LUMIÈRE… LUMIÈRE…

8
5903
Image by WikiImages from Pixabay

Par Philippe A. Jandrok

Ce texte a été rédigé en 2016, révisé en 2021

LUMIÈRE… LUMIÈRE…

Il y a parfois des sujets plus difficiles que d’autres, car, ils traitent de notions qui échappent à la plupart d’entre-nous, celles-ci concernent l’invisible que certains connaissent et que d’autres ignorent, cet invisible est pourtant si présent dans nos vies.

Que savons-nous au juste de l’être humain, nous en connaissons toute la science et la biologie, mais il nous échappe l’essentiel, celui qu’il est en réalité ; et ce n’est ni la science et encore moins la religion qui nous l’apprendront, étrangement, il en va de même pour la Terre, que nous connaissons si mal.

Peu de personnes en dehors des industriels de la téléphonie mobile, et les êtres les plus malfaisants de la planète à la tête de tous les plans les plus diaboliques, savent que les êtres humains sont eux-mêmes des antennes émettrices et réceptrices, captatrices d’émotions et de flux énergétiques cosmiques invisibles pour les yeux, et qui influent sur le comportement humain, mais également sur le comportement de la Terre, certains et certaines éprouvent ces émotions subites plus que d’autres.

Ainsi, lorsqu’une personne ressent, éprouve des émotions positives comme la gratitude, l’amour ou l’appréciation, le cœur bat à un certain rythme et envoie un certain message. À qui envoie-t-il ce message ? À son cerveau, mais également à des millions d’autres cerveaux capables d’éprouver cette exacte même fréquence. À cet instant son battement de coeur produit le plus grand champ électromagnétique dans le corps, et rayonne partout en lui et autour de lui.

l’Institut HearthMath a publié de nouvelles recherches qui suggèrent que l’activité quotidienne du système nerveux autonome répond non seulement aux changements de l’activité solaire et géomagnétique, mais le système nerveux se synchronise également avec les champs magnétiques variant dans le temps associés aux résonances des lignes de champ géomatiques et aux résonances de Schumann.”

Ce n’est plus du New-Age mais une réalité quotidienne que chacun de nous éprouve dans un état de conscience, ou plus simplement de façon inconsciente. Le coeur agit comme une montre synchronisée sur les champs solaires et géomagnétiques.

En clair, les champs magnétiques influencent l’activité du système nerveux humain à travers un couplage résonnant entre nos systèmes nerveux et les fréquences géomagnétiques (ondes d’Alfvén), ou des ondes stationnaires à ultra basse fréquence dans la cavité résonnante terre-ionosphère (résonances de Schumann) qui chevauchent avec les rythmes physiologiques. Cela a de quoi donner le vertige, car nous sommes loin de la réalité du monde que la société nous impose au quotidien en mettant des freins à notre compréhension de qui nous sommes et comment nous réagissons vraiment à ce qui nous entoure.

EN BREF

  • Les faits:Plusieurs études ont montré comment les changements dans l’activité solaire et géomagnétique sont corrélés à la biologie humaine. Ceci est généralement mesuré par l’activité du système nerveux autonome.
  • Réfléchissez sur:Quelle influence le cosmos a-t-il sur la conscience humaine?

Au cours des dernières années, un certain nombre de publications ont émergé de scientifiques et de chercheurs du monde entier concernant le champ magnétique humain. Non seulement ils ont étudié le champ magnétique humain, mais ils ont également étudié le champ magnétique de la planète et la manière dont tous ces champs, y compris le nôtre, peuvent avoir un impact sur nous-mêmes et sur les personnes qui nous entourent. C’est similaire à l’intrication quantique, en ce sens que les deux montrent que tout le monde et chaque être vivant sont «connectés» d’une manière que nous n’avons pas encore pleinement comprise.publicité – en savoir plus

Les brillants scientifiques de l’Institut HearthMath mènent la charge. Une organisation de recherche et d’éducation à but non lucratif de renommée internationale, elle se consacre à aider les gens à réduire le stress, à autoréguler leurs émotions et à développer l’énergie et la résilience pour une vie saine et heureuse.

-> e-Guide gratuit – Votre corps électrique: une introduction à la bioénergétique: Dr. Christine Schaffner vous aidera à apprendre les principes de base de l’énergie, de la fréquence et de la guérison vibratoire! Cliquez ici pour en savoir plus!

