Un pathologiste de l’Idaho déclare que les données montrent que “les cancers se développent comme une traînée de poudre” grâce aux vaccins COVID

6
5121

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur et pas nécessairement celles de cogiito.com

lundi 07 février 2022 par : JD Heyes

https://citizens.news/591992.html

Un pathologiste basé en Idaho avec des décennies d’expérience avertit qu’il a trouvé un lien entre l’augmentation des cas de cancer et les vaccins COVID-19.

Dans une récente interview avec la journaliste New American Veronika Kyrylenko, le Dr Ryan Cole  a parlé d’un “schéma” qu’il a vu ces derniers mois entre les vaccins et l’augmentation spectaculaire des cas de cancer et tente de tirer la sonnette d’alarme.

Selon la Fondation RAIR :

Les données de ses patients vaccinés et celles qui lui sont transmises par les oncologues montrent que les vaccins perturbent le système immunitaire. 

Cole a également déclaré que le taux de mortalité toutes causes confondues est plus élevé chez les personnes vaccinées.

Lorsque le vaccin a été déployé, le pathologiste a commencé à voir

« ce virus qui cause cette petite bosse chez les enfants, qui commence à apparaître chez les adultes ». 

De plus, il a remarqué que les taux de cancer chez les femmes commençaient à augmenter. Par exemple, le nombre de cas de cancer de l’endomètre et du col de l’utérus était plus élevé que d’habitude.

“C’est un modèle”, a déclaré Cole à Kyrylenko : 

« Les gens doivent savoir qu’il y a des risques. Les avantages doivent être supérieurs aux risques.

« Nous savons que ces vaccins ne fonctionnent pas – ils sont ratés maintenant. 

Maintenant qu’Omicron est là, les vaccins ont complètement échoué », a-t-il poursuivi.

«Le vaccin qu’ils disent encore aux gens d’obtenir un rappel est une protéine de pointe qui est toxique pour le corps humain. 

Il provoque la même maladie que le virus et prédispose les gens aux attaques auto-immunes et aux risques de cancer potentiellement à court terme », a ajouté le pathologiste.

Il convient de noter que Cole est un pathologiste certifié par le conseil des médecins et qui a été formé à la clinique Mayo, ainsi que le PDG et directeur médical de Cole Diagnostics, l’un des plus grands laboratoires indépendants de l’État de l’Idaho. Mais bien sûr, après avoir commencé à s’exprimer, il est maintenant calomnié et ciblé par l’État profond et d’autres au lit avec Big Pharma et les profits, ce qui l’amène à observer que

« nous avons perdu nos esprits médicaux collectifs pour de l’argent ».

Pourtant, après que Cole a commencé à parler des risques du vaccin COVID, de «nombreux» oncologues ont commencé à le contacter, signalant qu’ils «voyaient les cancers les plus étranges, et des cancers que nous avons pu contrôler et traiter, décollant comme une traînée de poudre – passer à l’étape 2, à l’étape 3, à l’étape 4, juste comme ça.

“C’est à cause du dérèglement immunitaire causé par ces injections”, a déclaré Cole, notant que d’autres systèmes immunitaires qui sont compromis ne sont pas en mesure de contrôler la croissance des cellules cancéreuses.

La Fondation RAIR note en outre :

Dans la plupart des pays, toutes les mesures de lutte contre le Covid autres que la «vaccination» ratée et dangereuse sont systématiquement supprimées. 

L’ivermectine, l’hydroxychloroquine, les anticorps monoclonaux, la quercétine, le NAC, le zinc, les vitamines D3 et C sont tous condamnés, ridiculisés et interdites par l’État. 

Des médecins comme Cole qui prescrivent de l’ivermectine ou des traitements alternatifs sont licenciés, jugés médicalement et psychologiquement inaptes ou persécutés.

Et pourtant, de plus en plus de nouvelles recherches prouvent que les traitements autres que les vaccins ne fonctionnent pas seulement pour supprimer les maladies COVID, ils  sauvent des vies  – ce que les mêmes dirigeants qui ne poussent que des vaccins et des rappels sans fin prétendent vouloir faire.

Quant aux vaccins, ils seraient responsables de la formation de “micro caillots sanguins” grâce à la formation de protéines de pointe sur les cellules.

« Les médecins et les chercheurs confirment maintenant que presque tous les effets secondaires négatifs et les décès résultant des vaccins covid sont le résultat de  caillots sanguins », a écrit cette semaine le fondateur et rédacteur en chef de Natural News, Mike Adams, le Health Ranger.

“Beaucoup de ces caillots sont très petits et ne peuvent pas être facilement détectés avec un équipement d’imagerie médicale standard. Ces caillots, appelés « micro-caillots sanguins », peuvent couper l’apport sanguin à de petites régions du cerveau, des organes et des tissus dans tout le corps », ajoute-t-il.

Adams explique comment mieux vous protéger en améliorant la qualité de votre propre sang dans une colonne et une vidéo révélatrices, pour ceux qui s’intéressent aux soins personnels .

Les sources comprennent :

NaturalNews.com

RAIRFoundation.com

6 Commentaires

  1. Effectivement. depuis la vaccination, j’entend de plus en plus parler de personnes atteintes de cancers… il y’a egallement de nombreux morts, par exemple un fils qui a emmene son pere se faire vacciner croyant bien faire et qui le retrouve le lendemain mort…. ca devient de plus en plus flagrant.

  2. je confirme, dans mon entourage aucun décès lié au covid, par contre 2 cancers de l’utérus chez des femmes ménopausées, 1 cancer de la prostate chez un quinqua, une leucémie foudroyante chez une amie de 56 ans, un ami a eu après ces 2 vaccins moderna une forte irruption cutanée ( qui laisse des traces plus de 6 mois après) une syncope a la deuxième injection…..et pour clore le tout aucun de ses effets n’a été déclarés, tous sont triplement vaccinés.

    • Je confirme aussi. Dans ma famille, un cancer foudroyant chez un membre de ma famille qui allait bien et un autre chez une tante qui avait eu un cancer qui était en rémission. J’ai vu pour la dernière fois ces 2 membres en Mai 2021 à la communion d’une nièce, donc vaccinés tout comme pratiquement tous les invités qui étaient là. J’étais sidérée… Nous les avons enterrés à un mois d’intervalle. Le pire c’est que ma tante venue à l’enterrement du membre décédé en premier allait très bien et son état s’est dégradé à une très grande vitesse au point où les médecins n’ont rien compris d’après son mari. Je n’ai pas osé lui dire que c’était le vaccin vu la peine qu’il avait déjà. Malheureusement des tas de gens comme moi ont beaucoup de membres de leur famille qui sont injectés et qui ne font pas le rapprochement.
      Un autre membre de ma famille juste après sa 2è injection a fait un AVC qui n’a pas été déclaré à la pharmacovigilance car à l’hôpital on lui a dit que c’était du au stress du travail. Dans ma famille ils croient tous aux injections et toutes les fois où j’ai voulu leur faire comprendre la dangerosité de ceux-ci je me suis faite rabrouer et j’ai eu le droit au mot “complotisme”. Bref j’ai laissé tomber. On dit toujours que ça ne sert à rien de donner à boire à un âne qui n’a pas soif. Les gens croient plus en les médias et au gouverne/ment malgré tous les mensonges qu’ils véhiculent depuis presque 2 ans et vont même jusqu’à les défendre.

      Cette phrase de Chris, héros du film MATRIX résume bien la réalité du monde :
      “Vous devez comprendre que, la plupart des gens ne sont pas prêts à être débranché. Et beaucoup d’entre eux sont tellement inerte, si désespérément dépendant du système qu’ils vont se battre pour le protéger”.

  3. Je confirme : dans ma famille proche 1 personne a déclenché subitement 3 cancers ceci 2 mois après sa 2ème dose de PFIZER. Bien sur les médecins ont prétendu comme d’hab : “Rien à voir avec le Vaxxin…!!!”,
    Et ils ne sont pas les seuls…
    La preuve : moi-même en consultation hier par tél avec ma pneumo, qui cherche à trouver un moyen de me convaincre d’accepter ce “poison-Vaxx”… je lui en ai fait part (entre autres arguments personnels de refus strict…),
    Réponse de la Pneumo : “Aucun rapport avec le Vaxxin !!!” ….
    En clair comme d’hab : “Circulez, y’a RIEN à voir…”…
    –>Soit les médecins sont Tous “Formatés à 500%” et Très Très “C*ns”… (concernant ce dernier point j’en doute fort….)
    –>Soit ils sont Tous complices à différents niveaux d’implication (+) ou (–) importants…
    (et ceci malgré les preuves accablantes des très nombreux effets secondaires TRES délétères…)

    Nous sommes actuellement dans un monde Disruptif, et il va falloir se demander à chaque fois que l’on a un médecin face à soit : “Est ce que j’ai à faire à un vrai médecin avec une conscience morale,
    ou bien est ce que j’ai à faire à “un officier” en blouse blanche, serviteur d’un Régime Politique Totalitaire,
    et ceci enrobé sous l’apparence externe et l’étiquette d’un supposé “médecin” (Sans Foi, ni Loi…)…

Laisser un commentaire