Vitamine C et coronavirus, une solution

7
16364

Alors que les laboratoires font la course pour tenter de trouver un vaccin miracle pour lutter contre le SARS-CoV-2 (NCOV-19) qui panique la planète, vaccin inutile puisque le virus ne cesse de muter (Journal of Clinical Virology), un médecin chinois, le Dr Richard Chen de Shanghaï, parle de la façon dont une dose élevée de vitamine C a guéri une femme âgée de Wuhan atteinte par le Coronavirus.

TRADUCTION DE LA VIDÉO POUR COGIITO.COM : Emmily G

Bonjour,

Je suis Dr Richard Chen, de ShanghaÏ (Chine) et voici des nouvelles concernant la pandémie de Covid19.

J’ai quelque chose à vous raconter : hier, j’ai discuté pendant près d’une heure avec une patiente à Wuhan. La mère de cette patiente est une dame de 70 ans atteinte de plusieurs maladies chroniques, dont un diabète de type II, une maladie coronarienne, et d’autres maladies chroniques, et elle porte une endoprothèse, donc globalement, son état de santé est mauvais.

Cette pauvre dame a commencé à présenter des symptômes similaires à ceux de la grippe vers le 20 janvier, soit quelques jours avant le nouvel an chinois. Elle a commencé par avoir une très faible fièvre d’environ 38 degrés Celsius. Toute sa famille a alors commencé à prendre des comprimés de vitamine C. La dame à qui j’ai parlé (prénom de la dame = Nunu ?) s’intéresse à la nutrition, elle lit des ouvrages au sujet de la nutrition et de la vitamine C, donc elle croit au pouvoir de la vitamine C.

Elle a donc acheté des comprimés de vitamine C et a conseillé à toute sa famille d’en prendre.

Il s’agit d’une famille de six personnes qui ne vivent pas ensemble : elle, son enfant (une fille me semble-t-il) ses parents, son frère et son beau-frère. Ils ne vivent pas ensemble mais se voient régulièrement.

Vers le 26 janvier, sa mère est tombée malade et toute la famille a commencé à prendre de la vitamine C. À cette époque-là, les membres de cette famille ne portaient pas de masque, donc en théorie, ils étaient exposés à cette infection à coronavirus.

La mère (malade) est restée chez elle et ne s’est pas rendue à l’hôpital pendant 9 ou 10 jours, et elle allait bien, elle ne présentait pas beaucoup de symptômes, si ce n’est une faible fièvre.

Elle prenait de la vitamine C tous les jours, et sa fille, Nunu prenait environ 20 grammes de vitamine C par jour, et les autres membres de sa famille prenaient à peu près la même dose.

Sa mère ne la croyait pas vraiment, alors elle prenait avec réticence la moitié ou peut-être moins de la moitié de la dose que sa fille lui conseillait.

Son état n’a pas vraiment empiré, mais elle a tout de même voulu vérifier, alors, elle est allée à l’hôpital à la fin du mois de janvier, le 29 ou le 30, et on lui a officiellement annoncé qu’elle était atteinte du coronavirus. Elle a donc été hospitalisée et, au bout d’environ 10 jours d’hospitalisation classique, au cours de laquelle son état s’est progressivement détérioré, elle a fini par être admise en soins intensifs vers le 10 février, il y a environ 22 jours. Son état se détériorant, elle a été placée sous oxygénation par membrane extra-corporelle (explication de cette technique).

Nunu a insisté auprès du médecin qui s’occupait de sa mère pour qu’il lui donne de la vitamine C en intraveineuse, parce qu’à cette époque-là, le premier test officiel relatif à la vitamine C en intraveineuse venait d’être annoncé.

Elle a donc montré le bulletin d’informations au médecin et lui a demandé d’essayer cette technique sur sa mère. Le médecin était réticent, mais il a accepté, et la dame a reçu environ 10 grammes par jour. L’état de la patiente s’est stabilisé, elle est restée à l’hôpital un peu plus de 2 semaines et elle est sortie du service de soins intensifs pour retourner dans un service classique, parce que son état s’est amélioré mais elle n’est encore pas tout à fait sortie d’affaire.

