« Votre gouvernement veut votre mort » déclare le Dr Vernon Coleman, il est banni de YouTube

5
7456

Par Brian Shilhavy, Rédacteur à Health Impact News

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Le Dr Vernon Coleman est un médecin généraliste originaire du Royaume-Uni. Il est également auteur à succès et publie dans le Sunday Times. Il a écrit plus d’une centaine de livres qui se sont vendus à plus de deux millions d’exemplaires au Royaume-Uni seulement.

Ses éditeurs britanniques incluent : PAN, Penguin, Corgi, Arrow, Star, Mandarin, Macmillan, Century, Thames and Hudson, et Sidgwick and Jackson. Ses livres ont été traduits en 25 langues et vendus dans plus de 50 pays.

Le Dr Coleman dénonce la fraude dans le cadre de la COVID Plandemic depuis le début de la «flambée», et bon nombre de ses vidéos sur YouTube ont maintenant été interdites et sont difficiles à trouver.

Cela inclut celui qu’il vient de publier il y a quelques jours: Your Government Wants You Dead .

Dans cette vidéo, il décrit correctement ce qui vient d’arriver à des centaines de milliers de personnes âgées dans le monde qui viennent de mourir pendant la « Plandémie » de COVID comme les victimes d’un «holocauste».

Il est temps de reprendre tout cela et de commencer à utiliser la bonne terminologie, même si les médias mainstream nous qualifient de « théoriciens du complot », ou pire encore, comme des personnes ayant une «maladie mentale» à force de ne pas vouloir croire le récit gouvernemental sur le coronavirus.

Je ne sais pas pour vous, mais je préfère de loin être parmi la minorité qui défend la vérité, quel qu’en soit le prix, que parmi la majorité qui est complice d’un meurtre de masse.

Corrie ten Boom et d’autres nobles Allemands qui ont tout sacrifié pour dénoncer la tyrannie dans l’Allemagne nazie, plutôt que de se conformer et de suivre la foule, sont nos exemples à suivre pendant ces jours sombres et mauvais.

Même si YouTube a supprimé cette vidéo récente de sa chaîne YouTube, nous en avons trouvé des copies et en avons ajouté une à Brightheon, qui est en passe de devenir l’une des principales alternatives à l’hébergement de vidéos interdites sur YouTube, et n’a jusqu’à présent pas succombé à la censure et à la pression du gouvernement.

La chaîne Health Impact News Bitchute est disponible ici .

Nous avons également republié la transcription de cette vidéo sur le site Web du Dr Coleman . Celle-ci est toujours sur YouTube. Si elle disparaît, nous la remplacerons.

Transcription

J’ai écrit pour la première fois sur le crime du coronavirus au mois de février 2020, et le 28 février j’ai suggéré qu’il y avait des raisons cachées pour la façon dont le coronavirus était exagéré.

J’ai suggéré que la peur a pu être orchestrée pour nous persuader de voyager moins et d’utiliser moins les approvisionnements pétroliers qui faiblissent dans le monde. J’ai également suggéré que le plan aurait pu être de nous préparer à un programme de vaccination obligatoire.

«Il y aura sans doute des trucs dans une seringue disponibles dans quelques mois», ai-je écrit, «et si la peur est assez grande, les autorités pourront introduire des lois nous obligeant tous à être vaccinés. Et une fois qu’un type d’inoculation devient obligatoire, la même chose se produira avec d’autres produits provenant de seringues.

C’était en février 2020.

« Suis-je paranoïaque? » me suis-je demandé. « Non, » répondis-je, « Je ne pense pas. »

Et puis dans ma première vidéo postée sur YouTube, qui a été publiée le 18 mars et intitulée «  Coronavirus scare : The hoax of the century  », (La peur du corona : l’arnaque du siècle) j’ai prédit que le canular avait été conçu principalement pour faire deux choses :

nous préparer à un programme de vaccination obligatoire et aussi diaboliser et marginaliser la population âgée.

Alors que l’incroyable entreprise criminelle connue sous le nom de « canular du coronavirus » commençait sérieusement, les gouvernements du monde entier ont prétendu que les fermetures et les distanciations sociales qu’ils introduisaient étaient conçues pour protéger les personnes âgées – et les services de santé qui ont été bientôt dépassés.

