Traitement à la vitamine C du COVID-19 : rapports de cas

0
1881
Image by S. Hermann & F. Richter from Pixabay

par Andrew W. Saul et le docteur X

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://orthomolecular.activehosted.com/index.php?action=social&chash=f7e6c85504ce6e82442c770f7c8606f0.177&s=f8ed1c9af96753c3ce8cdc6bfb2842b0

Il y a de nombreuses années, lorsque j’ai commencé dans le domaine de la guérison naturelle, un médecin m’a dit:

« Vous avez de la chance. Vous n’avez pas de licence à perdre. » 

Lorsque les médecins doivent être réduits au silence, ils sont simplement menacés de perdre leur autorisation d’exercer la médecine. 

Les attaques de la commission des licences d’État contre les médecins sont privées et administratives. De telles procédures ne sont jamais ouvertes au tribunal; ils ne parviennent jamais à un jury. Tout est à huis clos. L’instrument de conformité le plus efficace est la bureaucratie et non le pouvoir judiciaire.

Et il fonctionne.

C’est pourquoi je publie cette série de 22 rapports de cas d’un spécialiste certifié par le conseil, mais sans révéler le nom du médecin. Je veux que ce médecin continue de pratiquer et de guérir les malades.

Lisez-les et décidez vous-même des avantages de la vitamine C contre le COVID-19.

