Personne n’est à l’abri : les personnes vaccinées peuvent transmettre du graphène aux personnes non vaccinées

11
9859

Mardi 19 avril 2022 par : Kevin Hughes

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/610855.html

Le Dr Philippe van Welbergen, directeur médical de Biomedical Clinics, a révélé que le graphène injecté aux personnes s’assemble et se développe en fibres et structures plus grandes, obtenant des propriétés magnétiques ou une charge électrique. Les fibres présentent également des indications de structures plus complexes avec des stries.

Il a également montré que des “éclats” de graphène sont transmis des personnes vaccinées aux personnes non vaccinées, et qu’ils détruisent les globules rouges et provoquent des caillots sanguins chez les personnes non vaccinées.

M. Van Welbergen a été l’un des premiers à avertir le public dommages que les injections de coronavirus de Wuhan (COVID-19) causaient au sang des gens en publiant l’an dernier des images d’échantillons de sang au microscope.

En juillet 2021, M. Van Welbergen a été interviewé sur Loving Life TV, une chaîne communautaire sud-africaine, et il a expliqué qu’il avait prélevé des échantillons de sang lorsque ses patientes ont commencé à se plaindre de fatigue chronique, de vertiges, de problèmes de mémoire, de paralysie et d’apparition tardive de règles abondantes chez des femmes âgées de 60 ans et plus.

Le sang des patients présentait des structures tubulaires inhabituelles, des particules qui s’illuminaient et de nombreuses cellules endommagées. Van Welbergen a déclaré n’avoir jamais vu ces formations sanguines auparavant.

Le 12 février dernier, Van Welbergen est apparu à nouveau sur la chaîne de télévision Loving Life pour montrer des images de ses plus récentes diapositives d’échantillons de sang.

disponible sur la boutique de cogiito.com

Les lames de sang montrent des patients non vaccinés infectés par les toxines du vaccin par excrétion.

Van Welbergen a présenté près de 100 lames de sang provenant de patients vaccinés et non vaccinés.

Ces lames montrent que les patients non vaccinés ont été “infectés par les toxines du vaccin par excrétion”. (Voir aussi : les personnes entièrement vaccinées PERDENT DU GRAPHÈNE et infectent les personnes non vaccinées, entraînant de graves complications pour la santé .)

Il a également montré une image de globules rouges sains et normaux, vus au microscope, où il n’y a pas de coagulation ni de corps étrangers. Le médecin biomédical a déclaré que c’est à cela que devrait ressembler un sang normal.

Van Welbergen a également montré l’image d’une personne à qui l’on a injecté le vaccin expérimental COVID. Le sang était coagulé et les globules rouges difformes étaient agglutinés. L’image montrait également quelques globules rouges sains à côté des fibres de graphène. On peut voir la différence de taille entre les fibres de graphène et les globules rouges.

La taille des fibres de graphène peut bloquer les capillaires. L’image a également montré que les fibres de graphène sont creuses et contiennent des globules rouges.

“Ces brins ou tubes semblent être creux – c’est vraiment étrange.

Lorsque vous l’élargissez vraiment, vous pouvez voir quelques cellules à l’intérieur, mais nous ne savons pas si c’est une structure cristalline ou organique. Les quelques cellules saines sont encerclées. Ce n’est pas du sang sain. Nous le voyons encore et encore », a déclaré Van Welbergen, qui est un spécialiste biomédical hautement qualifié en pratique privée.

Van Welbergen a également commencé à remarquer un effet de polarité magnétique ou électrique sur différents côtés des fibres de graphène. Dans l’une des images, il a montré une fibre accompagnée de cellules qui étaient coagulées. Selon M. Van Welbergen, ce “comportement” n’avait pas été observé auparavant, mais il est désormais visible dans presque tous les échantillons.

Il a ajouté que cela indique que “ces choses ont changé, leur réaction avec les cellules sanguines environnantes a changé … et je ne sais pas ce qui l’a déclenché.”

Une autre image a montré un échantillon de sang d’un enfant de trois ans non vacciné qui présentait des morceaux ou des “éclats” de graphène qui “sont le résultat de l’excrétion”, ce qui signifie que le graphène a été transmis par les parents vaccinés à l’enfant non vacciné.

Une autre image montrait un échantillon de sang d’un enfant non vacciné de huit ans dont le sang avait été contaminé et détruit par la transmission de graphène par des personnes vaccinées. Le bras droit et la partie supérieure de la jambe droite de l’enfant étaient pratiquement paralysés.

La présentation de M. Van Welbergen a été à la fois révélatrice et effrayante, mais elle doit être regardée, en particulier par les personnes qui affirment que les injections de COVID sont “sûres” et qui insistent pour que les gens se fassent vacciner.

Suivez Vaccines.news  pour plus d’informations sur les vaccins COVID.

Regardez la vidéo ci-dessous pour savoir pourquoi les vaccins à ARNm COVID sont appelés une arme biologique à base d’oxyde de graphène.

