Pourquoi le laissez-passer pour les vaccins ne disparaîtra pas – n’importe où

13
3849

Rédacteur en chef des urgences : bien que cet article soit traduit du français et s’applique aux citoyens français, nous pensons que cette hypothèse concernant le vaccin passe est probablement vraie dans tous les pays. Voir ce récent rapport de Technocracy News (les « États rouges » font référence aux États américains votant pour les républicains) :

Les États rouges adoptent discrètement le passeport national des vaccins

L’éditeur de Technocracy News présente cet article de la même manière que Rodolphe Bacquet ci-dessous :

Alors que la guerre déroutante fait rage en Ukraine, les technocrates chez eux se faufilent dans un système de passeports nationaux pour les vaccins avec la carotte malhonnête selon laquelle :

«l’accès numérique aux dossiers de santé personnels donne du pouvoir à l’individu».

L’opposé polaire est vrai. Les collecteurs de données sont habilités tandis que ceux dont les données sont extraites sont suivis, analysés et manipulés.

Ce ne sont probablement pas les législatures des États qui le laissent entrer, mais plutôt les gouverneurs des États et leurs services de santé respectifs. ⁃ Éditeur TN

Pourquoi le laissez-passer vaccinal ne disparaîtra pas

 RODOLPHE BACQUET 

La fuite des civils ukrainiens dans le rugissement des bombardements russes, l’approche en douceur de l’élection présidentielle française, occupent désormais la une des journaux et des chaînes d’information.

Ni la situation sanitaire ni le carnet de vaccination ne semblent plus intéresser les journalistes, après 24 mois de présence étouffante.

Et pourtant, hormis la levée de l’obligation du port du masque au restaurant, le quotidien des Français n’a pas changé.

Le carnet de vaccination est toujours actif ; il est obligatoire de prendre le TGV, de rendre visite à un proche hospitalisé ou d’entrer dans un café.

Je constate un silence assourdissant des médias autour de la   désactivation  du pass santé.

Pourtant, ce sont eux qui détermineront l’avenir proche du laissez-passer vaccinal.

La campagne de la troisième dose est un échec

Il y a deux semaines, 4 à 5 millions de personnes ont perdu leur pass du jour au lendemain[1] ; 10 millions les rejoindront bientôt, c’est-à-dire tous les Français qui n’ont pas pris leur troisième dose.

Pourquoi les centres de vaccination sont-ils déserts ? Pour trois raisons :

  • les Français ont constaté que la variante du grand méchant Omicron n’avait en fait rien de grave et que le Covid, en général, recule malgré les gigantesques contaminations de ces derniers mois ;
  • le rapport bénéfice/risque de la vaccination revient au centre des débats, alimentés par la commission d’enquête sénatoriale sur les effets secondaires[2] ;
  • une partie croissante de la population a compris que l’obsession du gouvernement pour la vaccination a d’autres objectifs à long terme (j’y reviendrai)… et est plus méfiante.

Le gouvernement n’a d’autre choix, dans ce contexte de désaffection générale pour la vaccination, que d’annoncer l’abandon du laissez-passer vaccinal. Cela devrait se faire d’ici fin mars , à l’instar de tous nos voisins, sauf l’Italie.

Cette annonce n’empêchera évidemment pas Olivier Véran (ER : ministre français de la santé qui, soit dit en passant, a “eu le Covid” il y a quelque temps, à peu près à la même époque que le chancelier autrichien Karl Nehammer. Certains lecteurs sauront soupçonner que c’est du code.) de bombant le torse et affirmant avoir « vaincu le danger » grâce à un laissez-passer de vaccination vigoureusement imposé.

A quelques semaines de la présidentielle, ça compte.

Mais non. La levée du carnet de vaccination ne sera pas un happy end mais un premier pas.

Quoi qu’il arrive, nous assisterons à l’un de ces 3 scénarios :

Scénario n°1 : abrogation totale du carnet de vaccination (je n’y crois pas)

Le scénario le plus souhaitable… ET le moins probable… serait l’abrogation totale du laissez-passer de vaccination (et non sa simple suspension).

En termes constitutionnels et humains, ce serait la bonne chose à faire.

On reviendrait à un état de droit, où la liberté de chacun n’est plus déterminée par ses données médicales.

Cependant, l’Etat a investi des moyens considérables dans la technologie du carnet de vaccination. Mais aussi à force de conviction sur le thème « le pass vaccination c’est bon ».

Vous ne jetez pas une voiture flambant neuve après l’avoir utilisée pendant quelques mois seulement. Vous la rangez soigneusement dans le garage, en attendant des jours meilleurs.

C’est ce qui arrivera, j’en suis sûr.