  • Femme de 47 ans avec PMH (antécédents médicaux) d’anxiété, de dépression, d’hypothyroïdie présentée avec 11 jours d’antécédents de fatigue, toux sèche, mal de gorge, douleurs musculaires, SOB (essoufflement), douleurs abdominales et perte d’appétit. Elle a été testée positive au COVID et a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. Au troisième jour, la fatigue, la toux, le SOB et l’appétit se sont améliorés.
  • 63 ans AAF (femme afro-américaine) avec PMH de trait drépanocytaire présenté avec 10 jours d’antécédents de fatigue, toux sèche, mal de gorge, fièvre, douleurs musculaires, congestion, maux de tête, SOB, nausées. Le patient était COVID positif et a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 7,5 / 25/25 grammes. Au troisième jour, la fièvre et les maux de tête ont disparu. La fatigue, la toux, les courbatures et le SOB se sont tous considérablement améliorés. 
  • 35 ans MW (homme blanc) avec PMH de HTN (hypertension, c’est-à-dire hypertension artérielle), cholestérol élevé, apnée du sommeil accompagnée d’une semaine de toux, DOE (dyspnée à l’effort, c’est-à-dire s’essouffle à l’effort), fatigue . Le patient était COVID positif et a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. Au jour 3, la fièvre a disparu, la fatigue s’améliorait et la toux et le DOE se sont considérablement améliorés.
  • 36 ans WM COVID positif sans PMH présenté avec 4 jours d’antécédents de toux sèche, frissons / sueurs, SOB et maux de tête. Le patient a reçu 3 jours de 25 grammes de vitamine C IV. Au troisième jour, la toux était toujours présente et le patient avait une perte de goût et d’odeur, mais par ailleurs, il ne s’est pas plaint.
  • 66 ans de sexe masculin COVID positif avec PMH d’asthme, DM (diabète) HTN présenté à la clinique avec 9 jours de fatigue, toux, courbatures, congestion des sinus, HA (mal de tête), SOB, diarrhée et perte d’appétit. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, la fatigue, le SOB, la toux se sont légèrement améliorés et ses douleurs, sa congestion, sa diarrhée et son HA ont disparu.
  • 30 ans AAM (homme afro-américain) avec PMH de HTN et DM présenté avec 2 semaines d’antécédents de fatigue, congestion des sinus, toux productive, SOB et perte d’appétit. Il a été testé positif au COVID la veille de son arrivée à notre clinique. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. Au troisième jour, la fatigue et la congestion des sinus se sont améliorées. Son appétit était revenu à la normale. La toux et le SOB se sont considérablement améliorés et il a pu à nouveau monter les escaliers.
  • WF de 19 ans (femme blanche) sans antécédents médicaux. Elle a été testée positive pour COVID. Les symptômes de fatigue et de congestion des sinus sont présents depuis 1 jour. Elle a complété 3 jours de vitamine C IV, 25 grammes. Au troisième jour, elle n’a présenté aucun symptôme, à l’exception d’une légère perte de l’odorat et du goût. 
  • Une MW de 19 ans avec des antécédents d’asthme et de coqueluche dans son enfance. Il a été testé positif au COVID. Il a présenté des symptômes de fatigue, de toux sèche, de maux de gorge, de douleurs musculaires, de congestion des sinus, de maux de tête, de nausées, de vomissements, de diarrhée et de perte d’appétit pendant 4 à 5 jours avant la visite. Il a terminé 3 jours de vitamine C IV 25. Au troisième jour, il ne présentait aucun symptôme et se sentait bien. 
  • 67 ans MW avec PMH de diabète et d’hypothyroïdie ont présenté des symptômes pendant 1 mois, notamment fièvre, fatigue, toux, courbatures et maux de tête. Il a été testé positif au COVID une semaine avant son arrivée à la clinique. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, sa fièvre, ses maux de tête et ses courbatures ont disparu, et la fatigue et la toux se sont considérablement améliorées.
  • Homme de 60 ans avec PMH de DM2 (diabète de type 2) présenté avec des symptômes pendant 1 semaine. COVID positif. Les symptômes comprenaient de la fièvre, de la fatigue, une toux sèche, des douleurs musculaires, de la congestion, des maux de tête, des SOB, des douleurs abdominales et des nausées. Il a également eu des frissons / sueurs et une perte de goût et d’odeur. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, sa toux s’était légèrement améliorée, les maux de tête étaient résolus, le SOB amélioré, les nausées améliorées, les frissons et les sueurs disparaissaient, et le goût et l’odeur revenaient.
  • 59 ans AAM avec PMH de HTN et COVID positif présenté avec des symptômes pendant 3 semaines. Inclus fièvre, fatigue, maux de tête, SOB, frissons et sueurs. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, la fièvre a disparu, la fatigue, la SOB et la toux s’amélioraient.
  • 34 ans WF sans PMH mais COVID positif présenté avec des antécédents de 4 jours de maux de dos et HA qui ont résolu avant sa première IV. Elle a terminé 3 jours de vitamine C IV 25 grammes et n’a présenté aucun symptôme le troisième jour. 
  • 43 ans AAF avec PMH de fibromes d’endométriose et b / l PE (embolie pulmonaire bilatérale, c’est-à-dire caillots sanguins dans les poumons) et COVID positif présenté avec des symptômes pendant 8 jours. Celles-ci comprenaient la fatigue, la toux sèche, le mal de gorge, une légère SOB, la diarrhée, des douleurs thoraciques accompagnées de toux. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, la fatigue, la toux, les maux de gorge et les douleurs thoraciques ont disparu et le patient a déclaré se sentir beaucoup mieux dans l’ensemble.
  • 38 ans AAF avec PMH de TDAH et COVID positif présenté avec 2 jours de fatigue. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, sa fatigue s’était améliorée et la patiente n’avait aucun autre symptôme.
  • 45 ans AAF avec PMH d’hypercholestérolémie et CVA (attaque cardiovasculaire c.-à-d. AVC) et COVID positif présenté avec des symptômes pendant 2,5 semaines. Ceux-ci comprenaient la fatigue, la toux, l’AH, le SOB, la nausée, l’oppression thoracique, la perte d’appétit. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, le patient a signalé une amélioration de la fatigue, de la toux, de la SOB. Nausée résolue. L’oppression thoracique était minime. 
  • 41 ans MW sans PMH et COVID positif présenté avec 9 jours de fatigue, toux sèche et maux de tête. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, la fatigue s’améliorait, la toux était minime et les maux de tête avaient disparu. 
  • Une femme de 67 ans avec PMH de cholestérol élevé et COVID positive a présenté 1 semaine de symptômes, notamment fatigue, nausée, fièvre et manque d’appétit. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, la fièvre a disparu et la fatigue s’améliorait.
  • Une femme de 65 ans avec PMH de la maladie de Hashimoto, dépression et COVID positive a présenté 2 semaines de fatigue, oppression thoracique et manque d’appétit. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du 3ème jour, l’oppression thoracique a disparu et la fatigue s’améliorait et l’appétit s’améliorait.
  • Une femme de 31 ans souffrant d’asthme, d’anémie et d’allergies et COVID positive s’est présentée avec 1 semaine de fatigue, toux sèche, congestion et perte d’odorat. Le patient a reçu 3 jours consécutifs de vitamine C IV 25 grammes. À la fin du troisième jour, l’odeur était revenue, l’appétit s’était beaucoup amélioré, la congestion résolue et la fatigue résolue. La toux s’est également résolue.
  • Une MW de 67 ans avec des antécédents médicaux de calculs rénaux. Il a été testé positif au COVID. Il a commencé avec des symptômes de fièvre et de fatigue. Il a complété 3 jours de vitamine C IV, 25 grammes. Au troisième jour, les symptômes s’étaient améliorés et il était revenu à 95%.
  • Une femme de 38 ans sans antécédents médicaux. Elle a été testée positive pour COVID. Elle a commencé par des symptômes de fatigue, de toux sèche, de maux de gorge, de douleurs musculaires, de congestion des sinus et de maux de tête qui étaient présents depuis 2 jours avant son rendez-vous. Elle a complété 3 jours de vitamine C IV 25 grammes. Au troisième jour, elle se sentait beaucoup mieux et n’avait qu’un léger mal de gorge et une DPN (dyspnée paroxystique nocturne, c’est-à-dire difficulté à respirer la nuit).
  • Une MW de 42 ans sans antécédents médicaux. Testé positif pour COVID. Les symptômes ont commencé il y a 10 jours. Il a commencé avec de la fièvre et des courbatures. Il a également développé une congestion nasale, des étourdissements, une DPN et des difficultés à respirer profondément. Il a terminé 3 jours de vitamine C IV 25. Au troisième jour, il se sentait beaucoup mieux. Il avait encore de la fatigue et une légère congestion, mais dans l’ensemble, il se sentait beaucoup mieux. Il est maintenant capable de respirer profondément sans problème.

