Une « Orgie de richesse » continue alors que les milliardaires américains ont gagné 584 milliards de dollars de plus au cours des 3 derniers mois tandis que 45 millions de personnes ont perdu leur emploi

1
2066
Les milliardaires Bill Gates et Warren Buffett prennent la parole lors d’un événement organisé par la Columbia Business School le 27 janvier 2017 à New York. (Photo: Spencer Platt / Getty Images)

Publié le Jeudi 18 juin 2020 par CommonDreams

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.commondreams.org/news/2020/06/18/orgy-wealth-continues-us-billionaires-grew-584-billion-richer-over-last-3-months?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=referral&utm_source=facebook&fbclid=IwAR33lD8KEshcyjErzBVB5sVJGTB2pXOYiM1wWiI4VxiZKvyyYWNJE9lxBF0

« Si cette pandémie révèle quelque chose, c’est à quel point notre société est devenue inégale et à quel point elle doit changer radicalement. »par Jake Johnson, rédacteur

Aux États-Unis, une tendance dévastatrice à la montée des inégalités se poursuit.

Dans leur analyse hebdomadaire des données sur la richesse jeudi, l’Institute for Policy Studies (IPS) et l’Americans for Tax Fairness (ATF) ont constaté que les milliardaires ont vu leur valeur nette combinée augmenter de 584 milliards de dollars au cours des trois mois qui ont suivi la fermeture de la pandémie de Covid-19 de l’économie américaine et a jeté plus de 45 millions de personnes sans emploi à la rue.

« Cette orgie de richesse montre à quel point notre système économique est fondamentalement défectueux. »

Frank Clemente, Américains pour l’équité fiscale Selon le nouveau rapport, Jeff Bezos, Bill Gates, Mark Zuckerberg, Warren Buffett et Larry Ellison – les cinq milliardaires les plus riches des États-Unis – ont vu leur richesse collective augmenter de 101,7 milliards de dollars entre le 18 mars et le 17 juin. Une douzaine d’autres milliardaires américains ont vu leur richesse plus que doubler au cours de cette même période.

Frank Clemente, directeur exécutif d’ATF, a déclaré dans un communiqué qu’au cours des trois derniers mois :

–  » environ 600 milliardaires ont augmenté leur richesse de beaucoup plus que les gouverneurs du pays ne disent que leurs États ont besoin d’une aide fiscale pour continuer à fournir des services à 330 millions de résidents « .

« Leur richesse a augmenté deux fois plus que le gouvernement fédéral a versé en chèques uniques à plus de 150 millions d’Américains », a déclaré Clemente. « Cette orgie de richesse montre à quel point notre système économique est fondamentalement défectueux. »

« Si cette pandémie révèle quelque chose », a ajouté Clemente, « c’est à quel point notre société est devenue inégale et à quel point elle doit changer radicalement. »

IPS, un groupe de réflexion progressiste, publie des analyses annuelles de l’augmentation de la richesse des milliardaires depuis 2015. Mais en mai, IPS a commencé à publier des rapports hebdomadaires documentant l’augmentation continue de la richesse des milliardaires au milieu de la pandémie de Covid-19 et l’effondrement économique qui en a résulté – un phénomène que le groupe a surnommé «profiteur pandémique».

« L’augmentation de la richesse du milliardaire et le profit de la pandémie sapent l’unité et la solidarité dont le peuple américain aura besoin pour se rétablir et grandir ensemble, et non pour se séparer. »

Chuck Collins, Institut d’études policière.

Depuis le 18 mars, lorsque des mesures de distanciation sociale et des fermetures économiques étaient en place aux États-Unis, la richesse combinée des milliardaires américains est passée de 2,948 billions de dollars à 3,531 milliards de dollars, selon le dernier rapport d’IPS et d’ATF.

« Au cours de la même période d’environ trois mois, près de 2,1 millions d’Américains sont tombés malades du virus et environ 118 000 en sont morts », note le rapport. « Parmi les autres victimes de la pandémie, 27 millions d’Américains pourraient perdre leur couverture de soins de santé fournie par leur employeur. Les travailleurs à bas salaire, les personnes de couleur et les femmes ont souffert de manière disproportionnée dans les crises médicale et économique combinées. »

Chuck Collins, directeur exécutif du programme IPS sur les inégalités, a déclaré dans un communiqué que « la dernière chose dont la société américaine a besoin, c’est d’une polarisation économique et raciale accrue ».

« L’augmentation de la richesse des milliardaires et le profit de la pandémie sapent l’unité et la solidarité dont le peuple américain aura besoin pour se rétablir et grandir ensemble, et non pour se séparer », a déclaré Collins.

1 COMMENTAIRE

  1. Oui. Nous ne sommes plus dans une « économie » mais dans un système pervers de « pile je gagne, face tu perds » très bien ficelé.par une maffia qui se fait passer pour une norme et une élite.

Laisser un commentaire