Elle est toujours à l’hôpital, mais elle n’est plus en soins intensifs. Et pendant tout ce temps, en particulier lorsqu’elle était en soins intensifs, elle a reçu de la vitamine C en intraveineuse. Souvenez-vous qu’il s’agit d’une dame de 71 ans souffrant de graves maladies chroniques, notamment de diabète et de problèmes cardiaques, auxquelles est venue s’ajouter une grave maladie pulmonaire, donc il y avait de fortes probabilités qu’elle meure.

À Wuhan, le taux de mortalité moyen chez les personnes atteintes du coronavirus est d’environ 5%, et je ne connais pas les chiffres exacts, mais pour les personnes plus âgées, il est beaucoup plus élevé, mais cette dame a survécu jusqu’à maintenant.

Bonne chance à elle, on souhaite qu’elle puisse se rétablir pleinement.

Sa famille s’attend à ce qu’elle rentre prochainement chez elle, lorsque ses tests ADN seront négatifs.

On notera qu’aucun des 5 autres membres de la famille n’ont été infectés par le virus, même pas les 3 personnes qui s’occupaient de la dame (Nunu, son frère et la belle-sœur de Nunu). Ces 3 membres de la famille sont allés à l’hôpital à tour de rôle pour s’occuper de la dame malade. Ils ne portaient qu’un masque classique, une seule paire de gants, ils n’avaient pas les vêtements de protection que portaient les autres médecins et aucun d’entre eux n’est tombé malade.

De même, le père et l’enfant de moins de 10 ans de la famille ont été exposés lorsque la patiente âgée était malade à la maison et que personne ne prenait de mesure de prévention, mais aucun n’est tombé malade, et ils ont tous pris de la vitamine C.

Nunu en prenait 20 grammes par jour, et elle y croyait vraiment et je crois que même s’il ne s’agit que d’un seul cas, ce cas vient s’ajouter à tous les cas connus dans l’histoire, et à des décennies de cas cliniques, d’essais cliniques, de travaux de recherche, qui montrent, et nous avons suffisamment d’éléments de preuve pour le dire, que la vitamine C peut tuer les virus à l’intérieur du corps, principalement parce que cette vitamine produit du peroxyde d’hydrogène qui, comme nous le savons tous, est un puissant destructeur de germes : il tue les bactéries et les virus, donc lorsque la dose est suffisamment élevée, il peut détruire les virus.

Bien sûr, pour l’infection à coronavirus, en plus de cette capacité à détruire le virus, une dose suffisante de vitamine C à un stade précoce, comme dans ce cas précis puisque cette dame a tout de suite commencé à prendre de la vitamine C, est un puissant antioxydant.

Pourquoi cela est-il important ?

Parce que nous savons tous que le coronavirus tue principalement les personnes qui en sont atteintes en infectant les poumons en causant un syndrome respiratoire aigu et une atteinte pulmonaire aigu (ARDS : acute respiratory distress syndrome, les patients n’arrivent plus à respirer), ce qui est causé par l’information très violente qui arrive dans les poumons et l’accroissement de cette information.

La vitamine C, ajoutée à d’autres antioxydants, est capable de neutraliser ces radicaux libres, ces oxydants, et donc de prévenir d’autres dégâts et de réparer les dégâts existants.

C’est comme ça que la vitamine C fonctionne, en plus des autres mécanismes dont nous n’allons pas parler de manière détaillée.

Nous pouvons donc tirer 3 conclusions de ce cas :

Premièrement, ce cas particulier vient s’ajouter aux autres éléments qui montrent que la vitamine C, prise à un stade précoce et à une dose suffisante, par voie orale et en intraveineuse, peut aider un patient à se remettre d’une infection virale grave.

Deuxièmement, la vitamine C a probablement permis aux 5 autres membres de la famille de ne pas être infectés par le virus. Troisièmement, un essai clinique est un message puissant qui encourage les autres médecins à tester cette technique, puisqu’ils voient que d’autres personnes font la même chose.

