Message d’Antoine au capitaine Paul Watson…

0
668

Hello Les Kids

Aujourd’hui je vais vous présenter un enfant très spécial : Antoine !

Voici son histoire:

La maman d’Antoine nous a contacté en avril 2019 pour nous faire part du souhait de son fils de 8 ans. Antoine est sensible et passionné et il a écrit un livre sur les dinosaures «Antoine sur la trace des dinosaures » il y a un peu plus d’un an et demi. Au moment de sa sortie en septembre 2018, il avait fait part à sa maman de vouloir, si jamais il arrivait à gagner un peu d’argent de le donner pour une cause qui lui est chère : Sea Shepherd Antoine est bouleversé par le travail de Sea Shepherd et voue un grand respect à Paul Watson. Son regret est d’avoir parlé des dinosaures dans son livre car je le cite : « il faudrait mieux s’occuper des animaux marins pour éviter qu’un jour on en parle comme des animaux disparus ». Son livre a connu un petit succès et Antoine a pu tenir sa promesse et faire un don de 1000 euros à Sea Shepherd. Merci à toi Antoine, pour ton soutien, ton engagement et ce très généreux don ! Il souhaitait adresser un message au Captain Paul Watson. Nous avons donc fait une vidéo où Antoine s’adresse à Paul et explique pourquoi il fait cette démarche. Le groupe Local, Sea Shepherd Lyon – Officiel a organisé plusieurs échanges avec Antoine.

  • 1. Une rencontre lors d’un nettoyage de la Saône le 18 mai à Lyon
  • 2. Une intervention dans son école en juin
  • 3. Une vidéo que nous avons tournée au port de Mâcon. Quelle merveilleuse Histoire n’est ce pas ? Si vous aussi sous souhaitez mettre en place des actions de sensibilisation en place dans votre région n’hésitez pas à nous contacter sur [email protected], on vous aidera !!
Sea Shepherd France – Officiel

MERCI ANTOINE

Je n’ai pas vu une jeune génération de personnes qui ont été plus impliquées que les jeunes aujourd’hui.

Les jeunes humains naissent avec une compréhension naturelle du monde qui les entoure. Ils veulent être impliqués, ils posent des questions et plus important, ils cherchent des réponses.

Malheureusement, nos systèmes éducatifs étouffent la créativité et l’imagination.

Quand j’étais enfant, j’ai eu deux expériences qui m’ont amené à remettre en question la « sagesse » de mes éducateurs.

La première incidence était là où j’ai découpé une carte du monde et réuni les continents. J’ai dit au professeur que je pensais qu’il n’y avait qu’un seul continent et qu’il était divisé. Elle m’a dit que c’était absurde.

La deuxième incidence était quand j’ai dit que je pensais que tous les dinosaures ne s’étaient pas éteints mais certains avaient évolué en oiseaux et j’ai aussi pensé que les dinosaures avaient des plumes. Le professeur m’a dit que c’était ridicule.

Des décennies plus tard, j’ai découvert que j’avais raison. Étais-je plus intelligent que les enseignants ? j’ai juste eu le sentiment que ce que je pensais était juste, c’était naturel. C’était de l’intuition.

Nos systèmes scolaires modernes ont tendance à décourager l’intuition en le remplaçant par la mémorisation et la régurgitation des faits.

J’ai parlé avec Greta Thunberg et je sais que ses mots viennent de son coeur et elle ne sait pas seulement de quoi elle parle, mais son intuition lui dit que ce qu’elle dit est un vrai reflet de ce qu’elle sait intuitivement être vrai.

Ce message d’Antoine en France illustre cette intuition naturelle et la compréhension de la nature par les enfants. Il perçoit la réalité intacte par l’éducation anthropocentrique.

Les enfants naissent biocentrique et découragés de voir le monde en termes biocentrique parce que les constructions anthropocentrique leur sont forcées. Au lieu d’enseigner la compassion, on leur apprend à être égoïste. Au lieu d’encourager un amour pour la nature et la vie nous les encourageons à voir le monde aussi cruel, matérialiste et opportuniste.

La cupidité, l’intérêt personnel, l’idée de la domination humaine et du consumérisme aveugle remplacent l’altruisme et l’empathie.

Si un enfant est capable de lutter contre la pression de l’ anthropocentrisme naturelle et est capable de conserver une vue biocentrique et naturelle de la réalité, cet enfant sera libre.

Libre de penser, libre de rêver, libre d’agir et libre de vivre.

Paul Watson

Laisser un commentaire