Oscars 2020 : Joaquin Phoenix veut « donner une voix à ceux qui n’en ont pas »

0
1384

CANAL+ Cinéma Joaquin Phoenix remporte l’Oscar du Meilleur Acteur pour Joker – Oscars 2020

Il a aussi insisté sur la violence causée par l’humain sur la nature et aux animaux :

“Je pense qu’on est déconnecté du monde de la nature et une des causes est notre égocentrisme, notre croyance selon laquelle nous sommes le centre de l’univers.

On va dans la nature et on pille ses ressources.

On se sent en droit d’inséminer des vaches artificiellement et lorsqu’elle donne naissance, de lui voler son bébé, même quand ses cris ne peuvent pas être plus parlants.

Et ensuite on prend son lait destiné à son veau, pour le mettre dans notre café et nos céréales.”

“La peur vient du changement personnel parce qu’on a l’impression que l’on doit sacrifier quelque chose, d’abandonner quelque chose, mais les êtres humains quand ils sont à leur meilleur sont créatifs et ingénieux.

Et quand on utilise l’amour et la compassion comme guide, on peut créer et développer des systèmes qui bénéficient à tous les êtres sentients et à l’environnement” a‑t‑il ajouté.

https://www.huffingtonpost.fr Par Valentin Etancelin

Oscars 2020: Le costume de Joaquin Phoenix cache une leçon d’écologie.

L’acteur du « Joker » porte le même smoking Stella McCartney à chaque cérémonie pour sensibiliser le public au gaspillage vestimentaire.

Mais est-ce vraiment utile?

MODE – Les Oscars se mettent au vert. À l’occasion de la 92e cérémonie, qui se tient ce dimanche 9 février au théâtre Dolby de Los Angeles, ses organisateurs ont redoublé d’efforts pour limiter leur empreinte carbone. Au menu du traditionnel gala: des plats “composés à 70% de plantes”.

Une nouvelle qui n’est pas sans réjouir Joaquin Phoenix nommé pour le titre du meilleur acteur pour son rôle dans “Joker”.

Connu pour son engagement écologique, ce dernier a pris une décision symbolique cette année: porter le même costume lors de chacune des cérémonies de la saison. 

Accompagné d’une chemise blanche et d’un petit nœud papillon, signés Stella McCartney. La créatrice britannique s’est déjà illustrée pour ses convictions en matière de mode responsable (moins pour rémunérer décemment ses employés, comme le rappelle ce reportage du Daily Mail au cœur de l’une des usines de l’enseigne en Hongrie).

Réduire ses déchets

Joaquin Phoenix tient, lui, ses paroles. Aux Golden Globes comme aux Baftas, il a bel et bien porté ledit smoking sur-mesure. L’événement de ce soir ne devrait pas déroger à la règle. Dans quel but ?

Réduire ses déchets et sensibiliser au gaspillage textile.

“Avec la baisse du prix des vêtements, une qualité moindre des habits incitant à racheter sans cesse, avec des tendances, des collections (24 par an pour Zara), des promos qui se multiplient sans fin, nous achetons 40% de plus de vêtements qu’il y a vingt ans”, assure au HuffPost Fanny, la créatrice du compte Instagram The Greenimalist.

Oscars 2020: Le costume de Joaquin Phoenix cache une leçon
Le HuffPost avec Getty Images

Conséquence logique : l’environnement en pâtit.

Les conditions des travailleurs qui fabriquent ces vêtements, aussi. “L’équation devient encore plus absurde quand on sait que près d’un tiers de la garde-robe des Européens n’est pas sortie du placard depuis au moins un an”, poursuit la connaisseuse.

Lancer une mode

Avec ses 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis chaque année et sa consommation à hauteur de 4% des réserves d’eau potable, l’industrie de la mode serait aujourd’hui l’une des activités les plus polluantes au monde, selon un rapport de l’association France Nature Environnement. L’organisme, qui alerte régulièrement sur les dangers de la “mode jetable” et de la “fast fashion”, salue l’initiative de Joaquin Phoenix. “Le fait qu’un acteur de ce standing en parle peut donner des idées à d’autres qui, jusqu’à présent, n’osaient pas forcément le dire ouvertement. Ça peut lancer une mode”, souligne au HuffPost la chargée de mission filières et prévention des déchets, Catherine Rolin.

D’autres personnalités avaient pris une décision plus ou moins similaire à celle de l’interprète du Joker avant lui. C’est le cas d’Emma Watson qui, au cours de la promo du film “La Belle et la Bête”, avait porté les mêmes vêtements tout le long.

La sœur de la riche héritière Paris Hilton, Nicky, a, dans une autre mesure, déclaré au magazine Page Six revêtir ses vieilles pièces Chanel pour “lutter contre le changement climatique”.

Une démarche hypocrite?

Bien intentionné ou non, ce genre de démarche n’est, semble-t-il, pas du goût de tout le monde. Certains, comme l’écrivain et climatologue Peter Kalmus, dénoncent leur hypocrisie.

“C’est problématique de faire des discours sur l’urgence climatique si vous volez dans des jets privés”, a déclaré ce dernier à l’AFP. 

L’actrice australienne Yael Stone, qui joue la prisonnière Lorna Morello dans la série “Orange is the New Black”, a annoncé mettre un terme à sa carrière aux États-Unis, car mener une vie dans deux pays était contraire à son éthique.

Un exemple beaucoup plus parlant aux yeux de l’activiste. Catherine Rolin est plus tempérée. Selon elle, le travail de sensibilisation de Joaquin Phoenix est essentiel. Mais il serait encore plus fort s’il venait d’une femme, dont les robes sur le tapis rouge sont plus remarquées que les costumes de ces messieurs que l’œil du public distingue un peu moins.

Changer ses habitudes de consommation vestimentaire, faire attention au zéro déchet ou devenir vegan sont des démarches longues, compliquées et qui dépendent de chacun. Acheter moins et mieux, c’est-à-dire en prenant compte des conditions sociales des fabricants et du respect de l’environnement, est la priorité pour France Nature Environnement.

Influencer les tournages

Cela peut-il réellement changer la donne? Fanny de The Greenimalist s’est longtemps posé la question.

“D’après Greenpeace, les États et les entreprises ont un impact bien plus important que toutes nos initiatives individuelles pour diminuer l’empreinte carbone de la planète. Les actions collectives et le vote seraient les moyens les plus efficaces”, explique-t-elle.

La climatologue Brenda Ekwurzel indique à l’AFP que les célébrités pourraient peut-être se servir de leur influence pour faire pression sur les tournages, de gros consommateurs d’énergie, pour se tourner vers des énergies renouvelables et des modes de transports plus propres.

À notre échelle,

“cela veut-il dire qu’il faut arrêter ces petits gestes? se demande l’instagrammeuse. Certainement pas, car la prise de conscience et l’action, quelle qu’elle soit, sont essentielles”.

L’effet boule de neige peut venir de n’importe qui, de Joaquin Phoenix, certes, mais aussi de vous ou de votre voisin.

Laisser un commentaire