Plus de 500 décès suite à des injections expérimentales d’ARNm – d’après le CDC, en conséquence l’«Hésitation au vaccin» est en augmentation

3
8470
dead man in the morgue

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News


Imprimer cet article

CDC: plus de 500 décès suite à des injections expérimentales d’ARNm – «Hésitation au vaccin» en augmentation

Total des vues: 30821  5  0Partager 1Partager 0  0  https://www.facebook.com/v2.0/plugins/like.php?action=&app_id=&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df161b2bb015e38%26domain%3Dvaccineimpact.com%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fvaccineimpact.com%252Ff1f5f56210d4aec%26relation%3Dparent.parent&container_width=0&href=https%3A%2F%2Fvaccineimpact.com%2F2021%2Fcdc-over-500-deaths-now-following-mrna-experimental-injections-vaccine-hesitancy-increasing%2F&layout=box_count&locale=en_US&sdk=joey&send=false&show_faces=false&size=large&size=large

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News

Le CDC a effectué un autre nettoyage dans sa base de données, le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS). C’est une  base de données financée par le gouvernement américain  qui suit les accidents et les décès causés par les vaccins.

Les données vont jusqu’au 29 janvier 2021, avec 11249 événements indésirables enregistrés , dont  501 décès à la  suite d’injections de vaccins d’ARNm COVID expérimentaux par Pfizer et Moderna.


Imprimer cet article

CDC: plus de 500 décès suite à des injections expérimentales d’ARNm – «Hésitation au vaccin» en augmentation

Total des vues: 30821  5  0Partager 1Partager 0  0  https://www.facebook.com/v2.0/plugins/like.php?action=&app_id=&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df161b2bb015e38%26domain%3Dvaccineimpact.com%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fvaccineimpact.com%252Ff1f5f56210d4aec%26relation%3Dparent.parent&container_width=0&href=https%3A%2F%2Fvaccineimpact.com%2F2021%2Fcdc-over-500-deaths-now-following-mrna-experimental-injections-vaccine-hesitancy-increasing%2F&layout=box_count&locale=en_US&sdk=joey&send=false&show_faces=false&size=large&size=large

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News

Le CDC a effectué un autre vidage de données dans le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS), une  base de données financée par le gouvernement américain  qui suit les blessures et les décès causés par les vaccins.

Les données vont jusqu’au 29 janvier 2021, avec 11249 événements indésirables enregistrés , dont  501 décès à la  suite d’injections de tirs d’ARNm COVID expérimentaux par Pfizer et Moderna.

Outre les 501 décès enregistrés, il y a eu 2443 visites aux médecins des urgences, 156 incapacités permanentes et 1066 hospitalisations.

Près de 70% des décès enregistrés concernaient des personnes de plus de 65 ans.

Comme nous l’avons déjà signalé, le système de déclaration VAERS étant volontaire, des études montrent que moins de 1% de toutes les blessures et décès dus aux vaccins sont enregistrés.

Un rapport de 2011 de la Harvard Pilgrim Health Care, Inc. pour le ministère américain de la Santé et des Services sociaux (HHS) a déclaré que moins d’1 pour cent de tous les événements indésirables liés aux vaccins sont signalés au gouvernement :

Bien que 25% des patients ambulatoires subissent un événement indésirable médicamenteux, moins de 0,3% de tous les événements indésirables médicamenteux et 1 à 13% des événements graves sont signalés à la Food and Drug Administration (FDA).

De même, moins de 1% des événements indésirables liés au vaccin sont signalés.  

Les faibles taux de notification empêchent ou ralentissent l’identification des médicaments et vaccins «problématiques» qui mettent en danger la santé publique. De nouvelles méthodes de surveillance des effets indésirables des médicaments et des vaccins sont nécessaires. ( Source .)

À la lecture des notes d’accompagnement de ces cas qui ont été signalés au VAERS, il est clair que de nombreux professionnels de la santé hésitent à signaler ces cas, craignant probablement des répercussions.

Dans certains cas, les membres de la famille ont déposé le rapport parce que l’établissement de santé a refusé de le faire.

