Qui finance les vérificateurs de faits Facebook?

0
1758
SSUCv3H4sIAAAAAAAACpyRz27DIAzG75P2DhHnRkpK0jR9lWoH86cNKoUKyKap6rvPQKg474Z/tj/7M8/Pj6YhDLzi5NQ8Y4Sx0nr1wUFQ1iDudht30gjpaiKFCtYp0DVkEPhi4C4RmlXriF8pSXyAsHrp47ANcQjyihoZviXyRuccNyWRktiBKUJ2FfMrS6ygLP6vzvz4Km7gKg3/TQtXRpzUErKRcy4lt58g3b22BqtQtnL1bTnoWEArpYdTXJlr1WbDkq5c2rhdTXBxhffmRFv7AKbjiS+oKQtfwHssF4VXgzj+qb1Xc4wNycCmSgT+RAx7uqcDnbtp3x/o2I/dcSvIv7co1EnrFCGM+U2J2rqKG5DhMtOJ07mFce7a4XCc2uNEWQs9DJLNIIAxPPzrDwAA//8DALfFLj2HAgAA

Posté sur: Jeudi 12 novembre 2020

Écrit par: Groupe de recherche GreenMedInfo

https://www.greenmedinfo.com/blog/who-funds-facebook-fact-checkers?utm_campaign=Daily%20Newsletter%3A%20Who%20Funds%20Facebook%20Fact%20Checkers%3F%20%28XVm9rq%29&utm_medium=email&utm_source=Daily%20Newsletter&_ke=eyJrbF9lbWFpbCI6ICJuYXR1cmVzYW50MTBAeWFob28uZnIiLCAia2xfY29tcGFueV9pZCI6ICJLMnZYQXkifQ%3D%3D

Les organisations de vérification des faits sur les réseaux sociaux ne sont pas les chiens de garde indépendants de la santé publique qu’elles sont censées être. 

Les vérificateurs de faits pour Facebook sont financés par la Fondation Bill et Melinda Gates, qui a accordé plus de 250 millions de dollars en subventions pour orienter les médias

Dans ce qu’il décrit comme un engagement à «lutter contre la propagation de la désinformation», [i]Facebook prétend travailler avec des «organisations indépendantes de vérification des faits» pour examiner le contenu et prendre des mesures contre ce qui est considéré comme une «désinformation virale». ou de fausses nouvelles.

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré que lorsqu’un message est identifié comme de la désinformation, ce qui signifie que Facebook lui attribue une étiquette d’avertissement, cela signifie que les utilisateurs ne cliquent pas 95% du temps. [ii]

Bien qu’elle soit présentée comme un outil de protection du public, elle équivaut à une censure flagrante , qui peut facilement pousser certains agendas à la vue du public tout en faisant taire d’autres. 

Facebook, encore une fois, prétend être impartial, mais plusieurs de ses partenaires de vérification des faits reçoivent un financement de la Fondation Bill et Melinda Gates, ce qui soulève de sérieuses questions sur les conflits d’intérêts.

La Fondation Gates finance d’importants «  vérificateurs de faits  »

Qui est derrière la vérification des faits de Facebook ? 

Africa Check est une organisation de vérification des faits lancée en 2018 dans cinq pays d’Afrique subsaharienne. En 2019, ils ont annoncé qu’ils étendaient leur couverture pour empêcher les fausses informations de se répandre dans 10 langues supplémentaires, dont le swahili au Kenya, le wolof au Sénégal et l’afrikaans en Afrique du Sud. [iii]

En août 2019, la Fondation Gates a versé 1478700 $ à Africa Check, à des fins de plaidoyer pour accroître l’exactitude des allégations de santé faites par des personnalités publiques et promouvoir l’utilisation d’informations étayées par des preuves par les médias et d’autres en termes de santé publique et problèmes de développement. [iv] 

Une subvention supplémentaire de 445 760 dollars a également été versée à Africa Check par la Fondation Gates en 2017. [v]

