Protégez vos enfants à tout prix

9
6872

Bonjour monsieur Jandrok,
Voici mon humble témoignage d’institutrice à la retraite, et si vous pensez qu’il serait intéressant de le diffuser sur cogiito.com, je vous laisse  libre de le faire. Toutes mes amitiés à vous et à dame louloutte.

Monique X

Bonjour chers parents, Je suis une institutrice à la retraite et je vais vous faire part de mon vécu au sein de l’éducation nationale ; mais avant je vous donne cette recommandation, et si vous envoyez vos enfants à l’école, donnez-leur une lettre formulée comme suit :

Moi, madame et/ou monsieur ,______________parent(s) de l’enfant _____________________

refuse totalement que soit pratiqué sur mon enfant à l’école ou dans quelques lieux que ce soit en dehors de ma présence et de mon consentement tout acte médical ou assimilé (prise de médicament, vaccin, test, etc.)

Fait le _________     signature _____________mon numéro de tel:___________________________

Les petits donneront cette lettre à la maitresse qui se doit de la faire respecter. Grâce à l’école, les autorités  peuvent se permettre en effet de gros abus de pouvoir sur les enfants sous couvert de sécurité sanitaire, voici un de mes vécus.

Lors de la grippe H1N1 en 2009, j’étais donc en poste dans une école primaire avec des petits de 7 ans ;

Un matin nous avons vu débarquer à l’école un groupe de camionnettes rouges utilisées pour les urgentistes et donc aussi un certain nombre  de pompiers en tenues. Il nous a été demandé de faire des petits groupes d’enfants pour une simulation de vaccination de masse afin d’éduquer et d’informer les enfants (!)

Les enfants ont été pris dans les classes par des pompiers en uniformes (très impressionnant pour les petits qui ont eu peur. Les enfants montaient dans le camion et assistaient à un discours ; discours que nous n’avons pu entendre étant dans nos classes avec les autres enfants et un « semblant » de vaccination.

Ainsi à leur retour la peur était inscrite dans les cerveaux des petits ainsi que l’existence du « dieu vaccin sauveur ». La propagande avait réussi sur des petits enfants de 7 ans [!].

C’était le H1N1 !

Maintenant pour le covid avec ce même scénario pourrait-il y avoir des « tests gratuits » ?

Et des mises à l’écart en quarantaines en cas de test positif…?

Des vaccinations et des séparations dans les familles [comme avec les Hepad ?]

J’espère me tromper, mais je pense qu’il est bon de prendre des précautions pour nos  enfants.

Les tests ne seraient pas fiables et certains même seraient contaminés avec le covid, nous saurons cela certainement par la suite, mais personnellement, je ne laisserais pas mes enfants servir de cobayes !

Voici donc chers parents une petite mise en garde que je pense fort opportune !

Je désire rester anonyme…

9 Commentaires

  1. Merci mille fois Mr Jandrok . Je me demandais justement comment pouvoir éviter ceci a ma petite de 6 ans et demi sans savoir comment procéder .Grâce a cette Dame d’une très grande qualité je vais m’empresser de faire ce courrier et de le remettre moi même en main propre a la Directrice de l’école.

  2. Cette recommandation semble aller de soi, mais, malheureusement a peu de chance d’être entendue par le personnel de l’éducation nationale.
    En 1995, le sinistre de la santé Douste Blazy a eu la riche idée de faire vacciner tous les enfants en classe de 5ème contre l’hépatite B. Étant opposés à la vaccination, nous avions fait une lettre pour en informer la direction de l’école. Celle-ci n’en a nullement tenu compte.
    Notre fille fut vaccinée contre le gré de ses parents. Elle développa quelques mois plus tard un méningiome qui occupa le quart de son cerveau. Elle dû être opérée à la Sallepetriere en urgence. Elle ressortit de l’opération aveugle. Sa vie avait basculé. Elle finira ses courtes études à l’Institut des Jeunes Aveugles à Paris.
    Son etat s’améliora quelque peu, mais elle reste toujours handicapée à 80%.

    Malheureusement, face à l’appareil d’état, et aux fonctionnaires obéissants, nous sommes peu de choses.

  3. Bonjour,
    Vous dites « Les tests ne seraient pas fiables et certains même seraient contaminés avec le covid », en réalité le conditionnel n’est pas de mise, car les tests NE SONT pas fiables du tout, cela a été dit, écrit et figure même dans les notices des fabricants de tests, et encore sans parler des tests infectés. Il faut, envers et contre tout, s’opposer aux tests et bien sûr aux vaccins.

  4. Bonjour Mr Jandrok, merci d’avoir publié le témoignage de cette institutrice en retraite. Il est édifiant sur ce qui est en train de se mettre en place. Excellente parade que ce courrier que l’enfant transmet à son institutrice !!
    Bonne journée à vous et à Mme Louloute.

  5. Dans certaines villes et villages ( en France ) je sais que des enseignants ont exercé leur droit de retrait, mais jusqu’à quand …

Laisser un commentaire