L’OMS admet par inadvertance que les vaccinations ne fonctionneront pas contre le coronavirus

2
21703

En tant que rédacteur en chef, je propose aux « vérificateurs » de la presse mainstream de nous attaquer pour diffamation avant que nous le fassions. Il semble que ces vérificateurs ne comprennent pas le français « L’OMS admet par inadvertance que les vaccinations ne fonctionneront pas contre le coronavirus ».

Cela veut dire que l’OMS admet sans le vouloir des faits vérifiés et vérifiables par la science, cela indique que dans le discours de l’OMS, il y a des contradictions et des distinctions précises entre le geste et la forme, et que si une personne avisée sait lire entre les lignes et les discours de l’OMS, l’incohérence scientifique et dialectique peut nous mener aux conclusions de cet article.

Nous savons bien que l’OMS est le jouet de Bill Gates et de ses fondations

Bill Gate qui fait tout son possible pour vacciner l’humanité en utilisant toutes les méthodes commerciales de manipulation des masses. N’est-ce pas lui qui finance avec George Soros, les sociétés de contrôle de l’information pour supprimer tout ce qui pourrait éveiller les peuples, soit la vérité ?

N’est-ce pas lui qui a offert au Journal Le Monde, 4 millions de dollars, pour continuer à censurer tous les contenus parlant de la vaccination, pratiquant d’emblée une absence de débat démocratique, pour ne privilégier qu’un aspect de la vérité, celui des laboratoires ?

Donc le travail des observateurs est bien de continuer à dissimuler la vérité au grand public, pour favoriser un crime contre l’humanité en devenir, telle est ma conviction et celle des auteurs de cet article.

Je ne serais pas fier d’appartenir à cette équipe de contrôleur d’informations, ou plus simplement, ces deviseurs de véritable désinformation.

Le lecteur imagine bien qui si le contenu de cet article était faux, cogiito.com serait attaqué pour Fake News et pour diffamation, ce qui est loin d’être le cas. Les observateurs se contentent d’affirmer une vérité qui n’en est pas une, pire, ils jouent sur les mots d’une manière extrêmement perverse. Nous sommes dans une attaque dialectique ou comment ne pas dire la vérité en annonçant une autre vérité contestable, et en même temps incontestable ?

Ces Observateurs détruisent par ce biais toute forme de réflexion et d’analyse en bloquant d’emblée tout discours contradictoire, la technique habituelle du caractériel Bill le Coyote qui ne supporte en aucun cas la moindre contradiction.

Et bien, à Cogiito. com, qui est un site libre de divulgation de l’information, nous nous opposerons systématiquement aux pourvoyeurs de fausse science, aux empoisonneurs qui handicapent et qui assassinent les enfants à travers des vaccins dangereux. Tant que l’industrie pharmaceutique continuera à produire des produits de santé dangereux, nous serons là pour informer les citoyens francophones.

Nous vivons une époque formi…Diable!

Philippe A. Jandrok,

rédacteur en chef de cogiito.com

Le 18 mai 2020 / Par Ethan Huff

Traduction pour cogiito.com : PAJ

En essayant de maintenir la pandémie aussi longtemps que possible, il semblerait que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) insiste pour que le développement de l’immunité naturelle contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) ne soit pas possible, et que le seul espoir de la société soit un vaccin. 

Mais si l’immunité naturelle est hors de question, alors pourquoi l’immunité induite par le vaccin serait-elle meilleure ?

Avec près de 310.000 décès confirmés dans le monde, la pandémie de coronavirus de Wuhan (COVID-19) continue de dominer les manchettes des médias mainstream, surtout maintenant que l’administration Trump se lance dans le développement et la publication d’un vaccin accéléré. 

Mais personne ne semble s’attaquer au fait que si notre propre système immunitaire naturel ne peut pas lutter contre la chose, alors il n’y a aucun moyen qu’un vaccin fasse autre chose que des effets indésirables inutiles.

Dans une annonce récente, l’OMS a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve solide suggérant que les personnes testées positives pour le coronavirus de Wuhan (COVID-19) et se rétablissent développent une immunité naturelle. 

Ils pourraient encore être réinfectés à nouveau, insiste l’organisme des Nations Unies (ONU)

Même si l’OMS continue d’ignorer le fait qu’un vaccin spécifique à une souche offrirait théoriquement une protection encore moins importante que l’immunité naturelle, si tel est le cas.

« Il n’y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont remises de # COVID19 et qui ont des anticorps sont protégées contre une deuxième infection« , écrit l’OMS dans un communiqué.

Il s’agit de vous rendre obéissant, pas sûr

La raison pour laquelle l’OMS tient à souligner l’immunité douteuse qui survient à la suite d’une infection par un coronavirus de Wuhan (COVID-19) est que l’entité mondialiste ne veut pas que les gens refusent de suivre des « directives de sécurité » comme le port de masque et la distance physique.

« Les personnes qui supposent qu’elles sont immunisées contre une deuxième infection parce qu’elles ont reçu un résultat de test positif peuvent ignorer les conseils de santé publique« , déplore l’OMS.

Si un vaccin devait devenir disponible, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, souhaite qu’il soit distribué «gratuitement» à tout le monde – ce qui signifie que les contribuables paieront collectivement la facture par l’intermédiaire de leur gouvernement.

C’est une excellente nouvelle pour l’eugéniste milliardaire Bill Gates, dont les propres efforts de développement de vaccins sont presque garantis de récolter des bénéfices exceptionnels si les vaccins «gratuits» contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) finissent par devenir une chose.

La façon dont Gates, l’OMS et d’autres extrémistes pandémiques prévoient de maintenir le public dans l’attente d’un vaccin magique «licorne» est de continuer à semer la peur au sujet de la menace d’infection. 

L’une des dernières affirmations est que le coronavirus de Wuhan (COVID-19) ne disparaîtra jamais , ce qui ne manquera pas d’effrayer suffisamment de gens en exigeant que le médicament à «vitesse de distorsion», injectable ou non, soit présenté comme le remède.

« Il est important de mettre cela sur la table : ce virus peut devenir juste un autre virus endémique dans nos communautés, et ce virus peut ne jamais disparaître », a déclaré le Dr Mike Ryan, le « directeur des urgences » de l’OMS, lors d’une récente conférence de presse virtuelle.

Ryan a ensuite comparé le coronavirus de Wuhan (COVID-19) au VIH, déclarant que «le VIH n’a pas disparu, mais nous nous sommes entendus avec le virus», ajoutant qu’il ne croit pas que «quiconque puisse prédire quand la maladie disparaîtra. »

Incroyablement, il existe actuellement une centaine de candidats-vaccins potentiels pour le coronavirus de Wuhan (COVID-19) en cours de développement. 

Mais cela ne signifie rien en termes de propagation continue de la maladie, en supposant que l’un de ces vaccins fonctionne, car il existe déjà des vaccins pour d’autres problèmes de santé comme la rougeole qui n’ont pas été éradiqués.

Plus des dernières nouvelles sur le coronavirus de Wuhan (COVID-19) sont disponibles sur Pandemic.news .

Les sources de cet article incluent:

France24.com

NaturalNews.com

NaturalNews.com

BBC.com

2 Commentaires

  1. bonjour , j’ai partagé ce sujet ce matin sur facebook , et bien sûr comme d’habitude Facebook m’a signalé que c’était une fausse information. ….je vais tenter de le partager à nouveau …
    .

Laisser un commentaire