Pourtant, dans le Columbia Journalism Review, le journaliste Tim Schwab a déclaré avoir trouvé 16 exemples d’allégations des médias de vérification des faits d’Africa Check à propos de Gates, et tous – à l’exception d’une correction sur une statistique incorrecte sur le paludisme – soutenaient ou défendaient Bill et Melinda Gates et / ou leur fondation[vi]

Le Poynter Institute est un autre des bénéficiaires de la Fondation Gates, recevant une subvention de 382 997 $ de Gates en novembre 2015 « pour améliorer l’exactitude dans les médias mondiaux des allégations liées à la santé et au développement dans le monde. » [vii]

Le réseau international de vérification des faits (IFCN) du Poynter Institute certifie les organisations de vérification des faits de Facebook, qui doivent adhérer à leur code de principes. [viii] Et, ajoutant une couche supplémentaire de conflit, Facebook est également un donateur majeur de Poynter et de sa filiale PolitiFact[ix]

Est-ce que Bill Gates serait le Media’s Puppet Master ? (le marionnettiste des médias)

Bill Gates est devenu une figure puissante de la santé publique, bien qu’il ne détienne aucun diplôme de médecine. 

En plus d’être l’un des principaux bailleurs de fonds de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), [x] la Fondation Gates finance un certain nombre de médias grand public, ce qui donne un niveau de contrôle potentiellement inquiétant sur la presse libre.

Selon Schwab,

«j’ai récemment examiné près de vingt mille subventions caritatives que la Fondation Gates avait accordées jusqu’à la fin du mois de juin et j’ai trouvé plus de 250 millions de dollars destinés au journalisme». [xi]

Les bénéficiaires des subventions de la Fondation Gates comprennent: [xii]

BBCNBCAl Jazeera
ProPublicaNational JournalThe Gardian
UnivisionMediumLe Financial Times
L’AtlantiqueLe Texas TribuneGannett
Washington MonthlyLe MondeLe Center for Investigative Reporting

Investir de l’argent dans les médias signifie qu’une presse favorable est une évidence, et Internet est inondé de morceaux louant les efforts caritatifs de la Fondation Gates. 

USA Today de Gannett est un exemple qui n’a pas tardé à défendre Gates contre les critiques, y compris les affirmations selon lesquelles il tirerait profit du remdesivir. [xiii]

PolitiFact du Poynter Institute, un autre partenaire de vérification des faits de Facebook, [xiv] a également repoussé les allégations selon lesquelles la fondation Gates bénéficierait d’un vaccin COVID-19 , déclarant:

  • «  »Les fausses allégations concernant la connexion de la Fondation Gates au nouveau coronavirus ne connaissent pas de frontières » et ajoutant que ces « fausses nouvelles » publiées sur les médias sociaux seraient « signalées dans le cadre des efforts de Facebook pour combattre les fausses nouvelles et la désinformation sur son fil d’actualité ». ». [xv]

On ignore jusqu’où ces chaînes de marionnettes sous l’absolu contrôle de Gates sur les médias s’étendent, a rapporté Schwab, car la fondation ne divulgue que des subventions caritatives, pas des contrats, à l’exception d’un avec le média Vox.

«De la même manière que les médias d’information ont donné à Gates une voix démesurée dans la pandémie, la fondation gates a longtemps utilisé ses dons caritatifs pour façonner le discours public sur tout, de la santé mondiale à l’éducation en passant par l’agriculture –

un niveau d’influence qui a permi à Bill Gates de figurer sur la liste Forbes, des personnes les plus puissantes au monde », a écrit Schwab. [xvi]

Facebook poursuivi pour censure

Dans un procès intenté contre Facebook, Zuckerberg et les organisations de vérification des faits Science Feedback, Poynter Institute et sa filiale Politifact, le groupe à but non lucratif Children’s Health Defense (CHD) allègue que Facebook a censuré les informations partagées concernant la sécurité des vaccins et les problèmes de santé de la 5G. [xvii]

Dans leur procès, ils ont comparé Facebook aux presses à imprimer de l’Angleterre du 17e siècle, par lesquelles le gouvernement contrôlait la liberté d’expression. Ils allèguent que les acteurs gouvernementaux, à savoir les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et l’OMS, se sont activement associés à Facebook pour censurer le discours de la Children’s Health Defense (CHD) qui critique de la politique gouvernementale.

