Pourquoi aux États-Unis les taux de cancer du sein sont-ils hors contrôle?

0
332
doctor examining mammography x-ray pictures

Health Impact news, le 20 septembre 2019, par David Brownstein, MD 
DrBrownstein.com

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Trop de cancer du sein et pas assez de réponses

Aux États-Unis, les taux de cancer du sein sont incontrôlables. Actuellement, une femme américaine sur sept souffre d’un cancer du sein. En 2019, environ 268 600 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein invasif.

Pensez à ces chiffres : 

une femme sur sept et près de 270 000 femmes chez lesquelles un cancer invasif a été diagnostiqué –

CETTE ANNÉE!   Ces chiffres sont inacceptables ou du moins, ils devraient l’être!

Que font les pouvoirs en place pour endiguer cette marée de cancers ? 

La réponse :

ILs sont trop occupées à diagnostiquer et à traiter et ne cherchent pas correctement la cause sous-jacente de la raison pour laquelle trop de femmes américaines souffrent du cancer du sein.

https://www.drbrownstein.com/too-much-breast-cancer-and-not-enough-answers/

Les Powers-That-Be promeuvent les mammographies de routine en tant que réponse à l’épidémie de cancer du sein. Mais, il est important de comprendre que les mammographies ne sont qu’un outil de diagnostic. Les mammographies ne sont pas préventives. En fait, ils sont le contraire du préventif. 

Chaque radiographie augmente le risque de cancer du sein chez chaque femme

Des études ont montré que les mammographies donnent lieu à plus de diagnostics de cancer du sein sans différence significative du taux de mortalité global dû à la maladie. (1)

Alors, quelle est la cause de l’épidémie de cancer du sein?

Je pense qu’il y a beaucoup de raisons pour lesquelles tant de femmes américaines souffrent et meurent du cancer du sein. N’oubliez pas que pour toucher une population entière, les facteurs de causalité doivent être largement répandus dans la société.

Voici mon avis sur la question :

Nous sommes exposés à trop d’ hormones synthétiques qui peuvent perturber le milieu hormonal normal. Les pilules contraceptives et les traitements hormonaux de substitution conventionnels prescrivent aux femmes des hormones synthétiques dont il a été prouvé de manière concluante qu’elles augmentaient le risque de cancer du sein. Inutile de dire que, pour une raison quelconque, je ne prescris pas d’hormones synthétiques et ne recommande pas à mes patientes de les prendre. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles, il y a 25 ans, j’ai commencé à rechercher et à utiliser des hormones bio-identiques et naturelles. Plus d’informations sur les hormones naturelles peuvent être trouvées dans mon livre, Le miracle des hormones naturelles .

La carence en iode est l’une des principales raisons pour lesquelles nous constatons tant de cancers du sein. 

J’écris et donne des conférences sur l’iode depuis près de 20 ans. Aux États-Unis, les niveaux d’iode ont chuté de plus de 50% au cours des 40 dernières années, tandis que les taux de cancer du sein ont atteint des niveaux épidémiques.

Depuis plus de 50 ans, l’iode est le nutriment le plus étudié dans le traitement de la maladie fibrokystique du sein. Plus de 80% des femmes américaines ont une maladie fibrokystique du sein, précurseur du cancer du sein. Des recherches menées il y a plusieurs décennies ont démontré que le remplacement de l’iode permet de traiter efficacement la maladie fibrokystique du sein.

Depuis près de 20 ans, mes partenaires et moi vérifions les niveaux d’iode. Après avoir examiné les résultats de plus de 7 000 patients, nous avons constaté que près de 97% des personnes testées présentaient une faible teneur en iode, la majorité étant très faible.

Madame, que pouvez-vous faire pour éviter de devenir vous-même une statistique du cancer du sein ? 

Tout d’abord, ne prenez pas d’hormones synthétiques. 

Surtout des formes synthétiques de progestérone communément appelées progestines. Ensuite, suivez un régime alimentaire propre, sans hormones ni pesticides, faites de l’exercice quotidiennement et ne fumez pas de cigarettes.

Enfin, assurez-vous de maintenir des niveaux optimaux d’iode. Il est préférable de travailler avec un professionnel de la santé expérimenté en iode. Dans mon bureau, le Centre de médecine holistique, vous n’avez pas à vous en préoccupe. Nous savons tous comment utiliser correctement l’iode. Dans notre monde toxique, il est impossible de maintenir des niveaux optimaux d’iode par les seuls moyens alimentaires. Je pense que la supplémentation est un must. 

Mes recherches ont montré que la supplémentation optimale en iode varie entre 6 et 50 mg / jour pour la plupart des gens. Cependant, les personnes atteintes de maladies glandulaires, telles que les maladies du sein, peuvent en nécessiter davantage…

Ce site est uniquement destiné à l’information. En fournissant les informations contenues dans ce document, nous ne diagnostiquons, traitons, soignons, atténuons ni empêchons aucun type de maladie ou de problème de santé. Avant de commencer tout type de schéma thérapeutique naturel, intégratif ou conventionnel, il est conseillé de demander conseil à un professionnel de la santé agréé.

Laisser un commentaire