Scénario n°2 : suspension provisoire et réactivation à l’automne prochain

Le deuxième scénario est que le laissez-passer est temporairement suspendu.

Le virus Covid est devenu endémique, nous disent les scientifiques. Cela signifie qu’il continuera à circuler sous une forme ou une autre, et que nous aurons, chaque automne-hiver, des épisodes de contagion comparables à ceux de la grippe.

Cette saisonnalité prévisible permettra aux autorités de réactiver le carnet de vaccination à l’automne – peut-être même dès la fin des vacances d’été, à titre préventif.

Cette fois, une ou deux prises suffiront pour bénéficier du pass pendant toute la saison froide, et ainsi continuer à pouvoir se déplacer, aller au restaurant, etc.

Et ainsi de suite : chaque année la campagne de vaccination anti-Covid deviendra saisonnière, exactement comme celle de la grippe.

A la différence que…

…le fait d’avoir reçu votre dose… conditionnera vos libertés !

Scénario n°3 : réactivation et augmentation du carnet de vaccination

Le scénario #3 est la fille monstrueuse du précédent.

C’est, à mon avis, le plus probable.

L’Etat considérera que le principe d’un laissez-passer de vaccination est désormais édicté  par les assemblées législatives de notre pays, mais aussi par la société civile.

Je l’écrivais dans ma pétition de décembre dernier : le laissez-passer vaccinal est un point de non-retour vers un nouveau modèle de société.

Je le pense toujours.

Je ne combattais pas cette passe vaccinale mais surtout tous ses avatars à venir.

Aujourd’hui, rien n’empêche l’Etat d’étendre l’application du laissez-passer à d’autres vaccins.

Le plus “évident” est le vaccin contre la grippe. Sachez que des projets de vaccins combinant anti-Covid et anti-grippe sont en cours de développement, notamment chez Novavax[3].

Il y a tous les autres vaccins, du DTC aux oreillons en passant par la rougeole et quelques nouveaux venus comme le Gardasil, le fameux “vaccin” contre le papillomavirus.

Selon votre année de naissance, l’intégration numérique de votre carnet de vaccination, attestant que vous êtes à jour de vos injections, semble hautement probable.

Ce « laissez-passer de vaccination majoré » pourrait même, à terme, faire partie intégrante du projet d’identité numérique officiellement soutenu par l’Union européenne.

Je vous rappelle que ce projet inclut votre accès “facilité” à vos comptes bancaires[4].  Que les deux projets fusionnent (carte de vaccination et identité numérique) ne me semble pas de la science-fiction. Je ne serais pas surpris, dans 5 à 10 ans, que vos avoirs soient « gelés » si vous n’êtes pas à jour de vos injections.

Pensez-vous que j’exagère?

Franchement, j’aimerais me tromper.

Mais ces deux dernières années nous ont fait assister à des décisions politiques et sociales si inédites, si inimaginables avant cette crise, qu’en comparaison la pilule des scénarios 2 et 3 serait plus facile à avaler – d’autant qu’elle se répandrait dans la météo.

Ce qui les rend possibles (et à mon avis probables), c’est, encore une fois, le « précédent » créé, pour la première fois de notre histoire, par le conditionnement de notre vie sociale et de notre liberté, en tant que citoyen, à un acte médical à la vue de tous.

J’aimerais vous rencontrer l’année prochaine pour en reparler. En attendant je suis curieux de connaître vos commentaires, à poster ci-dessous.

Être bien,

Rodolphe Bacquet

[1] Marcellin J (10.02.2022). Carnet de vaccination : 4 à 5 millions de personnes le perdront le 15 février, êtes-vous inquiet ? Midi Libre https://www.midilibre.fr/2022/02/10/pass-vaccinal-4-a-5-millions-de-personnes-vont-le-perdre-le-15-fevrier-etes-vous- salutations-10101644.php

[2] Mollier-Sabet L (09.02.2022). Saisi d’une pétition sur les effets secondaires des vaccins, le Sénat veut “répondre aux inquiétudes qui s’expriment”. Sénat public. https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/saisi-par-une-petition-sur-les-effets-secondaires-des-vaccins-le-senat-veut

[3] CNews (08.09.2021). Un vaccin à la fois anti-grippe et anti-covid en développement. https://www.cnews.fr/science/2021-05-11/un-vaccin-la-fois-anti-grippe-et-anti-covid-en-cours-de-developpement-1080364

[4] AFPE (03.06.2021). Bruxelles veut mettre en place une identité numérique européenne. 24 heures. https://www.24heures.ch/bruxelles-veut-mise-en-place-une-identite-numerique-europeenne-234075595716

13 Commentaires

  1. A la fin de la lecture mon cerveau n’est pas arrivé à intégrer ce qu’il a lu, l’envi de vomir m’a envhi, l’envi de crier a suivi, ou va le monde, j’ai cette mauvaise impression que nous n’en sortirons pas indemne.