Une grande partie de leurs recherches a étudié les interactions entre le cœur et le cerveau. Les chercheurs ont examiné comment le cœur et le cerveau communiquent entre eux et comment cela affecte notre conscience et la façon dont nous percevons notre monde. Par exemple, lorsqu’une personne ressent des émotions vraiment positives comme la gratitude, l’amour ou l’appréciation, le cœur bat un certain message. Parce que le cœur bat le plus grand champ électromagnétique produit dans le corps, il peut fournir des données importantes pour les chercheurs. Vous pouvez en savoir plus ici .

Maintenant, l’Institut a publié de nouvelles recherches qui suggèrent que l’activité quotidienne du système nerveux autonome répond non seulement aux changements de l’activité solaire et géomagnétique, mais se synchronise également avec les champs magnétiques variant dans le temps associés aux résonances des lignes de champ géomatiques et aux résonances de Schumann.

En 1952, le physicien allemand et professeur WO Schumann de l’Université technique de Munich a commencé à tenter de déterminer si la Terre elle-même avait ou non une fréquence – une impulsion. Son hypothèse sur l’existence de cette fréquence est venue de sa compréhension que lorsqu’une sphère existe à l’intérieur d’une autre sphère, une tension électrique est créée. Puisque la Terre chargée négativement existe à l’intérieur de l’ionosphère chargée positivement, il doit y avoir une tension entre les deux, donnant à la Terre une fréquence spécifique. Suivant ses hypothèses, grâce à une série de calculs, il a pu atterrir sur une fréquence qu’il croyait être le pouls de la Terre. Cette fréquence était de 10 Hz.

hertz

Ce n’est qu’en 1954 que Schumann s’associa à un autre scientifique, Herbert König, et confirma que la résonance de la Terre maintenait une fréquence de 7,83 Hz. Cette découverte a ensuite été testée par plusieurs scientifiques et confirmée. Depuis lors, la résonance de Schumann est le terme accepté pour décrire ou mesurer le pouls ou le rythme cardiaque de la terre.publicité – en savoir plus

Vous pouvez en savoir plus sur Schumann Resonance ici .

«Pour suivre et confirmer ces découvertes profondes, une étude internationale avec 104 participants dans cinq pays a été menée. Les résultats préliminaires ont confirmé et étendu les résultats de la première étude et ils indiquent que les rythmes cardiaques de l’humanité sont synchronisés à l’échelle mondiale. Nous sommes synchronisés non seulement les uns avec les autres, mais aussi avec les systèmes énergétiques de la Terre. ( source )

L’étude a été publiée dans l’  International Journal of Environmental Research and Public Health ,  et ses résultats sont cohérents avec d’autres études montrant que les changements dans l’activité solaire et géomagnétique sont en corrélation avec les changements dans l’activité du système nerveux humain.

On sait depuis longtemps que tous les systèmes biologiques sur Terre sont exposés à des champs magnétiques invisibles de toutes sortes, et à toutes les gammes de fréquences, et que ces champs peuvent affecter chaque cellule et circuit à un degré plus ou moins grand. Un certain nombre de rythmes physiologiques, comme le souligne l’étude, se sont révélés synchronisés avec l’activité solaire et géomagnétique. ( source ) ( source ) ( source ) ( source ) ( source ) ( source)

Comme le souligne l’étude:

Les systèmes de régulation humaine sont conçus pour s’adapter aux variations climatiques et géomagnétiques quotidiennes et saisonnières; cependant, des changements brusques de l’activité solaire et géomagnétique et des tempêtes géomagnétiques peuvent stresser ces systèmes de régulation, entraînant des altérations de l’équilibre mélatonine / sérotonine, de la pression artérielle, du système immunitaire, des processus reproductifs, cardiaques et neurologiques. Une activité géomagnétique perturbée est associée à l’intensification des maladies existantes, à des augmentations significatives de l’incidence et de la mort d’infarctus du myocarde, à des modifications du flux sanguin, de l’agrégation et de la coagulation, à une augmentation de la pression artérielle, des arythmies cardiaques et des convulsions chez les épileptiques.

Fascinant, non? on se demande ce que nous savons de notre santé et ce qui l’influence.