Pour résumer: presque tous les patients COVID ci-dessus ont reçu 25 000 mg de vitamine C par voie intraveineuse pendant trois jours. Ils ont tous récupéré, et beaucoup ont récupéré avec une rapidité spectaculaire. Ces informations sont censurées par les médias d’information commerciaux. 

Ces informations sont tenues à l’écart de Facebook, Twitter, Google et YouTube. 

C’est pourquoi OMNS a publié cette version. Comme l’a dit AJ Liebling il y a des décennies, 

«la liberté de la presse n’est garantie qu’à ceux qui en possèdent une».

Ne pas divulguer au public les informations sur le traitement à la vitamine C les empêche volontairement de les communiquer au patient pour ne pas lui permettre de savoir que son état peut être amélioré. 

Nous accusons les médias de négligence. 

Ils peuvent corriger cela à tout moment et jusqu’à ce qu’ils le fassent, nous le ferons pour eux.

Pour en savoir plus: Plusieurs douzaines d’articles liés à la thérapie vitaminique pour le COVID sont publiés en libre accès à http://orthomolecular.org/resources/omns/index.shtml . Beaucoup sont disponibles en français, espagnol, allemand, arabe, italien, coréen, chinois et norvégien. Les traductions japonaises peuvent être trouvées sur https://isom-japan.org/top_after .

La médecine nutritionnelle est la médecine orthomoléculaire

La médecine orthomoléculaire utilise une thérapie nutritionnelle sûre et efficace pour lutter contre la maladie. Pour plus d’informations: http://www.orthomolecular.org

Trouver un docteur

Pour localiser un médecin orthomoléculaire près de chez vous: http://orthomolecular.org/resources/omns/v06n09.shtml

Le service d’information sur la médecine orthomoléculaire, évalué par des pairs, est une ressource d’information à but non lucratif et non commerciale.

Comité de révision éditoriale:

Seth Ayettey, MB, Ch.B., Ph.D. (Ghana)
Ilyès Baghli, MD (Algérie)
Ian Brighthope, MBBS, FACNEM (Australie)
Gilbert Henri Crussol, DMD (Espagne)
Carolyn Dean, MD, ND (USA)
Ian Dettman, Ph.D. (Australie)
Damien Downing, MBBS, MRSB (Royaume-Uni)
Ron Erlich, BDS (Australie)
Hugo Galindo, MD (Colombie)
Martin P. Gallagher, MD, DC (États-Unis)
Michael J. Gonzalez, NMD, D.Sc., doctorat (Porto Rico)
William B. Grant, Ph.D. (États-Unis)
Tonya S. Heyman, MD (États-Unis)
Suzanne Humphries, MD (États-Unis)
Ron Hunninghake, MD (États-Unis)
Robert E. Jenkins, DC (États-Unis)
Bo H. Jonsson, MD, Ph.D. (Suède)
Moustafa Kamel, R.Ph, P.G.C.M (Egypt)
Felix I. D. Konotey-Ahulu, MD, FRCP, DTMH (Ghana)
Jeffrey J. Kotulski, D.O. (USA)
Peter H. Lauda, M.D. (Austria)
Thomas Levy, M.D., J.D. (USA)
Alan Lien, Ph.D. (Taiwan)
Homer Lim, M.D. (Philippines)
Stuart Lindsey, Pharm.D. (USA)
Victor A. Marcial-Vega, M.D. (Puerto Rico)
Charles C. Mary, Jr., M.D. (USA)
Mignonne Mary, M.D. (USA)
Jun Matsuyama, M.D., Ph.D. (Japan)
Joseph Mercola, D.O. (USA)
Jorge R. Miranda-Massari, Pharm.D. (Puerto Rico)
Karin Munsterhjelm-Ahumada, M.D. (Finland)
Tahar Naili, M.D. (Algeria)
W. Todd Penberthy, Ph.D. (USA)
Dag Viljen Poleszynski, Ph.D. (Norway)
Selvam Rengasamy, MBBS, FRCOG (Malaisie)
Jeffrey A. Ruterbusch, DO (États-Unis)
Gert E. Schuitemaker, Ph.D. (Pays-Bas)
TE Gabriel Stewart, MBBCH. (Irlande)
Hyoungjoo Shin, MD (Corée du Sud)
Thomas L. Taxman, MD (USA)
Jagan Nathan Vamanan, MD (Inde)
Garry Vickar, MD (USA)
Ken Walker, MD (Canada)
Raymond Yuen, MBBS, MMed (Singapour) )
Anne Zauderer, DC (États-Unis)
Andrew W. Saul, Ph.D. (États-Unis), rédacteur en chef
, édition japonaise: Atsuo Yanagisawa, MD, Ph.D. (Japon)
Editeur, édition chinoise: Richard Cheng, MD, Ph.D. (USA)
Editeur, édition française: Vladimir Arianoff, MD (Belgique)
Robert G. Smith, Ph.D. (USA), rédacteur associé
Helen Saul Case, M.S. (USA), Assistant Editor
Michael S. Stewart, B.Sc.C.S. (USA), Technology Editor
Jason M. Saul, JD (USA), Legal Consultant

Commentaires et contact avec les médias: [email protected] OMNS accueille les lecteurs, mais n’est pas en mesure de répondre aux e-mails des lecteurs. Les commentaires des lecteurs deviennent la propriété de l’OMNS et peuvent ou non être utilisés pour la publication.

Laisser un commentaire