L’organisme de réglementation sur la sécurité des vaccins examine les rapports d’état « rare » et grave lié au vaccin Moderna

2
2615
Moderna vials sit on a table before they are loaded into syringes at a mobile Covid-19 vaccination clinic, run by Hartford Healthcare at Saint Charles Borromeo Catholic Church's McGivney community center, in Bridgeport, Connecticut on April 20, 2021. - The clinic is serving the local parish community who live around the church and many whom without local access to the vaccine due to language, immigration and transportation barriers. (Photo by Joseph Prezioso / AFP) (Photo by JOSEPH PREZIOSO/AFP via Getty Images)

PAR JACK PHILLIPS 11 novembre 2021

https://www.theepochtimes.com/mkt_breakingnews/regulator-investigating-moderna-vaccine-over-rare-but-serious-blood-condition_4099180.html?utm_source=newsnoe&utm_medium=email2&utm_campaign=breaking-2021-11-11-3&mktids=22010636cd8815059155ab47be17e181&est=MT6JrMDZTGNxVFJ9xDzotjHDjp2yWlc0DXc6%2FAXlj19HU35Rb9h6EpUPvkktyGHgBA%3D%3D

L’autorité européenne de réglementation des médicaments a confirmé jeudi qu’elle enquêtait sur les rapports faisant état d’une maladie du sang chez les personnes ayant reçu le vaccin COVID-19 à ARNm de Moderna.

L’Allemagne déconseille le vaccin Moderna pour les jeunes en raison d’une maladie cardiaque rare

https://www.theepochtimes.com/germany-advises-against-moderna-shot-for-young-people-over-rare-heart-condition_4096882.html

Selon un bulletin publié par l’Agence européenne des médicaments (EMA), elle examine six cas de syndrome de fuite capillaire, considéré comme un “trouble très rare”, après qu’ils aient été signalés dans la base de données EudraVigilance de l’EMA.

“À ce stade, il n’est pas encore clair s’il existe un lien de causalité entre la vaccination et les signalements de syndrome de fuite capillaire”, a écrit l’EMA jeudi, ajoutant que “ces signalements indiquent un signal de sécurité… des informations sur des effets indésirables nouveaux ou modifiés qui peuvent potentiellement être associés à un médicament ou à un vaccin et qui justifient une enquête plus approfondie.”

L’examen portera également sur le risque de syndrome de fuite capillaire chez les groupes ayant des antécédents médicaux de ce trouble.

En conséquence, les chercheurs de l’EMA “évalueront toutes les données disponibles pour décider si une relation de cause à effet est considérée comme probable ou non”, peut-on lire dans le bulletin.

L’EMA a également noté qu’il n’y a “actuellement pas suffisamment de preuves” d’un lien entre le vaccin Moderna et les cas de syndrome inflammatoire multisystémique.

https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/systemic-capillary-leak-syndrome/symptoms-causes/syc-20378147

Le syndrome de fuite capillaire, selon la Mayo Clinic, est un trouble rare impliquant des fuites répétées de grandes quantités de plasma des vaisseaux sanguins vers les cavités corporelles et les muscles voisins. Cette affection – connue sous le nom de maladie de Clarkson – peut entraîner une chute brutale de la pression artérielle qui peut conduire à la défaillance d’un organe, voire à la mort.

“Les crises peuvent être déclenchées par une infection des voies respiratoires supérieures ou un effort physique intense. La fréquence des crises peut aller de plusieurs par an à une seule au cours d’une vie”, indique la clinique.

Les symptômes comprennent les nausées, la fatigue, l’irritabilité, les douleurs musculaires, une soif accrue ou une augmentation soudaine du poids corporel, indique le site web de la clinique.

Plus tôt dans l’année, le comité de sécurité de l’EMA a conclu que le syndrome de fuite capillaire devait être ajouté aux informations sur le produit en tant qu’effet secondaire du vaccin d’AstraZeneca, qui utilise une technologie différente de celle de Moderna.

L’UE ajoute une autre maladie du sang rare comme effet secondaire du tir d’AstraZeneca

https://www.theepochtimes.com/eu-adds-another-rare-blood-condition-as-side-effect-of-astrazeneca-shot_3854595.html

FILE PHOTO: Un flacon de vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est vu dans un centre de vaccination du centre commercial Westfield Stratford City, au milieu de l’épidémie de maladie à coronavirus (COVID-19), à Londres, en Grande-Bretagne, le 18 février 2021. REUTERS/Henry Nicholls/File Photo

En dehors de l’Union européenne, l’agence de santé canadienne a mis à jour plus tôt cette année l’étiquette des vaccins Oxford-AstraZeneca et Covishield COVID-19 pour ajouter le syndrome de fuite capillaire comme effet secondaire possible. L’agence canadienne a inclus un avertissement invitant les personnes ayant des antécédents de cette maladie à ne pas recevoir ces vaccins.

Les autorités sanitaires américaines, européennes et canadiennes ont déjà déclaré que les avantages du vaccin Moderna COVID-19 l’emportaient sur les risques potentiels.

“Comme tous les médicaments”, a déclaré l’EMA jeudi, “ce vaccin peut provoquer des effets secondaires, bien que tout le monde ne les subisse pas. Les effets secondaires les plus courants connus pour [le vaccin de Moderna] sont généralement légers ou modérés et s’améliorent dans les quelques jours qui suivent la vaccination.”

Moderna a confirmé cette semaine qu’elle cherchait à étendre l’autorisation conditionnelle de son vaccin COVID-19 dans l’Union européenne aux enfants âgés de 6 à 11 ans.

https://investors.modernatx.com/news-releases/news-release-details/moderna-files-expand-conditional-marketing-authorization-its

Moderna n’a pas répondu à plusieurs demandes de commentaires.

https://www.theepochtimes.com/giving-the-right-name-to-the-virus-causing-a-worldwide-pandemic-2_3277200.html

BEIJING, CHINE – 21 JANVIER : Un garçon chinois embrasse une parente alors qu’elle s’apprête à monter dans un train à la gare de Pékin avant la fête annuelle du Printemps, le 21 janvier 2020 à Pékin, en Chine. Le nombre de cas d’un nouveau coronavirus mortel est passé à près de 300 en Chine continentale mardi, alors que les responsables de la santé ont intensifié leurs efforts pour contenir la propagation de cette maladie semblable à la pneumonie, dont les experts médicaux ont confirmé qu’elle pouvait se transmettre d’homme à homme. Le nombre de personnes décédées du virus en Chine est passé à six mardi et des cas ont été signalés dans d’autres régions d’Asie, notamment en Thaïlande, au Japon, à Taïwan et en Corée du Sud. (Photo : Kevin Frayer/Getty Images)
Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Le COVID-19 est la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

Pour information :

Les autorités sanitaires japonaises ont annoncées qu’elles suspendaient de nouveaux lots de vaccin Moderna. Selon les laboratoires Takeda, un corps étranger se serait introduit dans certains lots de vaccin. Une enquête est en cours après la mort de deux Japonais qui se sont fait vacciner avec deux lots contaminés. 

2 Commentaires

  1. Tout ça n’est que du BARATIN ! Ces injections ne sont PAS des vaccins et toutes plus ou moins le même POISON. Ces polémiques mettant en cause telle ou telle marque ne sont là que pour retarder l’émergence de l’entière vérité. La propagande pour que les gens acceptent de se faire piquer est passée du mensonge absolu aux demi-vérités, évoluant vers des arguments faisant diversion, ici les mauvaises marques de «vaccin» ! C’est tout de même bon signe car s’ils font ça c’est que le public commence à se douter de quelque chose.

Laisser un commentaire