L’étude décrit comment, pendant les périodes d’activité solaire accrue, qui culmine tous les 10,5 à 11 ans, «le soleil émet une augmentation de l’énergie ultraviolette (UV) et du rayonnement solaire radio, qui est mesuré par le signal de 2,8 GHz» et «bien que les détails de les mécanismes physiologiques chez les humains et les animaux ne sont pas encore entièrement compris, il est évident que les influences solaires et magnétiques affectent un large éventail de processus de santé et de comportement humains, les systèmes cardiovasculaire et nerveux étant les plus clairement affectés.

L’étude poursuit en décrivant plusieurs exemples où le système nerveux autonome humain semble répondre à ce type d’activité.

Pour cette étude spécifique, dix individus en bonne santé âgés de 34 à 65 ans ont participé, avec une moyenne d’âge de 53 ans. Leur variabilité de la fréquence cardiaque (VRC) a été enregistrée pendant 31 jours consécutifs. Pour voir les méthodes et les résultats, ainsi que l’analyse statistique, les limites, etc., veuillez vous référer à l’ étude réelle .RESTEZ CONSCIENTABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER  S’ABONNER

Sur la base de leurs résultats, les auteurs ont conclu:

Dans l’ensemble, l’étude suggère que l’activité quotidienne du système nerveux autonome répond non seulement aux changements d’activité solaire et géomagnétique, mais est synchronisée avec les champs magnétiques variant dans le temps associés aux résonances des lignes de champ géomagnétiques et aux résonances de Schumann. Une explication probable de la façon dont les champs solaires et géomagnétiques peuvent influencer l’activité du système nerveux humain est à travers un couplage résonnant entre nos systèmes nerveux et les fréquences géomagnétiques (ondes d’Alfvén), ou des ondes stationnaires à ultra basse fréquence dans la cavité résonnante terre-ionosphère (résonances de Schumann) qui chevauchement avec les rythmes physiologiques.

Des découvertes comme celles-ci, et bien d’autres encore, expliquent exactement pourquoi l’institut HeartMath a lancé ce qu’on appelle l’Initiative de cohérence mondiale (GCI).

D’autres s’efforcent d’identifier comment ces champs peuvent être détectés.

Une étude récente publiée par Kirschvink dans la revue  Nature Communications  suggère qu’une protéine de la rétine humaine, lorsqu’elle est placée dans des mouches des fruits, a la capacité de détecter des champs magnétiques. La recherche prétend qu’il peut servir de capteur magnéto, mais on ne sait pas si les humains l’utilisent également de cette manière. ( source )

L’Initiative de cohérence mondiale

L’homme a donc le de voir d’aider à activer le cœur de l’humanité et faciliter un changement de conscience mondiale en vibrant et en communiquant avec cette entité humaine. 

Nous devons inviter les êtres humains à développer activement des pensées contenant plus d’amour, de soins et de compassion vers le reste de l’humanité présent dans le champ planétaire. 

Nous sommes, qu’on le veuille ou non, tous énergiquement connectés les uns aux autres ainsi qu’à la planète Terre, nous formons un tout que les satanistes s’acharnent à briser et comment pouvons-nous utiliser cette interconnectivité pour élever notre vibration personnelle afin d’aider à créer un monde meilleur ?

Simplement en connectant nos battements de coeur avec celui de la planète, ce n’est pas ici quelque chose qui s’apprend, mais quelque chose qui se sait.

Une telle déclaration me vaudrait très certainement de passer devant un tribunal de l’Inquisition pour hérésie, en devenant l’apostat hérétique de la bien-pensance, le lépreux qu’il faut éloigner du corps sain des fidèles, l’objet de la chasse à l’homme, comme réaction de défense d’une société.

Pourtant ce langage ne met pas Dieu de côté, car cette communication silencieuse et secrète n’exclut pas Dieu du processus de communication, au contraire, il est même plus proche du langage divin que du langage religieux exclusivement écrit par l’homme pour l’homme.