En cette période critique de l’histoire, il est important que nous diffusions ce message. La vitamine C est très sûre, rappelons que les National Institutes of Health (Instituts américains de la santé) ont publié des documents officiels indiquant que la vitamine C peut être prise sans à des doses telles que 100 grammes ou 90 grammes, soit jusqu’à 1 à 1,5 gramme par kilogramme de poids corporel, ce qui veut dire que l’on peut aller jusqu’à 90 grammes pour une personne de 60 kg, cette vitamine peut être prise même à des doses plus élevées que 100 grammes, ce qui est généralement destiné au traitement du cancer, mais pour les infections virales, il n’est généralement pas nécessaire de prendre des doses aussi élevées, des doses comme 30 grammes, 50 grammes, 60 grammes étant généralement suffisants, bien sûr, il faut adapter le dosage à chacun.

La vitamine C ne produit donc pas d’effets secondaires importants et elle peut tuer le virus et vous protéger, empêcher que le virus ne cause de nouveaux dégâts et aider à réparer les dégâts existants.

La vitamine C produit également d’autres bienfaits pour diverses maladies chroniques, c’est pourquoi je suis très intéressé, je ne suis pas intéressé par le traitement des maladies, je m’intéresse davantage à la gestion des maladies chroniques comme le diabète, l’hyperlipidémie, le syndrome métabolique et la maladie coronarienne, comme vous pouvez le voir, je me fais vieux, j’ai des cheveux gris sur les tempes…

Je suis davantage intéressé par la question de savoir comment nous pouvons gérer, ralentir, prévenir et traiter les maladies chroniques, mais la vitamine C a également un effet très puissant sur les maladies telles que celle à laquelle nous sommes actuellement confrontées, c’est ce que je voulais vous dire.

Je récapitule : la vitamine C est capable de tuer le virus et elle peut aider à traiter les syndromes respiratoires aigus comme celui que nous avons en ce moment.

Nous devons diffuser ce message positif auprès des gens et nous devons utiliser cette vitamine : nous avons beaucoup à gagner et très peu à perdre.

Merci beaucoup et à la prochaine fois. Au fait, avant de partir, je voulais vous dire que beaucoup de gens ont pris connaissance de ce message et qu’en Chine, de nombreux médecins se rendent à Wuhan pour aider à combattre le virus, par exemple, je suis à Shanghai et de nombreux médecins très courageux vont à Wuhan parce que ces personnes travaillent très dur dans une zone dangereuse, et la bonne nouvelle est qu’un grand nombre d’entre eux, en tout cas parmi ceux que je connais, emportent dans leur valise de grandes quantités de vitamine C.

Ils emportent, entre autres, des couches et de la vitamine C…

Récemment, j’ai envoyé de la vitamine C à une de mes amies, qui part à Wuhan très bientôt. Je suis convaincu que la vitamine C est puissante et de plus en plus de personnes vont le savoir.

Alors, agissons maintenant, n’attendons pas les vaccins et les antiviraux. Tout ce que nous avons à faire, c’est miser sur les soins standards et prendre de la vitamine C.

Allez la vitamine C !

Le Dr Chen donne un excellent aperçu de la situation et explique même pourquoi la vitamine C est si curative (production de peroxyde d’hydrogène et effet antioxydant).

Si vous avez besoin d’une preuve concrète de guérison du Coronavirus pour comprendre pourquoi je vous ai si souvent fait la promotion de la vitamine C à haute dose, regardez la vidéo ci-dessus !

1) La vitamine C liposomale est mieux absorbée que l’acide ascorbique et,

elle est comparable à une vitamine C IV selon le Dr Thomas E.Levy.

2) En Chine, on fait des injections quotidiennes de 24 grammes de vitamine C IV pour les personnes atteintes du coronavirus, pendant 7 jours.

3) Je suggère que tout le monde stockent 100 grammes de vitamine C liposomale, probablement sous forme liquide puisqu’elle est facile à administrer. C’est la dose POUR ADULTE.