Quelques exemples:

(VAERS ID #  913733 ) Ma grand-mère est décédée quelques heures après avoir reçu le rappel du vaccin moderna covid 1.

Bien que je ne m’attends pas à ce que les événements soient liés, l’hôpital traitant ne l’a pas reconnu et je voulais être sûr qu’un rapport ait été fait .

(VAERS ID #  914621 ) Résident dans notre établissement de soins de longue durée qui a reçu la première dose du vaccin Moderna COVID-19 le 22/12/2020, le seul effet secondaire documenté était une légère fatigue après l’avoir reçu. 

Elle est décédée le 27/12/2020 de causes naturelles, elle A déjà été dans et hors des soins palliatifs, a résidé dans une maison de soins infirmiers pendant 9 ans et plus, en compagnie de personnes âgées atteintes de démence. En raison de la proximité de la vaccination, nous avons estimé que nous devrions signaler le décès, même s’il n’est pas soupçonné d’être lié au vaccin.

(VAERS ID #  914895 ) Injection donnée le 28/12/20 – aucun événement indésirable et aucun problème hier ; 

Décès aujourd’hui, 30/12/20, vers 2h aujourd’hui (inconnu si lié – Administrateur a indiqué comme causes naturelles)

Il est important de noter que la position officielle du CDC sur ces blessures et décès enregistrés dans la base de données VAERS est qu’aucun d’entre eux n’est lié aux injections d’ARNm COVID.

Le CDC n’a même pas de catégorie pour les «décès par vaccin», et par conséquent, il n’y a jamais eu d’incident enregistré sur un certificat de décès d’un décès par vaccin

Voir:

Un commis aux certificats de décès révèle en quoi la déclaration des causes de décès est subjective et les statistiques du CDC ne sont pas fiables lors de la prise de décisions en matière de santé publique

Admettre que les vaccins peuvent causer la mort et des accidents chez certaines personnes serait une mauvaise affaire pour l’industrie pharmaceutique.

Et pourtant, les directives que la FDA a publiées lorsqu’elle a donné une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) à ces deux injections expérimentales, indiquent très clairement qu’il s’agit de «vaccins» expérimentaux qui ne sont PAS approuvés par la FDA, que l’efficacité et les risques pour ceux-ci sont INCONNUES et qu’il existe une longue liste d’effets secondaires possibles de ces injections, y compris la MORT. Voir:

Pourquoi quelqu’un choisirait-il de recevoir une injection expérimentale d’ARNm COVID?

Êtes-vous «hésitant» à obtenir une injection expérimentale d’ARNm COVID? Vous êtes en bonne compagnie

Si vous avez fait vos propres recherches et appris les faits entourant ces injections expérimentales d’ARNm COVID, qui ne peuvent même pas être définies légalement comme des «vaccins» (voir: Dr David Martin sur les vaccins expérimentaux à ARNm COVID: Ce n’est PAS un vaccin! C’est un Medical Device )

et j’ai déterminé qu’il n’est pas sage de risquer de se faire injecté ces produits expérimentaux, je connais de première main le ridicule et le mépris que vous devez endurer en ce moment.

Vous avez probablement des amis et des membres de votre famille qui vous attaquent, peut-être même violemment, parce qu’ils ne croient que sur ce que rapportent le gouvernement et les grandes entreprises pharmaceutiques, ainsi que leurs médias d’entreprise.

Je sais ce que tu vis. 

En tant que rédacteur en chef de Health Impact News , je reçois tous les jours des courriels en colère et menaçants de la part de personnes qui pensent que je n’ai pas le droit de vivre, et que je devrais brûler en enfer pour m’opposer aux vaccins. Et beaucoup d’entre eux sont des «chrétiens».

Voici un exemple d’e-mail que j’ai reçu hier:

Objet : vos «articles de presse» sur le vaccin Covid 19

Corps du message :
Vous êtes utilisé par Satan pour saper la vérité. Dieu vous aide. Je suis chrétien depuis 75 ans et pasteur d’église depuis plus de 40 ans. La théorie du complot ne devient pas un enfant de Dieu… une fausse utilisation unilatérale, «patriotique», de la Parole de Dieu pour soutenir une telle opinion est méprisable.

