Pfizer : Nous ne pourrons peut-être pas prouver que le vaccin COVID est efficace

6
3306

le 26 avril 2022 posté par Guido da Landriano

L’argent c’est sérieux, la science et la médecine beaucoup moins. C’est la leçon que nous avons tirée de deux années foisonnantes d’épidémie de Covid. D’abord l’argent, pour les choses utiles et inutiles (on se souvient des bancs roulants), puis la santé et les soins.

Étant donné que l’argent est une affaire sérieuse et que les investisseurs veulent vraiment être protégés, les rapports à la SEC et aux régulateurs doivent être sérieux. Et dans l’une de ces communications, Pfizer fait une déclaration étonnante. 

Dans un formulaire F-20 transmis à la SEC, la Securities and Exchange Commission, la bourse américaine, met en garde les investisseurs contre d’éventuels risques financiers liés au développement du vaccin Covid. À la page 6, il fait une déclaration papale :

https://investors.biontech.de/node/11931/html

Et il est écrit:

 Nous pourrions ne pas être en mesure de démontrer une efficacité ou une sécurité suffisante de notre vaccin COVID-19 et / ou des formulations spécifiques pour que la variante obtienne approbation réglementaire permanente aux États-Unis, au Royaume-Uni, dans l’Union européenne ou dans d’autres pays où il a été autorisé pour une utilisation d’urgence ou a obtenu une autorisation de mise sur le marché conditionnelle

Clairement, Pfizer nous informe qu’il n’est pas certain de pouvoir prouver que son vaccin est efficace et donc d’avoir l’approbation finale des régulateurs médicaux. 

Et Pfizer le fait dans un document officiel daté du 31 décembre 2021, après un an d’utilisation du vaccin.

Sur ce vaccin ils ont imposé des obligations, des amendes, des passes-sanitaires. 

Ce produit est devenu un outil de discrimination sociale, puis, nonchalamment, l’entreprise qui le produit affirme que, peut-être, il ne sera pas définitivement homologué car son efficacité n’a pas été suffisamment démontrée ? 

Tout cela dans le but de ne prendre aucune responsabilité envers qui que ce soit, même envers les actionnaires.

Je n’ai rien à ajouter d’autre.

6 Commentaires

Laisser un commentaire