4) La vitamine liposomale n’est pas bon marché. C’est pourquoi je suggère que les 100 grammes de vitamine C par adulte soient conservés au réfrigérateur.

5) Le Dr. Levy déclare que le dosage optimal pour les adultes en bonne santé est de 6 à 12 grammes de vitamine C par jour.

6) L’acide ascorbique en tant que vitamine C est bon marché. Je suggère de prendre 6 à 12 grammes de ce type de vitamine C chaque jour, par adulte, pendant cette « épidémie » de virus Corona.

7) Si un adulte tombe malade, c’est le moment idéal pour prendre la vitamine C liposomale à forte dose.

8) POUR LES ENFANTS : Je ne peux pas donner une dose – vous devez vérifier par vous même. Mais, deux choses : procurez-vous une vitamine C liposomale liquide pour eux aussi et conservez-la pour le cas où ils tomberaient malades et donnez-leur quotidiennement de la vitamine C.

9) La vitamine C liposomale pour enfants du Dr Mercola que je propose dans mon magasin (LARRY COOK) est de 125 mg par dose. C’est une bonne dose de départ quand on pense à la dose quotidienne pour les enfants.

10) J’ai ajouté plusieurs options de vitamine C pour enfants dans mon magasin.

11) Peut-on prendre de la vitamine C liposomale tous les jours ? OUI !

Ça coûte plus cher, c’est tout.

LARRY COOK

Stop Mandatory Vaccination

https://www.fawkes-news.com/2020/03/tres-bonne-nouvelle-la-vitamine-c.html?m=1

7 Commentaires

  1. Bonjour, un détail dont je n’ai jamais entendu parler concernant la liposomale c’est bien son gout ! J’ai du revendre il y a 3 ans un ultra son quasi neuf à cause du gout, à avaler quand même plusieurs fois par jour. Infect de chez infect pour moi. Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir tenter plusieurs recettes, ayant même acheté le petit bouquin de Salim Laibi ( réédité l’année dernière : https://www.amazon.fr/Vitamine-liposomale-cancer-Idir-La%C3%AFbi/dp/B07576HSWV/ref=sr_1_3?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=liposomal+vitamin+c&qid=1583239361&s=books&sr=1-3 )
    Du coup, je suis repassée à la L ascorbique, acide genre citron, mais plus supportable. Si quelqu’un pouvait confirmer pour le gout de la liposomale …..
    En tout cas je prends bien note des infos de ce Médecin chinois sur le dosage, cela peut tjrs servir

  2. Bonjour, il existe de la vitamine C liposomale en gélules dosées à 500 mg (en vente sur le net). J’en prends tous les jours. C’est peut être plus facile à avaler. Par contre pour les enfants….. leur faire avaler des gélules reste difficile. Je pensais pour eux à l’Acérola en comprimés à croquer, pas mauvais au goût. Moins efficace que la liposomale, mais mieux que rien. A discuter bien sûr

  3. Hello Mr Jandrok, le  » comprimé  » dosé à 500 mg non merci lol, juste bon pour les enfants ( et ados ) qui refusent le reste car  » pas bon « . Perso c’est 5 à 10 gr par jour quand pas malade, on en est loin pour la lipo en comprimé, sans parler du prix, et encore sur les 5 gr seuls 2 gr ( environ ) passent dans le sang ce n’est pas un secret
    Je fais depuis avec la  » 50-81-7 « , parait que c’est la meilleure des ascorbiques.
    J’en déduis sur votre réponse, que vous confirmez bien le mauvais gout de la Liposomale, merci car autour de moi personne n’a voulu faire avec.

  4. Bonjour, peut-être une question « bête » mais prendre de l’acide ascorbique avec de l’huile d’olive c’est peut-être mieux que de l’eau?

  5. vu en commentaires Amazon la liposomale du dr mercola ne le serait pas.. il y a bien celle de michel Dumestre sur vitamax la seule que j’ai retenu mais c pas donné..
    comment va notre louloute intergalactique ? 🙂

Laisser un commentaire