Une « sonneuse d’alerte » explique comment l’armée des États-Unis teste des vaccins expérimentaux sur des soldats qu’elle utilise comme des «rats de laboratoire»

0
4691

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News

Avec les nouveaux vaccins expérimentaux à ARNm COVID, un type de vaccin jamais présenté auparavant au grand public, la sensibilisation et l’hésitation aux vaccins sont à un niveau record, et à juste titre.

Cependant, pour ceux d’entre vous qui commencent à peine à vous informer sur la question des vaccins pour la première fois, vous devez être conscients qu’il ne s’agit pas d’un problème nouveau et que beaucoup d’entre nous exposent les mauvais programmes vaccinaux depuis des années.

J’ai moi-même couvert cette question pendant une décennie, tandis que d’autres m’ont précédé.

disponible sur Amazon et sur cogiito.com

L’armée américaine a été à l’avant-garde du développement de vaccins destinés à la guerre, et non à la «santé publique», et ils ont une longue histoire de tests de vaccins expérimentaux sur nos propres troupes.

Lorsque les choses tournent mal et que des personnes sont tuées ou blessées par ces vaccins expérimentaux, cela est dissimulé et l’armée détourne le sujet vers d’autres explications.

L’un des premiers enregistrements de cet événement remonte à 1918, à Fort Riley, au Kansas, pendant la Première Guerre mondiale. 

Les soldats ont reçu une injection d’un vaccin expérimental contre la méningite bactérienne.

Le vaccin a terriblement mal tourné et une souche de pneumonie bactérienne a créé une pandémie qui a fini par tuer 50 à 100 millions de personnes.

Vous n’en avez jamais entendu parler ? 

C’est parce qu’il a été dissimulé et renommé «la grippe espagnole».

Kevin Barry a fait beaucoup de recherches sur cet événement, car il a fait mourir des membres de sa famille pendant cette période, et vous pouvez lire ses recherches ici:

Un vaccin expérimental militaire en 1918 a-t-il tué de 50 à 100 millions de personnes et renommé «grippe espagnole»?

«Syndrome de la guerre du Golfe»

Plus récemment, il existe désormais des documents solides qui confirment le fait que l’armée a testé un vaccin expérimental contre l’anthrax sur nos militaires en raison de la menace présumée que le leader irakien Saddam Hussein possédait des « armes de destruction massive » qui constituaient une menace pour l’armée américaine et qui étaient censées inclure l’anthrax.

Nous ne saurons peut-être jamais combien de nos militaires sont morts ou ont été handicapés de façon permanente à cause de ce vaccin, mais pendant des années, l’armée a essayé de le dissimuler sous la forme d’une « maladie mystérieuse » connue sous le nom de « syndrome de la guerre du Golfe ».

Pour en savoir plus à ce sujet, y compris les témoignages présentés au Congrès américain, voir:

Syndrome de la guerre du Golfe : des documents prouvent que le personnel militaire britannique et américain a reçu des vaccins non testés

Une « médic » qui a servi dans l’armée pendant cette période est devenue un sonneur d’alerte, expliquant l’histoire tragique de la façon dont elle a découvert qu’elle tuait en fait ses camarades militaires sans le savoir avec en les vaccinant contre l’anthrax.

Après avoir déterminé que le vaccin contre l’anthrax nuisait réellement aux soldats américains, elle l’a signalé à sa chaîne de commandement. 

Mais des «Black suits» ont été envoyés de Washington DC pour la «rééduquer» et la faire taire.

mais elle n’accepte plus de garder le silence. Bien que cela ait été filmé en 2016, son témoignage est en fait BEAUCOUP plus pertinent aujourd’hui car, le monde est sur le point de commencer une nouvelle expérience mondiale de vaccin expérimentaux avec les vaccins COVID, et cela ne peut être accompli qu’avec l’aide de l’armée. 

Par conséquent, les déserteurs peuvent être le dernier espoir de notre pays pour empêcher le vaccin COVID de détruire la vie de nombreuses personnes.

Je dois vous avertir tout de suite que cette vidéo vous dérangera profondément et vous fera probablement pleurer. Je pleure à chaque fois que je le regarde, sachant combien de vies innocentes ont été détruites par ce vaccin et à quel point notre gouvernement est devenu diabolique pour avoir une si faible valeur pour la vie humaine.

Diffusez cette vidéo partout! Cela pourrait sauver de nombreuses vies …

Il s’agit de la version YouTube originale de la chaîne VAXXED de Polly Tomney , mais nous en avons des copies sur d’autres plates-formes en cas de disparition.https://www.youtube.com/embed/TYWXzTscjc8?feature=oembed&enablejsapi=1

Laisser un commentaire