Maladie Rénale Chronique – causes – effets secondaires – et traitements –

0
396

NaturaPedia.com, le jeudi 15 février 2018, par Zoey Sky

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://naturalpedia.com/chronic-kidney-disease-causes-side-effects-and-treatments-at-naturalpedia-com.html

Sommaire

L’insuffisance rénale chronique (IRC) survient lorsque les reins sont endommagés et ne peuvent pas filtrer le sang comme ils le devraient. C’est une maladie « chronique » parce que vos reins sont endommagés lentement sur une longue période.

Toutes les personnes atteintes d’IRC ne présentent pas nécessairement les symptômes de la maladie. Le meilleur moyen de déterminer si vous souffrez d’une maladie rénale est de passer des tests sanguins et urinaires.

Ces aliments peuvent aider à prévenir la maladie rénale chronique : pommes, myrtilles, cerises et choux.

Le traitement au stade final de la maladie rénale chronique comprend la dialyse et la greffe de rein.

L’insuffisance rénale chronique (IRC) survient lorsque les reins sont endommagés et ne peuvent pas filtrer le sang[1]. C’est une maladie « chronique » car les reins sont endommagés lentement sur une période prolongée. Les dommages peuvent créer une accumulation de déchets dans le corps, et l’IRC peut également entraîner d’autres problèmes de santé.

Pixabay.com

L’IRC L’insuffisance rénale chronique  peut s’aggraver avec le temps et provoquer une insuffisance rénale. En cas d’insuffisance rénale, vous aurez besoin d’une dialyse ou d’une greffe de rein pour prendre en charge votre affection.

Effets secondaires connus de l’insuffisance rénale chronique

Toutes les personnes atteintes d’IRC ne présentent pas nécessairement les symptômes de la maladie. Le meilleur moyen de déterminer si vous souffrez d’une maladie rénale est de passer des tests sanguins et urinaires.

Lorsque la maladie coronarienne s’aggrave, elle peut causer un œdème — un gonflement qu’une personne ressent lorsque ses reins sont incapables de se débarrasser de l’excès de liquide et de sel dans le corps. Un œdème peut survenir aux jambes, aux pieds ou aux chevilles, et parfois aux mains ou au visage.

Les effets secondaires des maladies rénales chroniques avancées incluent :

  • Douleur de poitrine
  • Peau sèche
  • Démangeaisons ou engourdissements
  • Se sentir fatigué
  • Maux de tête
  • Augmentation/diminution de la miction
  • Perte d’appétit
  • Crampes musculaires
  • Nausée
  • Essoufflement
  • Problèmes de sommeil
  • Difficulté à se concentrer
  • Vomissement
  • Perte de poids

Les individus peuvent être à risque de maladie rénale s’ils ont les facteurs suivants :

  • Âge — vos risques d’avoir une maladie rénale augmentent avec l’âge.
  • Diabète – C’est la principale cause de MRC.
  • Maladie cardiaque
  • Hypertension artérielle
  • Antécédents familiaux d’insuffisance rénale

Systèmes rénaux lésés par une maladie rénale chronique

Pixabay.com

Si l’insuffisance rénale chronique évolue vers une insuffisance rénale [2], les complications suivantes peuvent survenir :

  • Anémie
  • Lésion du système nerveux central
  • Peau sèche/changements de couleur de la peau
  • La rétention d’eau
  • Hyperkaliémie (se produit lorsque le taux de potassium dans le sang augmente, peut causer des lésions cardiaques)
  • Insomnie
  • Baisse de la libido
  • Dysfonction érectile masculine
  • Ostéomalacie (lorsque les os s’affaiblissent et se cassent facilement)
  • Péricardite (lorsque la membrane en forme de sac entourant le cœur devient enflammée)
  • Ulcères d’estomac
  • Système immunitaire faible

Produits alimentaires ou nutriments pouvant prévenir les maladies rénales chroniques

Les aliments et les nutriments suivants peuvent aider à prévenir la maladie rénale chronique [3]:

  • Pommes — plein de fibres et de composés anti-inflammatoires.
  • Myrtilles — Teneur élevée en antioxydants et en manganèse, qui favorise la santé des os.
  • Cerises — contiens des composés anti-inflammatoires.
  • Blancs d’œufs — Protéine pure avec tous les acides aminés essentiels. Une excellente source de protéines avec moins de phosphore.
  • Poisson — fournis des protéines de haute qualité et contiens des graisses anti-inflammatoires appelées acides gras oméga-3.
  • Ail — réduit l’inflammation et peut réduire le cholestérol.
  • Poivrons rouges — peu de potassium et riches en vitamines C, A, B6, en acide folique et en fibres.