  • “Les systèmes de régulation humaine sont conçus pour s’adapter aux variations climatiques et géomagnétiques quotidiennes et saisonnières; cependant, des changements brusques de l’activité solaire et géomagnétique et des tempêtes géomagnétiques peuvent stresser ces systèmes de régulation, entraînant des altérations de l’équilibre mélatonine / sérotonine, de la pression artérielle, du système immunitaire, des processus reproductifs, cardiaques et neurologiques. Une activité géomagnétique perturbée est associée à l’intensification des maladies existantes, à des augmentations significatives de l’incidence et de la mort d’infarctus du myocarde, à des modifications du flux sanguin, de l’agrégation et de la coagulation, à une augmentation de la pression artérielle, des arythmies cardiaques et des convulsions chez les épileptiques.”

https://www.collective-evolution.com/2020/02/24/study-the-human-body-responds-to-sharp-changes-in-solar-geomagnetic-activity/?fbclid=IwAR2X7vKfxIujja_9g1HiAV8kLmPunCmvmATePWdbMYuEA9B5QVn1J9soz2A

C’est pourquoi, la préservation de la foi et celle du mensonge semble aussi importante que celle de la santé physique à détruire dans la société humaine contemporaine.

La santé physique devient un produit de laboratoire qui se transforme en économie de marché. La maladie est un mal qui ne doit jamais être guéri pour rester rentable dans une société vénale comme la nôtre, qui est aujourd’hui dirigée dans sa totalité par Ahriman. Et son objectif est bien de détruire cette relation consciente qui existe entre l’homme et l’univers, connaissance qu’ont eu tous les peuples premiers exterminés par la bien pensance religieuse aux cours des siècles de conquêtes du monde par Satan.

L’objectif de Satan est de séparer l’homme du divin, briser sa relation avec l’univers et avec la vibration de Dieu.

La pensée libre est la contradiction de l’esclavage que nous imposent les malfaisants rois de la finance internationale à l’auguste vénération du veau d’or, eux-mêmes, esclaves de seigneurs de la guerre intergalactique et conquistadores de l’esprit humain. Combien même ces seigneurs s’acharnent à détruire notre cerveau par la vaccination, par l’empoisonnement de l’eau « potable », de l’alimentation, par la pollution de l’air et des sols, chacun doit apprendre à regarder au-delà des apparences, afin de comprendre qui il est, et de quoi est fait l’univers et son intime relation avec le vivant.

L’univers n’est pas une notion abstraite que l’on côtoie par hasard, l’univers n’est pas un élément indépendant, il est en nous comme nous sommes en lui,

nous sommes issus des mêmes molécules de vie, alors comment séparer l’indissociable comme s’acharne à le faire notre société moderne ?

Le mal-être des uns et des autres, un mal-être profond que rien n’explique dans la logique sociale et médicale, est lié à cette appartenance cosmique et rappelle à ceux qui en sont victimes, leur première origine.

Nous sommes incarnés par des millions de vies avant celle que nous vivons, nous sommes détenteurs des secrets de l’univers les plus impossibles à imaginer, nous sommes dieux et prophètes, nous appartenons à l’univers comme il nous appartient, mais dans la société des hommes “ahrimaniens”, cet état de conscience est toxique pour son bon fonctionnement.

L’homme doit devenir un produit pas une pensée rayonnante.

C’est pourquoi les hôpitaux psychiatriques regorgent de jeunes gens perdus, livrés à eux-mêmes, auxquels on attribue des pathologies aux noms farfelus pour satisfaire les angoisses de la société et donner un visage à un mal qui n’en est pas un dans la réalité universelle.

Il ne faut surtout pas que le dormeur se réveille…

On créer des débats sur l’acceptation des homosexuels, comme s’ils étaient différents de la majorité, une différence qui s’explique par une orientation sexuelle, mais ce n’est rien comparé au mal-être de millions d’individus appelés par les énergies cosmiques, et qui sont perdus dans un monde qui n’est pas le leur et que d’autres leur disent ne pas exister.

Le drame est encore plus intense, car, il n’est absolument pas reconnu, et si un homme, ou une femme peut parler de son homosexualité, un être aspiré par les énergies cosmiques ne peut en aucune façon exprimer son désarroi sans passer pour un fou dangereux, tout comme serait dangereux un milliardaire qui lèguerait sa fortune aux pauvres.

À présent, tentons de comprendre que la structure même de l’univers s’ordonne d’après des schémas géométriques déterminés par un ordre qui nous échappe, mais qui a été conçu par une intelligence supérieure, loin de tout ce que nous pouvons imaginer ou même envisager dans sa matérialité.

