Où sont passés les milliards ? L’Ukraine s’apprête à faire défaut sur ses prêts après que les contribuables américains et européens aient fourni des dizaines de milliards de dollars d’aide ? La guerre d’Ukraine serait-elle une nouvelle escroquerie du DeepState ?

4
3338

Lundi 25 juillet 2022 par : JD Heyes

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/641177.html

Une fois de plus, le contribuable américain s’est fait plumer, cette fois en Ukraine.

Depuis des mois, le régime Biden et l’État profond bipartisan dépensent des dizaines de milliards de dollars en trésor américain et en équipement militaire en Ukraine, où le fils de Joe Biden, Hunter Biden, a gagné des millions de dollars pendant des années dans le cadre d’affaires de corruptions généralisées – dont 10 % sont allés dans les poches de son père, d’après des courriels publiés provenant de l’ordinateur portable qu’Hunter Biden trop confiant avait abandonné.

Mais aujourd’hui, selon le site Web de Ron Paul, ancien membre du Congrès du Texas, Kiev est sur le point de faire défaut sur des milliards de dollars de dettes envers des nations étrangères, alors que les contribuables américains et Français ont tous fournis des milliards de dollars et d’euros au gouvernement du président Volodymyr Zelenskyy :

http://ronpaulinstitute.org/archives/featured-articles/2022/july/21/money-pit-zelensky-govt-signals-intent-to-default-on-tens-of-billions-in-foreign-debts/

Les gouvernements occidentaux ont alloué bien plus de 100 milliards de dollars pour soutenir l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie, et d’innombrables milliards supplémentaires inondent le pays à un rythme croissant.

Pourtant, chaque jour qui passe montre de plus en plus clairement que tout l’argent attribué et assigné à l’Ukraine continue de se dissoudre dans un trou noir de secrets, de corruption, de tromperies, et désormais, de défaut de paiement”, écrit Jordan Schachtel, ajoutant :

Mercredi, le ministère des finances ukrainien a demandé aux créanciers étrangers d’accepter un retard dans le remboursement de sa dette, en demandant un gel de deux ans des milliards de dollars d’euro-obligations. Selon le Financial Times, “un rééchelonnement équivaudrait à un défaut de paiement ukrainien” sur les dizaines de milliards de dollars de dette extérieure de Kiev.

“Bien que le soutien financier occidental ait augmenté depuis mai, Kiev compte toujours sur la banque centrale ukrainienne pour racheter sa dette en vendant des réserves étrangères ou en imprimant de la monnaie, au risque de déclencher une spirale inflationniste”,

note le Financial Times dans un tweet avec un lien vers le rapport du site.

“Bien que le soutien financier occidental ait augmenté depuis mai, Kyiv compte toujours sur la banque centrale ukrainienne pour racheter sa dette en vendant des réserves de change ou en imprimant de la monnaie, au risque d’enclencher une spirale inflationniste.”

La nouvelle de ce défaut de paiement potentiel intervient alors que l’ambassadeur de l’Union européenne en Ukraine a affirmé que le pays ne fera pas défaut sur ses dettes extérieures. Selon Bloomberg News, le pays – dont le crédit est noté “junk” – a contracté une dette extérieure d’environ 25 milliards de dollars.

Et ce, en dépit de tout l’argent provenant des États-Unis et de plusieurs autres pays du monde. De plus, le déficit budgétaire de l’Ukraine devient incontrôlable, ajoutant 9 milliards de dollars de dette par mois, soit une augmentation de 80 % par rapport au mois dernier.

https://uk.news.yahoo.com/ukraine-wont-default-financial-situation-090041938.html

“Les obligations ukrainiennes libellées en dollars et arrivant à échéance en 2033 se négocient autour de 18 cents par dollar, contre environ 25 cents à la fin du mois dernier et plus de 80 cents avant l’invasion russe en février”, indique le rapport de Bloomberg, qui ajoute que les créanciers continuent de perdre confiance dans le pays d’Europe de l’Est à mesure que l’invasion russe se poursuit.

Krak-Krond, une érection de trop…: roman satirique & comique Broché – Grands caractères, 21 juillet 2022
de Philippe A Jandrok (Auteur) DISPONIBLE UNIQUEMENT SUR AMAZON ET DANS LA PREMIÈRE SEMAINE D’AOUT SUR COGIITO.COM

De plus, les revenus du pays ont été sévèrement affectés par l’invasion : Le gouvernement de Zelenskyy estime que le produit intérieur brut va s’effondrer de 35 à 45 % cette année, car les exportations de céréales et d’autres produits de grande valeur sont détournées en raison de la guerre.

“L’Ukraine perd à la fois la guerre économique et la guerre sur le champ de bataille physique, mais le gouvernement Zelensky continue d’écarter la perspective d’un armistice ou d’un accord de paix avec Moscou”, écrit Schachtel.

“Outre le gouvernement dans son ensemble, les entreprises publiques ukrainiennes d’infrastructure et d’énergie ont également annoncé leur intention de faire défaut sur les obligations internationales. En début de semaine, Kiev a annoncé qu’il avait vendu plus de 12 milliards de dollars de réserves d’or depuis le début de la guerre”, poursuit-il.

Il ne fait aucun doute que les perspectives sont sombres pour l’Ukraine, et si la Russie souffre également, il est clair que Moscou s’en sort mieux, d’autant que la Chine soutient l’offensive russe par des achats massifs de pétrole et de gaz.

Pendant ce temps, American taxpayers continue to be fleeced.

Sources :

RonPaulInstitute.org

Reuters.com

NASDAQ.com

4 Commentaires

  1. De nos jours, les milliards sont virtuels, seulement des lignes de codes sur les ordinateurs de la haute finance. Bientôt, ce sera pire encore car les “crypto-monnaies” vont complètement dénaturer la réalité de toute matérialité. La seule vrai valeur tangible est représentée par les matières précieuses, considérées et reconnues comme telle, comme l’or, l’argent, le diamant notamment. Bien entendu, ces matières précieuses n’ont jamais été détenues par les esclaves, le peuple, ou en quantité extrêmement faible, mais totalement accaparées par les maîtres de ce monde, les exploiteurs, La monnaie numérique sera l’arme fatale de l’atroce soumission des peuples car elle décidera de la vie ou de la mort sans aucune considération de la dignité humaine.

Laisser un commentaire