«Nous sommes aux prises avec un homicide, peut-être même un meurtre»

0
7526

Une séquence vidéo d’un infirmier sonneur d’alerte sur les vaccins COVID imposés de force dans les maisons de retraite allemandes devient publique – Avocat: «Nous sommes aux prises avec un homicide, peut-être même un meurtre» –

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News

Plus tôt cette semaine, nous avons publié la traduction en anglais d’une vidéo en allemand que l’avocat Reiner Fuellmich a publiée avec un infirmier dénonciateur qui travaille dans une maison de soins où plusieurs résidents ont été injectés avec les vaccins expérimentaux ARNm COVID, contre leur volonté, et où beaucoup d’entre eux sont morts quelques temps à peine après avoir subis une vaccination forcée :

Lanceur d’alerte : 8 résidents sur 31 décédés dans une maison de soins infirmiers en Allemagne après avoir été injectés de force avec le vaccin ARNm COVID expérimental de Pfizer, et contre leur volonté

Depuis la publication de cette interview, d’autres lanceurs d’alerte en Allemagne qui travaillent dans des maisons de retraite ont également fait un pas en avant, certains avec des séquences vidéo montrant des résidents détenus et vaccinés contre leur volonté.

Ceci est de notre chaîne Rumble , et il est également sur notre chaîne Bitchute .

L’avocat Reiner Fuellmich, parlant des résidents qui étaient auparavant en bonne santé physique et qui ne souffraient que de «démence», a déclaré:

L’un d’eux était un coureur, à la fin des années 70, ou ÉTAIT un coureur, devrais-je dire, qui était aussi chanteur d’opéra.

Il a surpassé l’une des infirmières qui est dans la trentaine. Il chantait encore des opéras le jour où il s’est fait vacciner.

Après avoir été vacciné, quelques jours plus tard, il est mort.

Donc ce chanteur d’opéra ne chante plus.

Selon l’avocat Fuellmich, l’une des choses les plus troublantes à propos de ce que révèlent ces vidéos de dénonciateurs, c’est qu’il reçoit de plus en plus d’appels d’autres infirmiers dénonciateurs, travaillant dans les maisons de retraite, en Allemagne et dans le reste du monde, et chacun rapporte les mêmes faits.

Nous recevons de plus en plus d’appels d’autres lanceurs d’alerte d’autres maisons de retraite médicalisées de ce pays, et nous recevons des informations d’autres pays, la Suède par exemple, la Norvège par exemple, Gibraltar par exemple, il y a aussi des incidents en Angleterre et aux États – Unis.

Des témoignages qui correspondent à ces descriptions.

L’avocat Fuellmich n’a pas peur de dire exactement où ces preuves nous mènent :

Cela signifie que des gens meurent à cause des vaccins.

Ce que nous voyons dans ce clip vidéo est pire que tout ce à quoi nous nous attendions.

Si cela est représentatif de ce qui se passe dans les autres maisons de soins infirmiers et dans d’autres pays, alors nous avons un problème très grave.

Et les personnes qui fabriquent les vaccins font de même, de même que les personnes qui administrent les vaccins.

On dirait de plus en plus qu’il s’agit d’homicide, et peut-être même de meurtre.

Nous assistons à un programme eugénique qui inclut le génocide

À quel point il est approprié que la vague de dénonciateurs qui se présente désormais gagne de la vitesse en Allemagne, dont la population n’est probablement que trop familière avec l’histoire du programme d’eugénisme de leur pays mis en œuvre en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les terribles expériences médicales et génocides qui ont eu lieu en Allemagne ont été condamnés lors des procès de Nuremberg,

et il est très clair que ces injections expérimentales d’ARNm COVID, lorsqu’elles sont administrées à des personnes sans consentement éclairé et contre leur volonté, violent clairement les principes du consentement médical éclairé, et la condamnation de l’expérimentation médicale, qui est énoncée dans le Code de Nuremberg.

À toute personne participant à des vaccinations forcées contre le COVID,

que ce soit en fournissant les injections ou en faisant les injections,

vous êtes averti par la présente que vous participez à un homicide et à un meurtre de masse, et la justice vous rattrapera à un moment donné.

Vous n’échapperez pas et vous ne pourrez pas prétendre à l’ignorance comme excuse pour participer à un meurtre.

Quant au public américain : allez-vous enfin vous réveiller et commencer à protéger les innocents ? 

Ou allez-vous rester tranquille, en suivant les pauvres exemples en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, où la plupart du public n’a rien dit et n’a rien fait ?

Sauvez ceux qui sont emmenés à la mort; retenez ceux qui chancellent vers l’abattage.

Si vous dites: «Mais nous n’en savions rien», celui qui pèse le cœur ne le perçoit-il pas ? 

Celui qui garde votre vie ne le sait-il pas ? 

Ne remboursera-t-il pas chacun selon ce qu’il a fait ? (Proverbes 24: 11-12)

Commentez cet article sur HealthImpactNews.com .

Laisser un commentaire