladie”, il est probablement temps de s’arrêter et de faire l’inventaire de la situation.

Depuis que les vaccins contre la grippe de Fauci ont été introduits dans le cadre de l’opération Warp Speed, les taux de natalité à Taiwan et dans de nombreux autres endroits du monde ont chuté. Il s’agit là d’un autre signal d’alarme majeur qui mérite l’attention.

https://naturalnews.com/2022-07-03-birth-rates-plummet-taiwan-covid-vaccines-depopulation.html

À moins que Taïwan ne veuille continuer à perdre sa population – et c’est peut-être là son objectif réel – elle devrait probablement mettre un terme à toute nouvelle administration de vaccins.

Étant donné que le virus chinois a disparu depuis longtemps, sauf chez les personnes “entièrement vaccinées”, il est clair que le “remède” est en fait la maladie.

“C’était le plan depuis le début”, a écrit quelqu’un sur Twitter en réponse à la vidéo, désormais archivée, qui montre que la dépopulation est le véritable objectif des injections.

“Pourquoi ces vaccins ne sont-ils pas retirés du marché ?” a demandé un autre.

638 pages de rire, enfin disponible sur cogiito.com en échange d’un don de 52 euros

Comment est-il possible que quelqu’un se laisse encore prendre par l’arnaque du vaccin contre le COVID ?

Beaucoup d’autres se sont moqués de l’idée que les vaccins sont “efficaces à 97 %”, ou quel que soit le dernier chiffre avancé par Big Pharma. Ils disent que les avantages des vaccins sont supérieurs aux risques, mais où sont les preuves ?

Si Taïwan est un cas d’école, alors tout ce qu’on nous a dit sur les vaccins est faux.

Ce pays est l’un des plus durement touchés par les effets indésirables liés aux vaccins, et pourtant les vaccins continuent d’être administrés au public.

On peut qualifier cette situation d'”inimaginable” en termes de probabilité qu’elle se produise par hasard”, rapporte Great Game India, qui explique que Taïwan est en passe de connaître cette année un événement à 26 sigmas en ce qui concerne les taux de natalité – consultez notre article précédent pour en savoir plus sur les événements sigmas.

“L’illustration Wolfram-Alpha de la probabilité par sigma ne va que jusqu’à dix sigma. Ils ont pensé qu’il serait inutile de montrer plus de sigmas. Sauf qu’une chute de 26 sigmas du taux de natalité vient de se produire à Taïwan.”

Malheureusement pour les Taïwanais, ils n’ont pas vraiment le choix en matière de vaccination, à moins qu’ils ne s’unissent pour dire non aux mandats de leur gouvernement.

À ce stade, cependant, cela n’a pas beaucoup d’importance, car la grande majorité du pays – plus de 91 % – est déjà considérée comme entièrement vaccinée, sans les éventuels “rappels” qui pourraient encore être déclenchés.

En d’autres termes, il est déjà trop tard pour les personnes qui ont été vaccinées et sont maintenant stériles, ou qui sont en train de développer un sida induit par la vaccination (VAIDS).

“On dirait que la réduction de 15 % de la population mondiale par Bill Gates grâce aux vaccins a été un succès”,

a écrit un commentateur de Natural News, faisant référence à une conférence TED dans laquelle Gates se vantait que si lui et ses copains

“faisaient un très bon travail avec les vaccins”, la population mondiale finirait par diminuer.

2010 : Lors d’une récente présentation à la conférence TED, le milliardaire Bill Gates, qui a fait don de centaines de millions de dollars à la recherche de nouveaux vaccins, aborde la question des émissions de CO2 et de leurs effets sur le changement climatique. Il présente une formule pour suivre les émissions de CO2 comme suit : CO2 = P x S x E x C.

P = Personnes
S = Services par personne
E = Énergie par service
C = CO2 par unité d’énergie

Il ajoute ensuite que pour ramener le CO2 à zéro, “il est probable que l’un de ces nombres doive être très proche de zéro”.

Ensuite, Bill Gates commence à décrire comment le premier nombre – P (pour People) – pourrait être réduit. Il déclare :

“Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards d’habitants… qui se dirigent vers 9 milliards environ. Si nous faisons un excellent travail en matière de nouveaux vaccins, de soins de santé et de services de santé génésique, nous pourrions réduire ce chiffre de 10 ou 15 %.”

Vous pouvez regarder cette vidéo vous-même à l’adresse suivante : http://www.naturalnews.tv/v.asp?v=A155D11345…

Si vous souhaitez lire d’autres articles comme celui-ci sur les vaccins contre la grippe de Fauci, vous pouvez le faire à l’adresse suivante

ChemicalViolence.com.

Sources :

Twitter.com

NaturalNews.com

NaturalNews.com

3 Commentaires

  1. On ne rappellera jamais assez que ceux qui veulent vacciner la terre entière sont les mêmes qui disent qu’on est trop sur terre. J’ai la nette impression qu’il est trop tard. Le poison est dans le sang des gens.

Laisser un commentaire