Lettre d’avocats valaisans (Suisse) au conseil fédéral

7
2795
Image by S. Hermann & F. Richter from Pixabay

7 Commentaires

  1. Bravo à vous les avocats valaisans. Un courrier concis et efficace. Le Valais est mon canton d’origine. Je retourne souvent dans mon village et c’est bien plus cool qu’en France. 🌞🌞

  2. Et depuis le 12 août quelle réponse?… j’imagine que s’il en avait eu une, elle aurait suivi cette lettre… bref…merci à vous avocats d’essayer pointer cette imposture…et surtout qu’on nous tienne informé de l’éventuelle réponse… Sonia citoyenne qui perd espoir mais pas la conviction de ne pas se faire vacciner!

  3. Merciiiiiii à ces avocats ! Pourra t on avoir connaissance du retour du Conseil Fédéral ? Il va de soi que nous serions très nombreux qui pourrions être représentés par Me SCHROETER….
    Même si la TV semble insinuer le contraire; nous sommes très très nombreux à s’opposer à cette dangereuse thérapie génique et nous tiendrons Bon !!!

  4. Bonjour philippe Jandrock et dame Louloute 💫, Je vis également en Valais, et sachez que plusieurs avocats dans différents collectifs se démènent en ce moment car dans les écoles obligatoire CO 12/15 ans se mène en ce moment une campagne de vaccination très intense. Je m’explique, on met indirectement la pression sur les parents et enfants, ceci passe part à travers des tests de masses méthode de pooling. Au préalable les parents ont reçu part e-mails de la part des directions des écoles une demande de consentement qui demandait 1) de savoir si l’enfant était vacciner 2) si il avait eu le Covid 3) si il participe aux tests de masses méthode de pooling ( les enfants mettent une solution saline en bouche et crache dans un tube la classe est divisée en 3 partie et dans chaque pooling les crachats se retrouvent dans un même contenu! Ceci est ensuite analysé part une pharmacie. Si un des pooling est positif celui-ci est automatique mis en quarantaine, jusqu’à ce que un test PCR dans une clinique soit effectué! Le « coupable » et je pèse mes mots du pool positif est mis en quarantaine le reste revient à l’école!!! Chercher l’erreur 4) l’enfant qui ne participe pas au test dans ce cas il met le masque. Cette manière de faire est complètement discriminatoire, et différencie de ce faite des jeunes qui sont en plein adolescence! Car tout le monde sait par conséquence que l’enfant ne participe pas à ces tests. Sachez que ces tests sont effectués 1 fois part semaine sur une période de 6 semaines, pour commencer!! En ce qui me concerne j’ai barré d’une grande croix cette demande de consentement en y indiquant secret 🤫 médical. . Vous devez savoir que j’étais la seule à avoir donné sous plie ce document pensant qu’il serait donné au départ au médecin cantonal. Il n’en est rien c’est la titulaire enseignant qui a récolté ces documents de consentement. La nouveauté pour cette rentrée scolaire, qui date du jeudi 19 août 2021.C’est que nos enseignants se sont transformés en médecin ( connaître le dossier de santé de nos enfants) et sont également devenu des gendarmes en surveillant ceux qui ne mettent pas le masque 😷! La Gestapo est bien présente sous le haut patronage des directions des écoles. Ces directives on été émises part le canton. Et chaque canton fait à sa sauce!! Ah oui j’oubliai si il y a un pool positif en principe au vu du courrier que nous avons reçu mon enfant devrait également être en quarantaine! Sauf que je les attends au tournant car aucun consentement n’a été donné de notre part! Voilà notre Suisse et beau Valais traque nos enfants. Certains parents dans d’autres CO en Valais on reçu des lettres part des directeurs/trices très zélés. Leur demandant de se positionner part rapport à cette demande de consentement!!! Vu que comme moi ils avaient barré cette lettre et mis secret médical. Ces directeurs /trices invoquent dans leur courrier la loi sur base de art 40 de la loi fédérale sur les épidémies et de ce fait que le Tribunal Fédéral a récemment constituée une base légale sur laquelle les cantons peuvent effectuer ces tests répétitifs covid 19 dans le cadre scolaire.Afin d’éviter la propagation de maladies transmissibles au sein de la population ou dans certains groupes de personnes. Considérant ceci il ne serait être question de violation du secret médical. A ce jour les parents en question dont une que je connais ne se sont pas positionner. Et attendent un retour du collectif des parents du Valais qui est un sous collectif du collectif des parents de Suisse, qui défendent les droits des enfants. Au vue de la situation complexe la consigne est d’envoyer nos enfants à l’école avec un masque pour ceux qui ne veulent pas faire les tests, car en Valais vous risquez non seulement une amende mais en plus d’être dénoncé auprès des services sociaux! L’école à la maison est possible en ayant fait une demande au préalable et surtout être porteur d’un titre pédagogique! Ce qui bloque pas mal d’entre nous! Voilà donc un bref résumé de ce que subissent parents et enfants en Valais en Suisse pays des Référendums. Ici c’est beaucoup plus vicieux! Si vous le souhaitez je vous transmet le courrier que d’autres parents ont reçu je peux également vous mettre un lien sur cette méthode de pooling et le lien du collectif. Bien à vous avec force et courage car nous ne devons pas fléchir encore plus quand il s’agit de la santé de nos enfants ainsi que de l’autorité que nous avons sur eux pour leur bien-être et que les autorités sous le couvert de loi veulent nous la retirer!!! Merci Jandrock ainsi qu’à votre tendre moitié du nom de Louloute de m’avoir encore plus éveiller il y a bientôt 2 ans. Meilleures et sincères salutations. Mina

Laisser un commentaire