La Bible nous donnait une idée de ce que pouvait être cette intelligence en étant incapable de la représenter sous une forme compréhensible par le génie humain, qui encore aujourd’hui se rend incapable de matérialiser l’image de cette puissance énergétique et hautement supérieure à tout ce qu’il pourrait même envisager, mais qu’il appelle… Dieu ! Il ne peut tellement pas le matérialiser qu’il préfère déclarer qu’il n’existe pas, il est tellement plus simple d’effacer Dieu, parce que l’on ne peut pas prouver qu’il existe, mais on ne peut pas prouver non plus qu’il n’existe pas. S’il n’existe pas dans l’univers des industriels, il existe dans l’âme humaine de milliards d’individus qui ont besoin de savoir qu’il est là quelque part autour d’eux, et personne n’a la moindre preuve de sa non-existence divine.

Le manichéisme humain menant une lutte du bien contre le mal comme étant le combat de toute une vie est la principale erreur que l’homme commet en se concentrant sur la simplicité et l’évidence, pour ne pas aller vers l’essentiel, le rapport inaliénable du vivant au cosmos.

Cette volonté d’imposer une pensée de Dieu qui n’est que la pensée humaine, faussement interprétée par des hommes malfaisants en quête de pouvoir, plus que de sainteté, et ce, dans les trois religions du Livre, est le combat de l’Ego contre la réalité cosmique.

Lutte qui n’existait pas auprès des civilisations précolombiennes, égyptiennes et gréco-romaines, la pensée divine était évidence et la relation entre l’homme et le cosmos, parfaitement logique.

Cette lutte imbécile de la logique humaine moderne contre la vérité universelle a contribué à massacrer des millions d’individus sur la terre, elle a sacrifié des millions d’animaux en holocauste qui sont en relation permanente avec l’univers, et elle se perpétue aujourd’hui, aux USA, en France, au Moyen-Orient… où des petits chefs de partis rêvent d’être chefs à la place du chef, tout mauvais soit-il.

C’est la haine chronique de l’impérialisme financier avec Obama en tête de proue, qui s’acharne à vouloir détruire une partie de l’humanité en créant un conflit mondial avec la Russie pour des intérêts exclusivement financiers et de domination dictatoriale, tout en rejetant la réalité de l’univers qui donne à ce jour, des règles diamétralement différentes de la vie sur la terre.

Il est bien entendu que l’univers lui-même est en guerre, que des entités pacifiques doivent combattre des entités colonialistes issues des soleils noirs, c’est le modèle qu’elles imposent aux êtres humains, mais la lumière est pourtant présente dans l’âme humaine, et de plus en plus, malgré tous les efforts qui sont faits pour l’éteindre.

Les « Cropcircles » sont l’exemple même de cette force de lumière qui tente de guider les hommes vers une autre réalité, celle de l’univers et de sa composition géométrique multidimensionnelle.

À plat, ils représentent des formes géométriques particulièrement harmonieuses, mais mises en trois dimensions, c’est un message sur le détail même d’une partie de cet univers qui s’exprime, c’est une chaine ADN que nous sommes encore incapables de déchiffrer et que nous prenons pour des dessins privés de sens…

Rien n’est plus faux, et cette volonté organisée par une élite pour fuir la véracité de ces informations fait partie de cette intention qui tient à refuser à l’humanité son droit à l’élévation et à quitter le modèle économique destructeur et pervers qui la dirige et qui anéantit la psyché humaine et la planète.

Cette volonté dominatrice des élites vise à réduire l’homme à un rôle d’esclave désiré par ces équipes dirigeantes qui se dissimulent derrière des pantins de foire, afin d’imposer des volontés malsaines et destructrices de l’humanité, qui au contraire aspire à de grandes choses.

Les Russes savent depuis 1958, grâce aux travaux du professeur Bernascki, qu’un anneau d’énergie enveloppe la planète Terre dans lequel, et c’est difficile à comprendre et à admettre, se trouve toutes les données biologiques de toutes les formes de vie présente sur la Terre, c’est un annuaire de la vie, et les êtres qui possèdent le code pour le transcrire, peuvent le consulter à volonté, où qu’ils soient dans l’univers.

Ainsi, tout visiteur provenant de l’univers et arrivant près de la terre, sait exactement ce qu’il y trouvera sans avoir besoin de s’y poser ou s’y posera pour interagir avec la vie de ces espèces… et si cet anneau d’énergie magnétique se trouve autour de la planète, on peut aisément imaginer qu’il en va de même pour toutes les planètes de tous les systèmes solaires connus et inconnus, car, l’univers fonctionne sur un seul modèle et il est identique en tout.