Cette vidéo provient de la  chaîne Free 2 Shine sur Brighteon.com .

Plus d’histoires liées :

CONFIRMÉ : les flacons de “vaccins” Covid contiennent définitivement de l’oxyde de graphène .

Une étude espagnole révèle que le vaccin Pfizer contient des niveaux élevés d’oxyde de graphène TOXIQUE .

Le sang de personnes vaccinées contre le COVID contenait d’étranges artefacts (oxyde de graphène ?) .

Un chercheur sonne l’alarme après avoir trouvé des PARASITES, des nanobots et du graphène dans les vaccins COVID-19 .

Les sources comprennent :

DailyExpose.fr

HeartPublications.co.uk

Brighteon.com

11 Commentaires

  1. Pour savoir si l’on a été contaminé par une personne piquouzée, il faut faire une recherche de D-dimer par analyse de sang, est-ce exact svp ? Merci

    • Je ne suis pas médecin ni dans le domaine médical mais je sais que l’analyse des D-Dimères peut indiquer si effectivement il y a des micro-caillots dans le sang et le résultat ne devrait pas être au-dessus de 500. Par contre et d’après mon médecin, peut aussi être un indicatif pour d’autres signes (inflammatoires, etc..) donc toujours demander l’avis d’un spécialiste

  2. Cette excrétion a lieu de quelle manière ?…par la salive, la sueur, un simple bisou sur la joue, une relation sexuelle, un repas partagé, l’expiration de particules buccales dans une même pièce, …tout à la fois ?…Je n’ai pas changé mes habitudes de vie et ne veut pas m’en faire de trop sur cette épisode que nous vivons tous (ça ne servirai à rien de bon) mais je côtoie beaucoup de gens vaccinés et je m’approche souvent d’eux. J’ai adopté le salut poing contre poing. Mais sans devenir parano, j’aimerai en savoir un peu plus sur les moyens de transmission au quotidien. Est-ce qu’une odeur corporelle peut nous mettre la puce à l’oreille ?…Merci à vous Philippe. Je suis en train de lire “La vérité vous affranchira II”.

  3. Bonjour Philippe et Dame Louloute, J’espère que vous allez bien. Toujours fidèle à tes Informations Essentiels en séjour à Madagascar depuis mi-décembre, bientôt 5 mois ! devrions rentrer le 4 mai… ici, aucune mesures sanitaires imposées… juste le cache bouche dans certains lieux : banques, administrations… Je ne l’ai jamais mis et jamais de réflexions ! Je ne peux que lire tes articles, pas assez de réseau pour des vidéos ! Me conseillerais-tu d’attendre pour notre retour en France ? MACRON va être réélu par le DS… mais peut-être, nous l’espérons vivement… l’Alliance Militaires Internationaux va passer à l’Action “Révélations” mondiale d’ici quelques jours… Qu’en pensez-vous ? Confiance Paix Amour Nous vous embrassons ! Micheline et Stéphane “C’est en ne nourrissant plus nos adversaires d’aucunes façons Q-ue nous provoquons leurs déclins !”

  4. Néanmoins , une question me taraude , si après observation des lames de non vaccinés ou purs sangs , présentent des particules de graphène , ça ne veut pas nécessairement dire que cela vient des vaccinés , c’est l’une des hypothèses et elle se défend , cela peut venir de certains médicaments , aliments , cosmétiques , produits ménagers , d’habits ou même de chemtrails . Il ne faut pas oublier qu’ils ont quelques coups d’avance sur les peuples , et que l’intoxication a débuté bien avant avant ces histoires de pandémies. Le graphène est un composé organique non biologique , il ne peut pas se “reproduire” , à moins d’avoir utiliser la technologie des xénobots dans “vous savez quoi” , alors là oui , sans doute par excrétion cela devient possible . Bref , on est vraiment dans les temps de la Fin , cela va être douloureux pour ces élites noires quand le redressement final va se produire , passez de tout en haut de la hiérarchie à tout en bas , aie aie aie , gardons la Foi !!! L’humanité qui survivra aura besoin de gens de bonne volonté pour tout reconstruire . Bon courage à vous Mr Jandrock et Dame louloutte !!

  5. Concernant les excrétions, cela induit une future et véritable pandémie de “vaccinés”.
    🙏Remerciements Philippe🙏Amicalement

  6. Je suis de plus en plus atterré, mais de toutes façons c’est la FIN inéluctable. Pourvu qu’elle ne soit pas trop douloureuse. Car même si je suis infecté par d’autres, j’ai refusé l’injection, ce qui signifie que j’ai refusé l’allégeance volontaire aux forces du mal. Quand les autres découvriront où cela les aura conduit…

  7. Selon Andreas Noak DCD dans les 24h. Il ne s’agit par de graphene mais d’hydroxyde de graphene. Beaucoup plus dangereux comme des lames de rasoir. Comment sont elles contagieuses ? J’ai rompu avec mon amant piqué 3″doses par peur de la contamination. Dois je rompre avec tous mes proches 💉❓

Laisser un commentaire