Nous sommes dirigés par d’irresponsables incompétents : L’Union européenne condamne des centaines de millions de personnes à la pauvreté perpétuelle après avoir adopté un nouveau projet de loi sur les émissions de carbone

5
2467

Vendredi 01 juillet 2022 par : JD Heyes

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/633109.html

En dépit du fait que la gauche au caractère lunatique croit que tous les humains qui veulent vivre une vie moderne détruisent la planète, la réalité est que nos sociétés ne peuvent pas exister à leur niveau actuel de succès sans les combustibles fossiles.

Lorsqu’il est possible d’augmenter la production d’énergie grâce à l’énergie éolienne et solaire, nous devons le faire, mais ces sources ne peuvent devenir nos principales sources de production d’énergie :

a) parce qu’il n’y a pas assez de place pour installer autant de panneaux solaires et de parcs éoliens ; et

b) même s’il y en avait, ces sources d’énergie ne sont pas fiables à 100 %. Pas de vent ? Les moulins à vent ne tournent pas. Pas de soleil ? Les panneaux solaires ne captent pas les rayons et ne stockent pas l’énergie.

Mais les combustibles fossiles sont fiables à 100 % et, franchement, avec la technologie d’aujourd’hui, nous pouvons les faire brûler très proprement. Pendant le mandat de Donald Trump, l’Amérique a produit et brûlé plus d’énergie à base de carbone et pourtant les émissions ont en fait diminué.

https://abcnews.go.com/Politics/us-greenhouse-gas-emissions-drop-trump-climate-experts/story?id=74848440

Maintenant, alors même que le continent se bat pour alimenter son économie, l’Union européenne – suite aux sanctions contre le pétrole et le gaz naturel russes en raison de l’invasion de l’Ukraine par Moscou – a voté pour condamner ses citoyens à une pauvreté permanente.

Breitbart News note :

Après avoir initialement échoué à passer devant le Parlement européen il y a deux semaines, en partie grâce aux politiciens conservateurs et populistes qui ont voté contre la mesure, l’UE a maintenant réussi à faire passer une nouvelle mesure de répression des émissions de carbone, folle du climat.

Cette mesure a été mise en œuvre en dépit du fait que de nombreux pays de l’Union connaissent une crise énergétique dévastatrice. Un député européen a déclaré qu’elle condamnait l’UE à des générations de pauvreté.

disponible sur la boutique de cogiito.com en échange d’un don

Le plan “Fit for 55” de l’UE implique une réduction de 55 % des émissions dans l’ensemble de l’Union, et bien qu’il ait été initialement rejeté, il a été approuvé à la fin de la semaine dernière. Le plan contient des mesures qui étendent considérablement le système européen d’échange de quotas d’émission de carbone, ce qui, selon les critiques, entraînera des coûts beaucoup plus élevés pour les particuliers et les entreprises.

“En adoptant la législation Fit for 55, le Parlement européen a condamné l’Union européenne à ne pas avoir d’avenir et ses citoyens à la pauvreté pour les générations à venir”, a déclaré l’eurodéputé Cristian Terhes à Breitbart Europe peu après que le Parlement européen ait voté pour mettre en œuvre les mesures autrefois rejetées.

“Cette législation fait partie du plan ‘ambitieux’ d’Ursula von der Leyen la présidente de l’UE pour changer le comportement des Européens par le biais de taxes et de prix plus élevés, ainsi que de plus de restrictions”,

a encore noté le politicien conservateur roumain.

“Non seulement cette législation rendra l’UE moins attrayante pour les entreprises, mais elle poussera également les entreprises actuelles à fuir l’UE.”

Il n’est pas le seul à penser qu’interdire ou taxer les combustibles fossiles entraînera un désastre économique.

Larry Kudlow, l’un des principaux conseillers économiques du président Donald Trump à l’époque, a prévenu dans une récente interview que l’abandon des combustibles fossiles entraînerait des niveaux de chômage dévastateurs pour le pays.

M. Kudlow – lors d’une interview accordée au début du mois à Sandra Smith de Fox News – abordait les remarques faites par M. Biden le week-end dernier lors de son voyage en Asie, dans lesquelles il a souvent utilisé le terme “transition” pour signaler ses projets pour l’économie américaine.

“Oui, la partie silencieuse à haute voix. La défense des prix essentiellement élevés de l’essence. Comme vous le savez, le pétrole est à 120 $ le baril aujourd’hui. Je veux juste vous dire que toute soi-disant transition vers une économie verte qui met fin aux combustibles fossiles serait une catastrophe économique”,

a commencé Kudlow.

“Ce serait une récession permanente. Nous ne pourrions pas le faire ou nous le permettre. Les pertes d’emplois se chiffreraient en dizaines de millions. Je n’exagère pas. Beaucoup d’économistes de premier ordre ont exprimé le même point de vue. Je me méfie donc de cette transition”, a poursuivi M. Kudlow.

“Et dans l’article de Biden [1er juin 2022] dans le Wall Street Journal, il commence à parler de plus de crédits d’investissement et de plus de crédits d’impôt pour le vert. C’est le Green New Deal, vous savez, c’est un mouton déguisé en mouton, c’est le Green New Deal déguisé en Green New Deal”, a-t-il ajouté.

“Ce rêve, cette folie, cette folie va détruire notre économie. Si c’est ce qu’ils entendent par transition, et je pense que c’est le cas, alors nous sommes dans le pétrin”, a-t-il ajouté :

https://www.collapse.news/

Les sources :

USAFeatures.news

Breitbart.com

5 Commentaires

  1. Bien d’accord avec M. BERNIET. Ils sont surtout très compétents dans le génocide mondial “vaccinatoire” mais qui a échoué avec le soi-disant covid (des peuples se réveillent enfin). Mais ils ont tout prévu depuis 2017 je crois et la variole du singe (dans tous les pays sauf en Afrique, bref dans les pays piquouzés) refait surface. Par quel miracle ? Je vous laisse deviner. On est pas sorti de l’auberge.

Laisser un commentaire