Les planètes que nous connaissons sont toutes de forme ronde, elles suivent donc le modèle généré par cette puissance supérieure qui est peut-être à l’origine de tout, ou issue de ce tout, nul ne peut le dire.

Ce champ magnétique serait également constitué d’émotions humaines et animales qui l’enrichiraient au quotidien ; un génocide humain accompagné de sa souffrance atroce s’inscrirait donc dans ce champ, le massacre des animaux pour l’alimentation humaine également, toutes les souffrances émotionnelles du vivant enrichissent ce manteau éthérique et peut être lu de l’espace, et continue à influencer la Terre par son flux quotidien d’émotion de terreur, de tristesse et d’amour.

En apparence, cela peut paraître singulier pour l’homme moderne, comme de bruler le Musée du Louvre et tous ses trésors, mais si nous sommes capables de sortir de ce carcan de pensée dans lequel on nous emprisonne, alors, on peut le comprendre, y souscrire et agir pour le bien du Monde.

Ainsi, « chacun de nous a le pouvoir d’affecter ce champ de manière positive ou négative. Toute la négativité exprimée, comme la haine et la peur, a une incidence directe sur l’état de la planète. La Terre réagit violemment à nos pensées et nos sentiments et elle émet un type de rayonnement qui se répercute sur les modèles climatiques. Les éléments sont comme des anticorps planétaires… »

Quoique nous fassions, affecte inévitablement la terre, et qui sont ceux qui s’efforcent de ne pas affecter la Terre ? Les bienveillants.

Nous pouvons aisément croire que les sages bouddhistes aient ces connaissances et cette conscience universelle qui nous manque cruellement pour accepter l’incohérence de telles déclarations dans une société fermée à tous les imaginaires, et donc, à tous les possibles pour se protéger de la vérité, tout en continuant d’abêtir l’humanité par les principes et les religions, qui, plus elles seront actives, moins nous pourrons évoluer vers la vérité cosmique qui se déroule sous nos yeux aveugles pour préserver un incroyable mensonge de croyances afin d’entretenir un réseau économique pervers et destructeur.

Si l’homme est issu du règne animal, pourquoi s’acharne-t-il à en sortir en méprisant ce modèle qui permet au vivant d’évoluer en respectant son environnement ?

Le pouvoir international est menacé par ce type de révélations, c’est pourquoi les extrémismes se lèvent, les lois se votent pour bloquer le citoyen libre de s’exprimer et de dévoiler la vérité sur les énergies libres de la Terre, nourries par le cosmos. Le citoyen doit entrer en résistance…

… il ne doit plus souscrire au sinistre sourire de l’homme politique, il ne doit plus mettre dans son lit les idées des flagorneurs de pensées qui nourrissent de faux espoirs les citoyens perdus, et abreuvés par tant de malice, et bientôt de milices. Ne cherchons plus de repères aux vitrines des partis politiques qui assassinent la pudeur naïve de l’homme de la rue.

Si je fléchis le genou pour prêter allégeance, ce n’est pas à ces politiques au sang rouge du mensonge, eux qui se prennent pour des géants, alors qu’ils ne sont que des nains. Leur liberté engendre la dictature de la pensée, elle n’a rien à voir avec la vérité universelle, celle qui nous vient d’en haut.

Regardez l’immense clarté des cieux libérés, nourrissez-vous de la lumière cosmique, elle est chargée de l’énergie de la vie dont ces bâtards de faux héros veulent nous priver. C’est l’ardent soleil qui distribue la vie, et ces monstres qui acceptent que nous en profitions nous en privent en nous gazant de chemtrails et de nanotechnologies.

La vérité est contenue prisonnière, avec interdiction de s’émanciper par le théâtre politique qui fait des citoyens ses prisonniers. Les campagnes des partis, spectacles hideux jetant un vil mépris sur les populations, travaillent sans cesse à leurs dépens pour les réduire comme dans les cirques, les éléphants.

Lumière… lumière… que jamais plus tu ne sois une prière, exprime enfin ton divin message à cette plèbe aveuglée par tant de fourberies sarcastiques, pénètre l’âme des esclaves hypnotisés par des “saigneurs” de guerre lobotomisés.

Personne d’autre que la lumière de la vie jugera les ténébreux manants qui font des humains des enfants incapables de grandir ni de s’élever au-dessus du néant. Que l’éloquence redevienne chose commune dans l’esprit des enfants.

Nous vivons une époque formi…diable

8 Commentaires

  1. 23.08.2018 Le New Age et le Diable…

    DESOLE JE VIENS DE REVISIONNER CETTE ETAPE POUR MIEUX COMPRENDRE CE QUI SE DEROULE SOUS NOS YEUX. M.ENFIN…comme disait gaston:

    Anneau d’énergie enveloppe la planète Terre dans lequel, et c’est difficile à comprendre ne serais ce pas les annales akhashikes que tuesday losbang Rampa traite, notamment dans ses livres, la caverne des anciens, un parmi ses 26 ouvrages connu.

    Merci pour ce merveilleux texte.

  2. qu’est ce qu’on connaît de l’humain ? sinon pas grand chose hormis sieur darwin qui est le seul à s’approcher de la vérité celle de la naissance de l’homme croisé avec des gorilles d’où son changement d’aspect au cours des millions d’années ! pensons à l’homme de cro-magnon sa transformation pendant des millions d’années pour devenir ce que nous sommes actuellement , la lumière de l’homme vient de cet autre venant d’un ailleurs sans doute causé par un voyage stellaire ! nous sommes tous en fait des antennes réceptrices et émettrice permanente sommes en concert avec l’univers d’où nous provenons .

  3. Bonjour,

    Je ne sais plus si je vous l’ai déjà écrit, mais d’après les archives consultées par Arthur Firstenberg, le mot « influenza » fut inventé dans les années 1600 par des savants italiens. Ils observèrent que les épidémies de grippe éclataient au moment où les taches solaires étaient très visibles, c’est-à-dire, au cours de forte activité solaire. La cause de la grippe fut donc attribuée à une « influenza delle stelle » (influence stellaire).

    Arthur Firstenberg a écrit un livre fort intéressant et très documenté, « The Invisible Rainbow: A History of Electricity and Life », dans lequel il montre que l’état de santé des populations s’est dégradé avec l’électrification des sociétés. Il affirme aussi, entre autre, que la grippe n’est pas contagieuse, qu’aucun micro-organisme n’en est la cause, que des études ont montré en 2001, que la grippe apparaissait de préférence avec l’activité solaire…

    Cela signifie que les champs électriques artificiels agissent de la même manière que les éruptions solaires, qui sont des phénomènes électriques, et non pas nucléaires, comme le racontent les charlatans astronomes (l’univers est fait majoritairement de plasma sillonné de courants électriques). Que penser alors des effets des champs électriques oscillants à des fréquences se comptant en gigahertz, comme la SINGÉE ?

    On apprend par ailleurs que des épidémies de choléra ou de peste, par exemple, se déclenchèrent lors de forte activité solaire… En fait, avec les connaissances actuelles, il est logique de penser que toutes les maladies attribuées à des microbes, sont déclenchées par des champs électriques, naturels ou artificiels.

    Voici un bon article en français, qui incite à penser cela :
    http://www.teheran.ir/spip.php?article315

    Il est issu de la recherche « grippe “activité solaire” » avec Google.

    Bien à vous et bonne continuation

  4. bonsoir je voudrai connaitre ou je peux vous envoyer des ( je sais nonosbtant que vous etes tres pris)

    questions qui me touche, ce ne sera pas des questions d’ordre médicales mais plutôt d’ordre phylosophale, merci de votre temps , encore merci, bien le bonjour a votre dame louloute de la galaxie lactée de notre terre.

  5. j’ai fait une erreur en parlant de c c h sur N;;;;;; a ce moment je ne savait pas qu’il vous avait terriblement fait du mal je m’en excuse, ce n’est que ce matin en visionnant une de vos vidéo ancienne que je l’ai compris. vous souhaitant toute ma bonne lumiére que je vous envoi, à vous et toute les personnes qui en ont besoin, nb: j’adore vos livres actuellement je suis sur ” la vérité vous affranchira” c’est trés bien écrit et je me délecte du temps que je passe à cet ouvrage, encore merci à vous PHILIPPE ET LOULOUTTE;

Laisser un commentaire