Les « vaccins » contre le covid donnent-ils le SIDA aux gens ?

3
8900

Les fonctions du système immunitaire chutent d’environ 5% CHAQUE SEMAINE chez les personnes vaccinées

Dimanche, 17 Octobre, 2021 par: Ethan Huff

https://www.afinalwarning.com/562862.html

Les dernières données du rapport de surveillance des vaccins du PHE du Royaume-Uni suggèrent que les personnes qui ont été “entièrement vaccinées” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) perdent environ 5% de leur système immunitaire par semaine.

Les personnes âgées de 40 à 70 ans ayant reçu une double injection ont déjà perdu environ 40 % de la capacité de leur système immunitaire dès l’instant où elles ont reçu l’injection. Elles en perdent ensuite progressivement plus au fil du temps, le pic de perte du système immunitaire pour beaucoup d’entre elles étant attendu pour Noël.

“Si cette tendance se poursuit, les personnes âgées de 30 à 50 ans verront leur système immunitaire se dégrader à 100 % et leur défense virale sera nulle d’ici Noël,

et toutes les personnes de plus de 30 ans doublement vaccinées auront perdu leur système immunitaire d’ici mars prochain”, rapporte The Exposé.

Il est indéniable, d’après les données, que les personnes entièrement vaccinées souffrent maintenant de ce qui semble être le syndrome d’immunodéficience acquise, plus connu sous le nom de SIDA. Leur système immunitaire est en train de s’affaiblir, comme beaucoup l’avaient prédit.

https://www.naturalnews.com/2020-12-23-covid19-vaccines-could-cause-hiv-infection.html

“Les personnes âgées de 40 à 69 ans ont déjà perdu 40 % de la capacité de leur système immunitaire et la perdent progressivement à raison de 3,3 % à 6,4 % par semaine”, indique The Exposé.

Il est intéressant de noter que le groupe démographique le plus mal loti est celui des personnes âgées de 40 à 49 ans, qui subissent une perte totale du système immunitaire en neuf semaines environ.

Le groupe le mieux loti est celui des jeunes de 18 à 29 ans, dont la durée de vie est d’environ 44 semaines.

La durée de vie des personnes âgées de plus de 80 ans est d’environ 20 semaines, tandis que celle des 50-59 ans n’est que de 15 semaines. Les autres groupes d’âge durent entre 12 et 25 semaines.

“Toute personne de plus de 30 ans aura perdu 100 % de l’ensemble de ses capacités immunitaires (contre les virus et certains cancers) en l’espace de 6 mois”, prévient L’Exposé.

“Les personnes âgées de 30 à 50 ans l’auront perdue avant Noël. Ces personnes seront alors effectivement atteintes du syndrome d’immunodéficience acquise et détruiront le NHS (National Health Service)”.

Une piqûre de rappel ne fera qu’accélérer le processus de mort.

Il ne s’agit pas seulement du fait que les vaccins n’offrent pas la protection prétendue contre la grippe de Fauci. Le fait est qu’ils n’offrent aucune protection à long terme et qu’ils détruisent en fait le système immunitaire d’une personne.

“Pfizer revendiquait à l’origine une efficacité de 95% pour son vaccin (calculée comme dans la dernière colonne ci-dessus). Les chiffres ci-dessus indiquent que leurs chiffres pourraient bien avoir été corrects immédiatement après la vaccination (les groupes d’âge les plus jeunes ont reçu le vaccin pendant la plus courte période)”, explique The Exposé.

“Mais les chiffres ci-dessus montrent également que les vaccins ne perdent PAS simplement leur efficacité au fil du temps jusqu’à atteindre une efficacité nulle, ils endommagent progressivement le système immunitaire jusqu’à ce qu’une efficacité négative soit atteinte. Ils laissent actuellement toute personne de plus de 30 ans dans une situation pire qu’avant la vaccination.”

Les personnes qui prennent les vaccins “Booster” de Biden ne feront qu’accélérer ce processus en ajoutant encore plus de produits chimiques destructeurs du système immunitaire dans leur corps.

En d’autres termes, plus une personne reçoit de vaccins, plus la spirale descendante s’accélère.

“Si nous ne faisons rien à ce sujet, cela ne fera qu’empirer bien plus que ce que nous aurions pu imaginer”, a écrit un commentateur d’Exposé. “Pour ma part, j’apprécie tous ceux qui se sont opposés et continuent de s’opposer à cette tyrannie”.

“La protéine spike détourne votre mitochondrie … pour toujours”, a écrit un autre.

“La mitochondrie est le cœur de votre système immunitaire. Essentiellement, elle prend le contrôle de votre système immunitaire. Les protéines spike sont les armes biologiques. Votre propre système immunitaire devient une arme mortelle. C’est le VIH sous stéroïdes.”

D’autres ont fait écho à ces mêmes sentiments, notant qu’il est douloureusement évident quel est l’ordre du jour. Comment quelqu’un peut-il prétendre sans sourciller qu’il s’agit de “santé publique” ?

Les dernières nouvelles concernant le génocide du “vaccin” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) sont disponibles sur ChemicalViolence.com.

Sources :

TheExpose.uk

NaturalNews.com

3 Commentaires

  1. Ce n’est pas pour rien que des médias nous conditionne ” explosion de cancers d’ici trois ans du a la pollution ”
    Ou ” d’après des savants une démographie est prévu pour 2030 “

  2. Ce genre de message est de plus en plus déployé sur la toile.
    Le docteur Ruby a affirmé qu’il y aurait des pourcentages variés d’actifs (spike) dans les injections, d’autres affirment 30%, 50% de placebos.
    Bref rien de concret et de transparent sur le sujet des placebos et le suivi des injectés, ce qui est aberrant.
    À croire que les gens vont devoir attendre la prochaine grippe hivernale pour savoir ce qu’on leur a injecté dans le bras, c’est ça la médecine de nos jours, à vomir !

Laisser un commentaire