Un dirigeant de Bayer affirme que les injections d’ARNm des vaccins COVID sont une “thérapie génique” faussement commercialisée en tant que “vaccins”

5
14474

Jeudi 18 novembre 2021 par : Ethan Huff

https://www.afinalwarning.com/572102.html

Stefan Oelrich, président de la division pharmaceutique de Bayer, a admis devant des « experts » internationaux lors d’une récente conférence mondiale sur la santé que les deux « vaccins » à ARNm (ARN messager) de Pfizer-BioNTech et Moderna ne sont pas du tout des vaccins , mais plutôt des injections de « thérapie cellulaire et génique » déguisées.

Lors du récent Sommet mondial de la santé, qui s’est tenu à Berlin du 24 au 26 octobre, 6 000 participants de 120 pays ont pu entendre Oelrich le ddéclarer. 

Ils ont également pu l’entendre expliquer que si ces injections avaient été commercialisées pour ce qu’elles sont réellement, la plupart des gens les auraient probablement rejetées.

“Nous faisons vraiment ce saut pour stimuler l’innovation – nous, Bayer, en tant qu’entreprise – dans les thérapies cellulaires et géniques … en fin de compte, les vaccins à ARNm sont un exemple pour cette thérapie cellulaire et génique”, a déclaré Oelrich.

« J’aime toujours dire : si nous avions interrogé le public il y a deux ans, seriez-vous prêt à suivre une thérapie génique ou cellulaire et à l’injecter dans votre corps ? – nous aurions probablement eu un taux de refus de 95 %.

La seule raison pour laquelle il n’y a eu aucun “succès” pour amener les masses à retrousser leurs manches, c’est parce que Big Pharma s’en est tiré en mentant au public sur ce que sont ces choses et ce qu’elles sont censées faire.

«Nos succès au cours de ces 18 mois [la durée de la pandémie COVID] devraient nous encourager à nous concentrer beaucoup plus étroitement sur l’accès, l’innovation et la collaboration pour libérer la santé pour tous, surtout au moment où nous entrons, en plus de tout ce qui est passe, une nouvelle ère de la science – beaucoup de gens parlent de la Bio Révolution dans ce contexte », se vantait Oelrich lors de l’événement.

Les « vaccins » de Covid reprogramment le corps des gens pour devenir une nouvelle race d’esclaves dirigée par l’IA

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis étaient également complices , ayant modifié la définition du « vaccin » pour inclure les injections d’ARNm.

La fausse agence fédérale, qui n’est en réalité qu’une société privée déguisée , a décidé que l’ancienne définition du vaccin était « problématique » dans le but de véhiculer le mensonge de la plandémie . L’agence l’a donc entièrement abandonné et a proposé une toute nouvelle définition qui correspondait au récit.

Cette « bio révolution » à laquelle Oelrich a fait référence lors de son discours est décrite par le McKinsey Global Institute comme

” une confluence d’avancées en sciences biologiques et d’accélération du développement de l’informatique, de l’automatisation et de l’intelligence artificielle qui alimente une nouvelle vague d’innovation. “

“Cette bio révolution pourrait avoir un impact significatif sur les économies et nos vies, de la santé et de l’agriculture aux biens de consommation, en passant par l’énergie et les matériaux”, a déclaré McKinsey.

En d’autres termes, les injections d’ARNm de Big Pharma jettent les bases d’une transformation totale de l’humanité en une race d’esclaves dirigée par l’intelligence artificielle et contrôlée par tout ce que les mondialistes ont prévu d’installer dans le corps des gens via la « vaccination ».

Oelrich a en outre plaidé pour le dépeuplement de la planète en distribuant davantage de contraceptifs à « cent millions de femmes supplémentaires » à travers l’Europe.

« Nous avons investi 400 millions cette année dans de nouvelles usines dédiées à la production de contraceptifs à longue durée d’action pour les femmes des pays à revenu faible ou intermédiaire », a-t-il expliqué.

« Avec Bill et Melinda Gates, nous travaillons en étroite collaboration sur des initiatives de planification familiale. »

L’administration continue de vaccins COVID, combinée à ces autres méthodes de dépeuplement finira par créer un monde «durable», dit Oelrich.

Oelrich est également un fervent partisan de la soi-disant initiative « Great Reset », qui, selon le Forum économique mondial (WEF), est en grande partie motivée par la plandémie .

« Pour obtenir un meilleur résultat, le monde doit agir conjointement et rapidement pour réorganiser tous les aspects de nos sociétés et économies, de l’éducation aux contrats sociaux et aux conditions de travail », a déclaré le fondateur du WEF (World Economic Forum), Klaus Schwab.

Vous pouvez vous tenir au courant des dernières nouvelles sur la tromperie plandémique en visitant Pandemic.news .

Les sources de cet article incluent :

LifeSiteNews.com

NaturalNews.com

NaturalNews.com

5 Commentaires

  1. les sous-fifres (macron le fossoyeur) aux mondialistes poursuivent leur oeuvre de destruction et d’extermination avec les lâches et poltrons qui demandent des doses et encore des doses …
    Les médecins qui ne veulent pas se rendre complices de ces meurtres doivent parler et expliquer que les piqûres tuent …..

  2. Ces Pourris sont des NAZIS !!! ils s’octroient à eux mêmes le droit d’administrer “au plus rentable” pour “La Caste”, la vie des êtres humains, et forcément ils se donnent le droit de les tuer quand ces dits “humains bestialisés” ne rentreront plus dans les règles du cahier des charges établit.
    – “Complotisme” ???
    NON, LA PREUVE EST LA, et ils l’avouent eux-mêmes ouvertement sans aucun scrupule, persuadés qu’ils sont de leur invulnérabilité et de leur immunité totales.
    Le défit de cette Hégémonie Totale qu’il faut combattre si nous voulons survivre est Gigantesque !!!!

  3. Soit cet homme Stefan Oelrich, président de la division pharmaceutique de Bayer, dit vrai et il faut tout stopper la preuve étant dans l’article ci-dessus que la piquouse c’est une arnaque mondiale, soit il n’a jamais rien reconnu et c’est alors du fake. Il faut faire citer ce Monsieur pour connaître la vérité. Il en va de l’avenir de l’humanité.

Laisser un commentaire