Un médecin sur le vaccin COVID : « Nous avons fait une erreur. Nous n’avons pas réalisé que la protéine Spike était une TOXINE »

1
9833

Un médecin sur le vaccin COVID : « Nous avons fait une erreur. Nous n’avons pas réalisé que la protéine Spike était une TOXINE » Cela signifie-t-il que toutes les personnes vaccinées fabriquent leurs propres toxines de protéine Spike dans leur propre corps ?

Publié par Mohamed Tahiri, le


Le Dr Byram Bridle a révélé que les scientifiques à l’origine du « vaccin » COVID-19 ont commis une terrible erreur.

Selon le Dr Byram Bridle qui cite une toute nouvelle étude japonaise évaluée par des pairs,

« ils ont fait une erreur – ils pensaient que la protéine spike était un excellent antigène cible, pour découvrir qu’il s’agit d’une toxine, qui peut se propager dans de nombreux organes du corps, causant de graves dommages ».

PIRE, les protéines spike générées par les vaccins à ARNm ne restent pas dans le muscle de l’épaule, mais se propagent au cerveau, au cœur, aux ovaires, etc.

Ils savent également que la protéine spike est à l’origine des dommages causés par le COVID – et on sait maintenant comment elle cause autant de dommages dans d’autres parties du corps des vaccinés.

Dans la vidéo ci-dessous, le Dr Bridle explique pourquoi les lésions dues aux vaccins se produisent :

La protéine Spike, à elle seule, est la cause des problèmes vasculaires et neurodégénératifs, pas le virus.
Selon la théorie originale, elle reste dans le deltoïde, va vers le ganglion lymphatique local et active le système immunitaire.

Mais une nouvelle étude japonaise sur la bio-distribution a suivi le virus et les protéines de pointe.

Elle passe dans le sang quelques jours après le vaccin, s’accumule dans la rate, le cerveau, la moelle osseuse, le foie, les glandes surrénales, avec de fortes concentrations dans les ovaires.

La protéine spike est une toxine pathogène qui cause des dommages si elle est en circulation, se lie aux plaquettes, aux cellules épithéliales des vaisseaux sanguins, coagulation, saignement, problèmes cardiaques, coagulation du sang dans le cerveau.

La conclusion est

« Nous avons fait une grosse erreur, et ne l’avons pas réalisé jusqu’à maintenant. »

« Nous pensions que la protéine spike était un excellent antigène cible, mais nous n’avons jamais su que la protéine spike elle-même était une protéine toxine pathogène. »

« En vaccinant les gens, nous leur inoculons par inadvertance une toxine. »

Prêtez l’oreille à cette vidéo de 8 minutes. Si ce médecin a raison, et si le rapport révisé par des pairs (ICI) est exact, presque tous ceux qui ont reçu le vaccin vont mourir très bientôt parce que leur propre corps fabrique maintenant la protéine spike qui est une toxine qui va les tuer.

https://video.wordpress.com/embed/9zoXO6Af?preloadContent=metadata&hd=1


Les protéines spike générées par les deux vaccins à ARNm ne restent pas dans le muscle de l’épaule, mais se propagent au cerveau, au cœur, aux ovaires, etc. On sait également que la protéine spike est à l’origine des dommages causés par le Covid – et on sait maintenant comment elle cause autant de dommages dans d’autres parties du corps des vaccinés.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire