Ma passion : La fabrication des savons artisanaux…

3
1267

Je me prénomme Marie-Ange et je suis factrice dans le Sud. J’ai 50 ans et je savonne depuis plusieurs années.

Je m’intéresse à la fabrication des savons artisanaux depuis 2007. Cette année fut la naissance de mes jumeaux pour qui je voulais le meilleur pour leur peau fragile, mais je ne savais pas encore que cela deviendrait une passion.

Le déclic est venu, le jour où je suis allée visiter un marché de l’arrière-pays dont le thème était « la fabrication des produits naturels et locaux ». J’ai alors rencontré une savonnière qui fabriquait ses produits naturels depuis plusieurs années.

L’odeur de ses savons embaumait les allées et là je me voyais déjà en train de « savonner ».

Motivée, mais n’y connaissant rien, j’ai alors fait mes recherches. Après quelques mois, j’ai commencé à faire ce que tous les débutants font, c’est-à-dire des savons dont la pâte est déjà prête. Facile, en effet, mais moins amusant que les « vrais savons » avec de la soude.

J’ai donc acheté un livre d’une savonnière anglaise très réputée, Mélinda Coss. Et là, depuis ce jour, je n’arrête plus de savonner, savonner et encore savonner. J’aimerais d’ailleurs ouvrir une savonnerie.

La plupart des produits que j’utilise sont, ou locaux, comme l’huile d’olive ou bio comme l’huile de coco. Ce sont les deux huiles de base que j’utilise. Parfois je rajoute d’autres huiles et/ou beurres, comme le beurre de karité ou le beurre de cacao. Je rajoute quelques colorants naturels comme le curcuma, la spiruline, le chocolat, le café, le charbon ou bien la chlorophylle. Au fur et à mesure, je me suis constitué un placard à savons avec tout le nécessaire.

Je rajoute aussi des macérats « faits maison » comme le macérat de pissenlits ou de calendulas que j’ai plaisir à faire. Je suis sans cesse à la recherche de plantes avec lesquelles je peux faire mes mixtures. Chaque jour, quand je fais ma tournée, j’observe les plantes, les animaux, la nature que j’adore.

Il y a une flore si abondante que c’est un vrai plaisir. Il y a tellement de choses à faire avec cette nature merveilleuse.

Le fait de fabriquer des savons artisanaux me procure une grande satisfaction. C’est une sorte de méditation. Je me sens bien avec eux. Mais plus étonnant encore c’est qu’à peine démoulés, j’en refais d’autres. Pourquoi ?

Eh bien, pour le plaisir de les démouler et de voir le résultat. Je me suis renseignée auprès d’autres savonnières, et je me suis aperçue que nous sommes toutes pareilles. Nous avons toutes cette même addiction.

Le fait de se laver avec des savons « home made » qui apportent de la douceur à la peau. Vous savez ce que vous mettez dessus. Il n’y a aucun ingrédient nocif. Tout est naturel et en plus, c’est écologique et économique.

J’en laisse d’ailleurs sur le rebord des fontaines pour ceux qui ont besoin de se laver les mains, car tout est bon dans le savon.

Marie-Ange C

Contact: [email protected]

0768375074

3 Commentaires

  1. Bonjour et merci pour ce bel article. Pensez-vous qu’elle en vend déjà ? Je suis très intéressée. Merci et belle journée
    Audrey

Laisser un commentaire