  2. Il est évident que macron l’emmerdeur/fossoyeur ne lâchera pas la bride aux FRANCAIS si il est réélu …
    Cette ordure doit passer en jugement avec ses complices pour leur oeuvre d’extermination.
    Ce type est un grand malade DANGEREUX.
    Pour vivre et même survivre il faut s’en débarrasser !!!!

    • VIVE la resistance internationale rendra la justice au peuple français ligitime et traduiras tôt ou tard les traîtres et les assassins en justice militaire de Nuremberg 2. Force et honneur car nous sommes des heroes pour le bien commun de nos semblance.NOUS VAINCRON Car nous avons la lumière suprême absolu au nom de Jésus-Christ AMEN AMEN AMEN Alleluia ❤❤❤.

  3. Bonjour, malheureusement, je ne vois pas vraiment comment nous allons sortir de cela. J’ai beau réfléchir, avoir un petit espoir, ou imaginer qu’il y a des solutions avec la CLC, j’ai une mauvaise impression également que cela va mal finir. Ce que vous décrivez, me parait tout à fait possible sur la solution 3, car ils ont aucun état d’âme, rien d’humain à part le pouvoir et l’argent, nous ne sommes que du bétail. Nous vivons encore quelques jours, mois heureux et quelques “libertés”, mais l’étau va se resserrer. Quelle triste époque! Il nous faudrait un éveil mondial d’environ 50 à 70 %. A nous de travailler individuellement sur notre entourage pour essayer de gagner le REVEIL. Merci Philippe et et Louloute de votre engagement, travail et partage.

  4. Bonne analyse de “Rodolphe le viking”, suivez l’agenda politique de Macron-Tsetoung : de plus en plus autoritaire, liberticide et pour finir dictatorial, le modele chinois du credit social. Avec ce gouvernement de chafouins-sociopathes, c’est le gloubi-boulga permanent. On est dans la meme situation que cet homme qui tombe du haut d’un immeuble…et qui a chaque etage se dit <>.
    Serge le nippon ni mauvais.

  5. Il faut rejeter absolument le pass. Ce n’est pas pour rien que l’Etat a investi des milliards dans cette crise pour l’imposer. L’Etat a d’autres projets que notre bonne santé. Il a le projet de maintenir chacun de nous sous sa coupe.

  6. Bonjour à tous
    Ils feront tout pour aller au bout de leur plan,les non vaccinés deviendront des parias de la société, ils nous laisseront tranquille dans les premiers temps, mais nous serons identifier et ficher pour la suite de leur plan, aucun salut ne sera à attendre des jeunes générations qui sont déjà conditionner en ce sens , c’était leur cible principal , je pensais naïvement que les choses bougerait ,mais maintenant c’est fini je vais quitter la ville avec grand plaisir pour aller en campagne le plus rapidement possible, me former pour redevenir autonome au niveau de mon alimentation , pour le jour ou l’argent me sera interdit, créer des groupes locaux de gens autonomes , rencontrer des personnes avec les même aspirations que moi , table rase du passe , cela comprend aussi ne plus être en lien avec des sois disant amis qui au final sont tous de l’autre cote de la barrière

  7. Bonjour M. Jandrok
    je pense effectivement que ce que vous annoncez dans la 3e hypothèse soit celle auquel pensent nos représentants”, il pourrait même étendre le pass vaccinal à la pension de retraite vu que cela ne les dérange pas dut tout d’avoir mis à la rue des médecins, des infirmières, et des pompiers
    mais dans tout cela me vient à l’esprit alors pourquoi la CLC ferait elle un procès à des gens qui veulent nous
    Détruire, si c’est pour laisser le systéme en place . le pass ,est toutes les restriction qui en suivent ?
    respectueusement bien a vous et a votre Dame Louloute

  8. Bonsoir M.Jandrok:merci à vous ainsi qu’à Rodolphe Bacquet dont je reçois régulièrement les articles !
    Merci pour toutes vos vidéos,conseils et analyses!!!Nous n’allons jamais nous en sortir,leur plan est
    machiavélique, c’est consternant et sincèrement,je ne suis pas optimiste ;
    Cordialement ainsi qu’à Dame Louloute

  9. Il devient urgent de passer à la vitesse supérieur. Reprendre sa souveraineté en s’appuyant par la Commonlaw Court me semble bien fragile. Un vrai afidavit se réclamant de l’UCC et de l’OPPT me parait plus radical. Je suis en train d’étudier la question. Je suis impatient de quitter officielement cette société “république française présidence” qui fait de nous des moutons bêlants.

Laisser un commentaire