2 Commentaires

  1. J’aurais adoré ces 2 minutes de bonheur avec le petit chien, mais je ne peux regarder. J’au dû faire euthanasier mon petit Lhassa Apso, Jiddhu, 15 ans 1/2, le 22.4.2020 à 23 h. Je ne m’en remets pas, on ne s’étaient jamais quittés. J’ai 83 ans et maintenant suis seule avec mon chagrin, indescriptible.

    • Je comprends très bien Raymonde la perte d’un animal provoque une douleur et une tristesse parfois aussi intense que la perte d’un proche humain. Faire le deuil de son fidèle compagnon peut se révéler extrêmement difficile. Il n’y a pas de science exacte lorsque l’on touche au deuil. Peu importe notre âge ou l’animal concerné, chacun réagit à sa manière. Le meilleur conseil est de prendre son temps. Prendre le temps, de se souvenir, de pleurer, d’à nouveau sourire, de partager et de continuer d’aimer. Bon courage Raymonde .Je vous embrasse prenez soin de vous .
      Pascale .

Laisser un commentaire