En ce qui concerne Facebook et Zuckerberg, le procès allègue:

«À un moment où la plate-forme de médias sociaux et son créateur prétendent être des représentants de la libre expression et de la méthode scientifique pour découvrir la vérité, cette affaire révèle le contraire : qu’ils sont en effet des censeurs, et les opposants à la vraie science et au débat ouvert.  » [xviii]

Alors que la frontière entre ce qui constitue de vraies nouvelles et de fausses nouvelles devient de plus en plus, et peut-être intentionnellement, floue, assurez-vous de regarder au-delà du sceau d’approbation des médias traditionnels et sociaux dans votre propre recherche de la vérité.


Références

[i] Facebook, vérification des faits sur Facebook  https://www.facebook.com/business/help/2593586717571940?id=673052479947730

[ii] Reclaimthenet.org 21 mai 2020  https://reclaimthenet.org/zuckerberg-defends-censoring/

[iii] Africa-Newsroom 14 août 2019  https://www.africa-newsroom.com/press/facebook-together-with-africa-check-expands-its-local-language-coverage-as-part-of- its-thirdparty-factchecking-program? lang = fr

[iv] Fondation Bill et Melinda Gates, Grants, Africa Check  https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database/Grants/2019/08/OPP1214960

[v] Fondation Bill et Melinda Gates, Grants, Africa Check  https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database/Grants/2017/09/OPP1176188

[vi] Columbia Journalism Review 21 août 2020  https://www.cjr.org/criticism/gates-foundation-journalism-funding.php

[vii] Fondation Gates, Grants, The Poynter Institute for Media, études  https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database/Grants/2015/11/OPP1138320

[viii] Code de principes de l’IFCN  https://ifcncodeofprinciples.poynter.org/

[ix] Children’s Health Defence v. Facebook 17 août 2020  https://docs.reclaimthenet.org/FACEBOOK-COMPLAINT-DKT-1-08-17-2020-a.pdf

[x] Devex 5 juin 2020  https://www.devex.com/news/big-concerns-over-gates-foundation-s-potential-to-become-largest-who-donor-97377

[xi] Columbia Journalism Review 21 août 2020  https://www.cjr.org/criticism/gates-foundation-journalism-funding.php

[xii] Columbia Journalism Review 21 août 2020  https://www.cjr.org/criticism/gates-foundation-journalism-funding.php

[xiii] USA Today 14 mai 2020  https://www.usatoday.com/story/news/factcheck/2020/05/14/fact-check-anthony-fauci-bill-gates-wont-profit-remdesivir/3120063001 /

[xiv] Reclaimthenet 21 août 2020  https://reclaimthenet.org/gates-foundation-funds-facebook-fact-checkers/

[xv] Politifact 14 mai 2020  https://www.politifact.com/factchecks/2020/may/14/facebook-posts/no-evidence-gates-foundation-will-profit-coronavir/

[xvi] Columbia Journalism Review 21 août 2020  https://www.cjr.org/criticism/gates-foundation-journalism-funding.php

[xvii] Reclaimthenet 19 août 2020  https://reclaimthenet.org/childrens-health-defense-sues-facebook/

[xviii] Children’s Health Defence v. Facebook 17 août 2020  https://docs.reclaimthenet.org/FACEBOOK-COMPLAINT-DKT-1-08-17-2020-a.pdf

Le GMI Research Group (GMIRG ) se consacre à l’étude des problèmes de santé et d’environnement les plus importants de la journée. Un accent particulier sera mis sur la santé environnementale.   Notre recherche ciblée et approfondie explorera les nombreuses  façons dont l’état actuel du corps humain reflète directement le véritable état de l’environnement ambiant.

Avertissement : cet article n’est pas destiné à fournir des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de GreenMedInfo ou de son personnel.

Laisser un commentaire