Prouvez-moi l’une de ces nouvelles et je m’en excuserai Où en enfer avez-vous obtenu vos «informations»? Quel est ton but ? Je prie pour votre repentir.

Je ne réponds pas aux e-mails comme celui-ci, car tout ce que je publie est bien documenté et bien fourni, et n’a pas besoin de défense contre les attaques ad hominem. 

Lorsque les gens ne peuvent pas débattre sur le bien-fondé des faits, ils ont toujours recours à des injures et à des attaques personnelles, et souvent à un appel à l’autorité (j’en sais plus que vous car j’ai d’importantes et précises références !).

J’encourage toutes les personnes confrontées à des attaques similaires à s’éloigner des attaques et à NE PAS engager de débat.

Il y a un plan clair en place pour réduire la population mondiale, et les pro-vaccins seront les plus rapides à mourir et à inaugurer la Grande Réinitialisation, qui ne sera peut-être pas ce que les mondialistes prévoient. 

Voir :

Quelle «grande réinitialisation» choisirez-vous?

Alors ne perdez pas votre temps à vous disputer avec des morts en sursis. Ayez pitié d’eux et priez pour eux, pendant qu’il est encore temps pour eux de se repentir.

Mais soyez assuré que vous n’êtes pas seul, si vous refusez ces injections expérimentales d’ARNm COVID.

Dans le rapport hebdomadaire sur la morbidité et la mortalité des CDC (MMWR) publié aujourd’hui , le 5 février 2021, le CDC rapporte que si 77,8% des résidents des établissements de soins de longue durée (ESLD) choisissent les injections expérimentales d’ARNm COVID, seulement 37,5% du personnel de ces ESLD ont choisi de le recevoir. ( Source .)

Ce sont des infirmières et d’autres membres du personnel médical qui ont un siège au premier rang pour observer les effets que ces injections ont sur leurs résidents, et la grande majorité d’entre eux refusent les injections pour eux-mêmes, et c’est un gros problème que le CDC essaie. pour savoir comment y remédier.

L’article le plus populaire que nous avons publié jusqu’à présent cette année, de loin, est le témoignage d’un jeune homme qui est un infirmier auxiliaire certifié (AIIC) qui est devenu un sonneur d’alerte et qui a rendu public ce qu’il voyait là où il travaillait.

Il rapporte ce qu’ont vécu les patients qu’il a connus et soignés (il est aussi «pasteur laïc»), après avoir reçu l’injection de l’ARNm, sont des patients résidents qui marchaient seuls avant le vaccin, mais qui ne peuvent plus marcher à présent. Ce sont des résidents qui avaient l’habitude d’avoir une conversation intelligente avec lui, mais qui ne peuvent plus s’exprimer de façon normal.

Et maintenant, dit-il, ils sont en train de mourir. 

«Ils tombent comme des mouches.» Voir:

Sonneur d’alerte dans les foyers de soins de l’AIIC : les personnes âgées meurent comme des mouches après des injections COVID! 

Nous avons posté sa vidéo sur notre chaîne Bitchute et sur notre chaîne Rumble , où elle a été vue plus de 160 000 fois avec 139 commentaires au moment de la rédaction de cet article. De nombreux commentaires font écho à ses expériences.

Alors, supportez les attaques, la honte, le ridicule, les menaces et les injures. Cela en vaut la peine et sachez que vous n’êtes PAS seul.

Alors Jésus dit à ses disciples :

« Si quelqu’un veut venir après moi, il doit se renier, prendre sa croix et me suivre.

Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie pour moi la trouvera.

A quoi bon pour un homme s’il gagne le monde entier, tout en perdant son âme ? 

Ou que peut donner un homme en échange de son âme ? 

« ( Matthieu 16: 24-26 )

Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre. Je ne suis pas venu apporter la paix, mais une épée.

Car je suis venu retourner «un homme contre son père, une fille contre sa mère, une belle-fille contre sa belle-mère – les ennemis d’un homme seront les membres de sa propre maison».

