Pas moins de 9 pays européens suspendent les vaccins expérimentaux contre le COVID AstraZeneca en raison de caillots sanguins mortels

1
3862
BRAZIL - 2020/10/04: In this photo illustration a medical syringe is seen with AstraZeneca company logo displayed on a screen in the background. (Photo Illustration by Rafael Henrique/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News

Plus tôt cette semaine, nous avons signalé que l’Autriche avait cessé d’injecter les vaccins COVID expérimentaux d’AstraZeneca après que deux infirmières aient développé des caillots sanguins, dont l’une d’elle est décédé. Voir:

Une infirmière décédée et une autre blessée alors que l’Autriche suspend les vaccins contre le COVID d’AstraZeneca

Un autre décès dû à des caillots sanguins suite à l’injection du vaccin COVID d’AstraZeneca a été signalé au Danemark, ce qui a incité le Danemark à suspendre également la vaccination des personnes avec le vaccin actuel AstraZeneca COVID.

Plus tôt dans la journée, le ministre danois de la Santé, Magnus Heunicke, a tweeté que les autorités sanitaires du Danemark menaient une enquête approfondie sur la question.

Plusieurs autres pays ont maintenant suivi les mesures de précaution de l’Autriche et du Danemark, et ont également arrêté le déploiement des vaccins expérimentaux COVID d’AstraZeneca.

La Norvège, l’Estonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Lettonie, l’Islande et l’Italie auraient tous mis fin à leur intention d’utiliser le vaccin AstraZeneca. ( Source .)

L’un des pays qui ne suspend PAS la vaccination de sa population avec le vaccin expérimental AstraZeneca est le Royaume-Uni, où l’ Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé a  publié plus tôt dans la journée un rapport répertoriant 201 622 blessures et 275 décès suite à des injections du vaccin AstraZeneca.

L’ Agence européenne des médicaments a autorisé les pays européens à continuer à injecter à ses citoyens le vaccin AstraZeneca pendant que des enquêtes sont en cours sur les caillots sanguins mortels.

L’Agence européenne des médicaments a déclaré que le vaccin Oxford / AstraZeneca Covid pouvait continuer à être utilisé lors d’une enquête sur des cas de caillots sanguins qui ont incité plusieurs pays européens à suspendre leur utilisation du vaccin. ( Source .)

C’est une histoire en développement, et Health Impact News continuera à fournir des mises à jour au fur et à mesure qu’elles arriveront.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour ces informations capitales!! On comprend que L’ Agence européenne des médicaments est une belle saleté et se fou des blessés et des morts causées par la vaccination. C’est un monde où il vaut mieux être éveillé si on veut pas se faire entuber méchament par les autoritées et les protocoles officiel. Encore Merci Cogiito pour votre travail!! Un saludo!!

Laisser un commentaire