Microsoft remporte un contrat massif avec l’US Army avec son « JEDI Cloud »

0
318
AP PHOTO/MARK LENNIHAN Microsoft CEO Satya Nadella talks during a company event, Wednesday, Oct. 2, 2019, in New York.

Microsoft remporte un contrat massif avec JEDI Cloud

DefenseOne, le 25 octobre 2019, par PATRICK TUCKER éditeur de TECHNOLOGIE

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Avant-Propos de Cogiito.com

Cet article est assez compliqué, j’en conviens, mais il nous montre les dérives numériques vers lesquelles nous nous dirigeons, vers lesquelles notre société se dirige. Nous sommes, malgré nous, véritablement plongés dans un monde de l’information et de la distribution des données, de toutes les données, qu’elles soient personnelles ou privées. Cette pratique a de quoi déstabiliser l’être humain, mais surtout, elle sert à le couper de son être intérieur relié au divin et cela n’est pas un hasard. Cette contribution technologique souhaite effacer la mémoire de l’humanité, cette mémoire secrète qui relie l’homme à la source de la création même.

Alexa d’Amazon

Amazon, en déployant son produit Alexa, prétendument pour nous aider à mieux vivre, nous espionne au quotidien, tout ce que nous disons à haute voix à proximité est enregistré, stocké sur le Cloud et distribué, mais à qui et pourquoi ?

Cet outil si pratique dont nous croyons être le maître, répond à nos ordres, enfin, pas toujours… Parfois, Alexa ne comprend pas un mot de ce que nous lui demandons, tout comme Siri chez Apple, Alexa a le cerveau d’un enfant de 2 ans, son intelligence artificielle est assez peu efficace, mais reste séduisante, c’est un produit en devenir que les clients achètent pour permettre à Amazon de le perfectionner contre nos intérêts personnels,

car à termes, Alexa deviendra véritablement notre robot de surveillance intime.

Vous lisez aux toilettes, vous prenez une douche 2 fois par jour, vous avez un rapport amoureux avec votre conjointe, conjoint ou autre, toute votre vie est enregistrée dans ses moindres détails et transmise à un ou une inconnue, à une autre IA, qui sait tout de vous alors que vous ne savez rien de lui ou d’elle. Vous n’êtes plus un secret pour personne au monde et votre vie peut vous être volée en appuyant sur une simple touche de clavier ou par simple commande vocale.

Ceux qui nous dirigent, sont aidés par une intelligence artificielle qui se chargera d’adapter le contenu de notre, de votre vie, et des produits à vendre qui devraient inévitablement nous intéresser, mais cela va bien plus loin que ce simple aspect commercial, cela va jusqu’au contrôle de nos désirs et de nos envies pour nous empêcher de rêver, de développer notre imagination et notre libre arbitre, voilà, la finalité de ces produits miracles Siri, Alexa, Google et j’en passe…

Noue entrons dans l’ère de L’esclavage de l’homme qui croyait lui-même que la machine était le sien, alors qu’il devient cet esclave faussement libre et faussement indépendant.

Il est DESORMAIS esclave de la matrice.

Nous vivons une époque formi…Diable!

Bonne lecture

Cogiito.com

Amazon perd un contrat de 10 milliards de dollars après des mois de controverse juridique et alimentée par Trump.

Après des mois de spéculations, d’intrigues[1], de poursuites judiciaires et d’approches[2] présidentielles, Microsoft a remporté le contrat de stockage en nuage JEDI du Pentagone, d’une valeur de 10 milliards de dollars[3], bouleversant le prétendu leader, Amazon Web Services.  

Le résultat est une surprise pour de nombreux observateurs qui ont décrit Amazon comme le gagnant presque certain du programme Joint Enterprise Defense Infrastructure, ou JEDI. Amazon était considéré par beaucoup comme le seul soumissionnaire qualifié, car il disposait de la plus grande infrastructure de cloud d’entreprise et qu’il avait déjà atteint le niveau de sécurité le plus élevé nécessaire, appelé Impact Level 6. 

La controverse a persisté pour ce programme depuis le début. Plusieurs concurrents dirigés par Oracle ont protesté contre[4] les exigences initiales pour le programme du Pentagone, affirmant[5] que les règles favorisaient Amazon par rapport à d’autres fournisseurs plus petits. Ils ont même saisi  directement le président Donald Trump[6], qui éprouve une aversion de notoriété publique pour le PDG d’Amazon[7], Jeff Bezos. À un moment donné, le président a demandé au secrétaire à la Défense de l’époque, James Mattis, de « baiser » Amazon, selon[8] un nouveau livre écrit par un membre du personnel de Mattis. En juillet, le président Trump a commencé à interroger publiquement le concours et peu de temps après, le nouveau secrétaire à la Défense, Mark Esper, a mis fin au programme et a lancé un réexamen[9]. Il y a quelques jours à peine, Esper a annoncé qu’il se récusait[10] de la décision d’attribution parce que son fils travaillait pour IBM, un soumissionnaire qui avait été éliminé à un stade précoce du concours. 

Dans un communiqué, les responsables d’Amazon ont exprimé leur surprise face à cette annonce. AWS est actuellement le seul fournisseur de cloud pour la communauté du renseignement américaine, ayant hébergé des[11] données classifiées secrètes et top secrètes pendant près de six ans.

  • « Nous sommes surpris de cette conclusion. AWS est le leader incontesté de l’informatique en termes de Cloud et une évaluation détaillée portant uniquement sur les offres comparatives conduit clairement à une conclusion différente. Nous restons profondément engagés à continuer à innover pour le nouveau champ de bataille numérique où la sécurité, l’efficacité, la résilience et l’évolutivité des ressources peuvent être la différence entre le succès et l’échec », a déclaré un porte-parole d’AWS.  

