Les «vaccins» contre le Covid déclenchent des troubles psychiatriques chez des centaines de milliers de personnes

3
5210

Mardi, 14 Décembre, 2021 par: Ethan Huff

https://www.afinalwarning.com/575572.html

La base de données VigiBase de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) montre actuellement qu’au moins 121 559 personnes qui ont été “vaccinées” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) souffrent désormais d’un ou de plusieurs troubles psychiatriques.

Les problèmes les plus courant sont

  • l’insomnie,
  • l’anxiété,
  • un “état de confusion”,
  • troubles du sommeil,
  • “nervosité”,
  • “désorientation”,
  • “trouble aigu du stress”,
  • “agitation”,
  • hallucinations,
  • dépression,
  • “humeur dépressive”,
  • “attaques de panique”,
  • “mauvaise qualité du sommeil”,
  • “délire”,
  • l'”agitation”,
  • cauchemars,
  • “rêves anormaux”,
  • troubles de l’alimentation,
  • “trouble psychotique”,
  • “psychose aiguë” ou
  • “comportement psychotique”,
  • tics.

VigiBase fait également état de

  • 213 rapports d’expériences de mort imminente à la suite d’une injection,
  • 57 suicides complets
  • 25 cas de “syndrome de la tête qui explose”, un état que LifeSiteNews décrit comme “l’audition d’un bruit très fort comme une explosion, un coup de feu ou des cymbales qui s’entrechoquent comme si elles étaient juste à côté”.
  • Près de 30 000 cas de troubles psychiatriques post-injection ont également été signalés au British Yellow Card, un système de notification des effets indésirables au Royaume-Uni.

“Le virus qui cause le COVID -SARS-CoV-2 est connu pour déclencher une puissante réponse immunitaire, qui inclut la libération de grandes quantités de cytokines pro-inflammatoires”, expliquent les chercheurs du rapport de cas.

“On a émis l’hypothèse qu’une tempête de cytokines déclenchée par le COVID-19 pouvait augmenter le risque de psychose”, ajoutent-ils, citant 42 cas signalés de psychose liés à cette forme d’inflammation.

Étant donné que les “vaccins” provoquent une réaction inflammatoire chez les personnes qui les reçoivent, on pense que c’est la cause de cette forte augmentation des troubles psychiatriques.

Les “vaccins” covid provoquent-ils la possession par des démons ?

Il se trouve qu’une étude de 2018 a révélé que les étudiants d’âge collégial présentant des niveaux plus élevés d’interleukine-6 (IL-6) sérique après la vaccination présentaient certains des symptômes dépressifs les plus graves. C’était avant les vaccins contre la grippe de Fauci, bien sûr, mais la prémisse est la même.

Une autre étude pilote de 2017 qui a examiné les dossiers de vaccination des enfants a révélé que les enfants qui ont été diagnostiqués avec des conditions neuropsychotiques telles que l’anorexie mentale, le trouble obsessionnel compulsif (TOC) et le trouble tic étaient plus susceptibles que les enfants en bonne santé d’avoir été récemment vaccinés.

Avance rapide jusqu’à aujourd’hui et les personnes qui se sont récemment fait injecter des germes chinois inondent les hôpitaux avec toutes sortes de nouvelles maladies étranges que les autorités appellent “covid”.

Au Sharp Memorial Hospital de San Diego, par exemple, une jeune femme d’une vingtaine d’années, auparavant en bonne santé, a été emmenée d’urgence au service des urgences pour des mictions excessives. Sa famille s’est également inquiétée du fait qu’elle ne dormait pas bien et qu’elle était anxieuse en permanence.

Cette jeune femme n’avait aucun antécédent de maladie mentale, pour être clair. Cependant, elle est devenue tellement convaincue que le “covid” “bloquait” ses intestins et sa fonction rénale qu’elle a pratiquement perdu la capacité de raisonner.

Il s’avère que tout le terrorisme psychologique provenant de la Maison Blanche et des médias grand public a convaincu cette pauvre fille que son corps était défaillant à cause d’un virus invisible.

Le lendemain, cette même jeune femme est retournée à l’hôpital en se plaignant d’entendre des “voix accusatrices”. Les analyses de sang ont révélé qu’elle avait deux taux élevés d’enzymes hépatiques et une pression artérielle élevée depuis la veille.

Plus tard, la jeune femme a été retrouvée nue dans sa chambre d’hôpital en train de déféquer sur le sol. Il semble que les “vaccins” l’aient rendue possédée par un démon et complètement psychotique.

Les médecins ont essayé de lui donner des médicaments psychiatriques, mais le problème n’a fait qu’empirer. Elle serait devenue “de plus en plus psychotique” et catatonique avant de subir une crise de grand mal.

“Sa mémoire était intacte et la jeune femme répondait aux questions des médecins, mais seulement par de courtes phrases, d’une voix monotone et plate”,

rapporte LifeSiteNews.

“Elle était léthargique avec des symptômes persistants de catatonie. Elle pouvait marcher, mais lentement, et devait être incitée à bouger.”

Pour en savoir plus sur les dommages causés par les vaccins antigrippaux de Fauci, consultez le site suivant : Genocide.news .

Les sources de cet article incluent :

LifeSiteNews.com

NaturalNews.com

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    je suis une grande admiratrice de votre travail. Merci pour le courage!
    En lisant cet article me fait penser à une tante 65 ans qui c est fait injectée 3 fois (2 doses corona vac et une dose pfeizer) et aujourd hui elle se dit perdue et sans trop savoir ce qui se passe autour d elle. Trop de graphène plus trop d aluminium??
    Au Brésil le vaccin Moderna n y est pas mais une grande partie de la pop est empoisonnée par le vaccin chinois. On n entend pas parler des effets secondaires aux vaccins chinois ni Russe… mais je pense que dans un future proche les effets seront dévastateurs dans le cerveau. ça fait peur!
    Peur pour les enfants qui se trouveront sans leurs parents et dans les mains de ces pédophiles sataniques qui sont au pouvoir.
    Je me demande, s il y a encore des hommes de bonne foi pour faire arrêter ce génocide mondial.
    Je ne me suis pas fait vaccinée mais toute cette situation ne donne pas trop envie de voir la suite… Jesus va nous sauver??
    Merci encore à vous!

    • Richard,
      Ce n’est pas Jésus ni quelqu’un d’autre qui viendra nous sauver. Il ne faut compter que sur chacun de nous seul. Il faut s’entraider et se soutenir.

Laisser un commentaire