Quiconque aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; quiconque aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; et quiconque ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi.

Celui qui trouve sa vie la perdra, et celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. ( Matthieu 10: 34-39 )

Commentez cet article sur HealthImpactNews.com .

Voir aussi :

Les médecins du monde entier ont un problème grave AVERTISSEMENT: NE PAS OBTENIR LE VACCIN COVIDE !!

Un médecin italien de 45 ans «Dans la fleur de l’âge et en parfaite santé» tombe mort après le tir COVID de l’ARNm de Pfizer: une infirmière de 39 ans et un technicien chirurgical de 42 ans sont également morts

La mère et la grand-mère de six enfants de 58 ans en Virginie meurent quelques heures après avoir reçu une injection expérimentale d’ARNm de Pfizer

Un adolescent israélien hospitalisé à l’USI pour «inflammation du cœur» quelques jours après avoir reçu le deuxième vaccin Pfizer

7 morts et 100% des résidents infectés dans une maison de soins infirmiers espagnole après avoir été injectés avec des injections expérimentales de COVID d’ARNm de Pfizer

CDC: 329 décès enregistrés à ce jour suite à des injections expérimentales d’ARNm COVID aux États-Unis

24 résidents décédés en 3 semaines alors qu’un tiers des résidents des foyers de soins britanniques meurent après des injections expérimentales d’ARNm COVID

Dénonciateur des foyers de soins de l’AIIC: les personnes âgées meurent comme des mouches après des injections COVID! S’EXPRIMER!!!

Larry King a-t-il reçu un tir expérimental COVID juste avant sa mort?

53 morts à Gibraltar en 10 jours après le début des injections expérimentales d’ARNm de Pfizer COVID

La légende du baseball Hank Aaron est morte après avoir reçu l’injection expérimentale d’ARNm COVID de Moderna

10 morts avec 51 effets secondaires graves chez les personnes âgées allemandes après des injections expérimentales de Pfizer COVID

55 Américains sont décédés après des injections d’ARNm COVID alors que le nombre de morts en Norvège s’élève à 29

23 personnes âgées sont décédées en Norvège après avoir reçu l’injection d’ARNm COVID expérimentale de Pfizer

Une femme de Louisiane convulse de manière incontrôlable après avoir été injectée avec le test expérimental Pfizer COVID Shot – «Je ne supporte pas de voir ma mère de cette façon, cela me donne envie de pleurer en sachant que je ne peux rien faire pour l’aider.

24 morts et 137 infectés au foyer de soins de New York après des injections expérimentales de COVID

Un obstétricien de Miami «très en bonne santé», âgé de 56 ans, décède après avoir été injecté avec le vaccin expérimental Pfizer COVID

Une assistante pédiatrique de 41 ans «en parfaite santé» meurt subitement après avoir été injectée avec le vaccin expérimental Pfizer COVID

4 personnes sont décédées et 240 ont eu le COVID19 en Israël après avoir été injectées avec le vaccin expérimental d’ARNm de Pfizer

L’infirmière du Tennessee qui s’est évanouie devant une caméra en direct après le vaccin COVID est-elle toujours en vie?

Un médecin mexicain de 32 ans subit des convulsions et est paralysé après avoir reçu le vaccin expérimental Pfizer

Un travailleur de la santé canadien de 27 ans s’évanouit et subit de multiples crises après le vaccin COVID expérimental de Pfizer

Avertissement

Cet article n’est pas destiné à fournir des conseils, des diagnostics ou des traitements médicaux. Les opinions exprimées dans cet article ne reflètent pas nécessairement celles de cogiito.com ou de son personnel.

3 Commentaires

  1. Bonjour Philippe.
    Juste une petite remarque : Il serait bien de réduire la taille des caractères de certaines phrases qui sont bien trop grosses. C’est pénible à lire je trouve. Beaucoup de gens ont des lunettes tout de même …rire….
    Cela fait un moment que je voulais le dire …voilà qui est fait.
    Amitié. Hélène

Laisser un commentaire