Traitements, plans de prise en charge de l’insuffisance rénale chronique

Il n’existe pas de traitement curatif de l’insuffisance rénale chronique, mais certains traitements peuvent aider à contrôler la maladie.

Les patients atteints d’IRC doivent souvent prendre un grand nombre de médicaments, et les traitements comprennent :

  • Traitement de l’anémie — certains patients atteints de néphropathie chronique souffrant d’anémie auront besoin de transfusions sanguines. Une personne atteinte de la maladie aura également besoin de suppléments de fer.
  • Médicaments contre la maladie —Une accumulation de toxines dans le corps peut provoquer des nausées. Les médicaments (cyclizine ou métoclopramide, par exemple) peuvent aider à soulager la maladie.
  • Hypertension artérielle —Les patients atteints d’insuffisance rénale chronique souffrent souvent d’hypertension artérielle et cette affection doit être gérée de manière à protéger les reins et à enrayer la progression de la maladie.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) — évitez les AINS (comme l’aspirine ou l’ibuprofène) et ne les prenez que sur la recommandation d’un professionnel de la santé.
  • Équilibre en phosphate —Si vous êtes atteint de MRC, vous aurez peut-être du mal à éliminer le phosphate de votre corps. Les patients devront réduire leur consommation de phosphate nutritionnel en réduisant leur consommation de produits laitiers, de viande rouge, d’œufs et de poisson.
  • Démangeaisons cutanées —Les antihistaminiques (par exemple, la chlorphénamine) peuvent aider à soulager les symptômes de démangeaisons.
Pixabay.com

Le traitement en phase finale est une option possible lorsque les reins fonctionnent à moins de 10 à 15 % de leur capacité normale. Cela signifie que les reins ne sont plus en mesure de suivre seuls le processus d’élimination des déchets et des liquides. Le patient nécessite une dialyse ou une greffe de rein pour survivre.

Les professionnels de la santé tentent de retarder la dialyse ou une greffe de rein, car ces procédures comportent un risque de complications potentiellement graves.

La dialyse rénale se réfère à « l’élimination des déchets et de l’excès de liquide dans le sang lorsque les reins ne peuvent plus faire le travail correctement ». La dialyse comporte des risques sérieux, notamment une infection.

Il existe deux principaux types de dialyse rénale. Chaque type a aussi des sous-types. Les deux types principaux sont :

  • Hémodialyse —Le sang est pompé hors du corps du patient et à travers un dialyseur (rein artificiel).
  • Dialyse péritonéale —Le sang est filtré dans l’abdomen du patient, dans la cavité péritonéale, qui contient un vaste réseau de petits vaisseaux sanguins. Un cathéter est implanté dans l’abdomen et une solution de dialyse est perfusée et évacuée pour éliminer les déchets et l’excès de liquide.

Une greffe de rein est une meilleure option que la dialyse, en particulier pour les personnes non atteintes, hormis une insuffisance rénale. Les candidats à une greffe de rein doivent subir une dialyse jusqu’à ce qu’ils reçoivent un nouveau rein.

Le donneur de rein et le receveur doivent avoir « le même groupe sanguin, les mêmes protéines de surface et les mêmes anticorps » pour minimiser le risque de rejet du nouveau rein. Les frères et sœurs ou les parents très proches sont souvent les meilleurs types de donneurs. Si un donneur vivant n’est pas possible, un donneur cadavre (personne décédée) est une autre option.

Où en savoir plus

Les sources incluent :

NIDDK.NIH.gov

MedicalNewsToday.com

BelMarraHealth.com

Tagged Under: Tags : maladie rénale chronique


[1] https://www.niddk.nih.gov/health-information/kidney-disease/chronic-kidney-disease-ckd/what-is-chronic-kidney-disease

[2] https://www.medicalnewstoday.com/articles/172179.php

[3] https://www.belmarrahealth.com/chronic-kidney-disease-diet-food-list-recommendations-recipes/

Laisser un commentaire