Connexes : Pourquoi Trump se soucie du méga-Cloud du Pentagone – et pourquoi cela terrifie ceux qui le veulent

Connexes : Esper se récuse de la révision de JEDI Cloud-Contract

Connexes : Esper met le contrat de JEDI en attente de révision

L’avantage de Microsoft provient peut-être d’une relation plus profonde avec le Pentagone. Leurs affaires avec le ministère ont repris. En novembre, l’armée américaine a choisi Microsoft HoloLens[12] pour son affichage de données tête basse de prochaine génération destinée à l’infanterie. Microsoft est également considérée comme le certain gagnant de l’autre contrat de cloud computing[13] du ministère de la Défense. Et sa suite Office 365 est la pièce maîtresse des deux entreprises candidates au contrat de plusieurs milliards du Defence Enterprise Office Solutions [14] du Pentagone, qui vise à fournir une suite unique de solutions de cloud professionnel à toutes les agences de défense. 

First generation HoloLens from above, showing the visor and the headband.

Le programme JEDI est destiné à fournir au département de la Défense le même type de capacités de cloud d’entreprise que de nombreuses autres grandes entités commerciales, comme Netflix, qui en bénéficient actuellement. Les responsables ont fait valoir que JEDI représenterait une amélioration considérable par rapport aux capacités actuelles de l’armée, une série de Cloud ​​et de réseaux regroupés, ce qui contribue à une latence massive des données qui entrave les opérations. 

Telle qu’elle est conçue, JEDI vise à réunir l’ensemble de l’armée des États – Unis – pratiquement tous les combattants au sol, tous les navires en mer et tous les jets dans les airs – dans un cadre de données unique. Les responsables du ministère de la Défense ont répété à maintes reprises qu’un seul Cloud d’entreprise réseau était essentiel pour le type de combat intensif en données auquel l’armée serait appelée à participer en cas de conflit majeur avec une nation homologue technologiquement sophistiquée, telle que la Chine. 

  • « Imaginez la vitesse des opérations dans un combat dans le Pacifique », a déclaré aux journalistes en août, le général Jack Shanahan, qui dirige le Centre commun du renseignement artificiel du Pentagone, au contrôle de mes données, nettoyez mes données, déplacez-les d’un point A à un point B. Si je suis un combattant, je veux autant de données que vous pourriez me fournir. Laisser mes algorithmes les trier à la vitesse de la machine… C’est vraiment difficile pour moi de le faire sans une solution Cloud Entreprise. » 

Les responsables de la défense ont répété à maintes reprises que si JEDI était la plus grande récompense jamais attribuée au Cloud du Pentagone, il y en aurait d’autres, de plus petites récompenses du Cloud. Mais JEDI représente bien une voie importante pour aller de l’avant. Avec la possibilité de partager beaucoup plus de données, et plus rapidement, le département espère pouvoir mettre en ligne des capacités d’intelligence artificielle de nouvelle génération dans les années à venir et les partager sur le champ de bataille. Cela ne peut pas arriver, affirment-ils, si les données dont ces algorithmes d’apprentissage automatique ont besoin pour produire des informations et des sorties sont stockées dans des serveurs ou des réseaux qui ne sont pas connectés aux lignes de front.

  • « À l’heure actuelle, on se demande si le Cloud A n’est pas interopérable avec le Cloud B. Que faut-il pour que cela se produise ? Comment puis-je obtenir des données d’ici à là ? Je pense que nous voyons des exemples réels et tangibles de ce qui se passe actuellement en Afghanistan. Il s’agit d’un combat que nous appelons en grande partie le contre-terrorisme et la contre-insurrection », a déclaré Shanahan. 

[1] https://www.nextgov.com/it-modernization/2018/08/someone-waging-secret-war-undermine-pentagons-huge-cloud-contract/150684/

[2]https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1153444627573280768?s=20

[3]https://www.defense.gov/Newsroom/Contracts/Contract/Article/1999639/

[4] https://www.geekwire.com/2019/judge-shoots-oracle-protest-10b-jedi-cloud-contract-leaving-amazon-microsoft-finalists/

[5] https://www.nextgov.com/it-modernization/2018/03/industry-sounds-pentagons-cloud-strategy/146979/

[6] https://www.washingtonpost.com/business/2019/08/01/after-trump-cites-amazon-concerns-pentagon-re-examines-billion-jedi-cloud-contract-process/

[7] https://www.politico.com/newsletters/morning-money/2018/03/29/trump-v-bezos-153408

[8] https://www.washingtonpost.com/national-security/2019/10/23/syria-disagreement-with-trump-used-pretext-mattiss-departure-pentagon-chief-new-book-says/

[9] https://www.defenseone.com/politics/2019/10/esper-recuses-himself-jedi-cloud-contract-review/160792/?oref=d-river

[10] https://www.defenseone.com/politics/2019/10/esper-recuses-himself-jedi-cloud-contract-review/160792/?oref=d-river

[11] https://www.nextgov.com/it-modernization/2014/07/daring-deal/100872/

[12] https://arstechnica.com/gadgets/2018/11/microsoft-wins-480-million-military-contract-to-bring-hololens-to-the-battlefield/

[13] https://www.nextgov.com/it-modernization/2019/03/analysts-pentagons-multibillion-dollar-deos-contract-guaranteed-microsoft/155901/

[14] https://www.nextgov.com/it-modernization/2019/10/gsa-take-corrective-action-deos-cloud-contract/160410/

Laisser un commentaire