C’est l’un des plus grands mensonges de l’histoire.

Il n’a jamais été nécessaire de protéger les hôpitaux car il n’y a jamais eu de tsunami de patients nécessitant un traitement. Dès le début, il était clair que le coronavirus qui était au centre de l’attention n’allait pas être plus une menace qu’un viral grippal standard assez infectieux. 

N’importe qui avec plus de deux neurones pourrait le voir.

Pour mémoire, il convient de rappeler que la grippe ordinaire peut, en une seule saison grippale, tuer 650 000 personnes dans le monde. Gardez ce nombre à l’esprit lorsque les politiciens, les scientifiques et les médias nous rappellent sans cesse le nombre total de décès dus au coronavirus dans le monde. Le coronavirus a tué moins que ce nombre – même si de nombreux médecins sont maintenant d’accord avec moi pour dire que le nombre total de décès par coronavirus a été extrêmement exagéré.

Dès le début, l’un des modélisateurs mathématiques responsables de ce gâchis a remarqué, assez sournoisement, que le coronavirus n’a rien à voir avec la grippe.

Eh bien, il avait absolument raison.

Les preuves montrent clairement que ce n’est pas aussi mortel et si YouTube retire cette vidéo parce que j’ai dit que l’indicible ne changerait pas la vérité. Vous ne pouvez pas bannir la vérité simplement en la cachant. 

Soit dit en passant, si vous ne l’avez pas déjà regardé, vous pourriez être amusé par ma vidéo intitulée « Tout ce que vous êtes autorisé à savoir mais je ne peux pas vous dire quoi« .

Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est que les gouvernements et les responsables de la santé du monde entier utiliseraient le coronavirus pour déclencher un programme d’extermination de masse.

Aujourd’hui, je ne pense pas que quiconque travaille pour un gouvernement ou les principaux médias peuvent douter que les personnes âgées ont été marginalisées, ciblées et éliminées.

Il est désormais clair que l’objectif n’a pas toujours été de protéger les personnes âgées mais de s’en débarrasser.

Aussi horrible que cela puisse paraître, je crois fermement qu’une partie essentielle du crime de coronavirus était de tuer autant de personnes âgées que possible.

La même chose s’est produite partout dans le monde.

Les administrateurs de l’hôpital ont envoyé des patients âgés qui avaient le coronavirus dans des maisons de soins où ils savaient qu’il y avait beaucoup de patients âgés et fragiles.

Donc, soit le monde est plein à craquer d’administrateurs complètement morts du cerveau qui ne savent absolument rien sur la façon dont les virus sont transmis et qui ont jeté les patients hors de l’hôpital et dans les maisons de soins par une stupidité insensée, ou bien cela a été fait selon un plan directeur sournois.

À cet endroit, il est nécessaire de penser aux incohérences de Mme Buzyn en matière de gestion et d’interdiction du traitement à la Chloroquine, et pour commencer, je ne savais pas de quoi il s’agissait. Mais c’est le fait qu’il était mondial qui donne corps à la substance de ce plan.

Je peux croire qu’il peut y avoir un tas d’administrateurs qui prennent des décisions impliquant la santé des citoyens dans un pays et qu’ils sont si stupides qu’ils ont du mal à lire l’heure et qu’ils ont besoin d’aide pour mettre leurs vêtements le matin – et partout dans le monde ?

Ce n’est pas possible, n’est-ce pas?

Je trouve impossible de croire que les administrateurs du monde entier aient tous fait la même erreur terrible en envoyant des patients hospitalisés dans des maisons de soins.

Non, il y a eu un programme d’extermination massif et coordonné.

La seule conclusion logique est que des milliers de personnes âgées dans le monde ont été assassinées. En conséquence, les gouvernements du monde entier se sont épargnés des milliards de dollars en coûts de santé à long terme. Et ces mêmes gouvernements se sauveront également des milliards de livres par an grâce aux pensions qu’ils n’auront pas à payer.

En envoyant des personnes âgées atteintes du coronavirus dans des maisons de soins, les responsables de la santé les envoyaient à l’abattoir.

Et ce fut un holocauste.

Soit dit en passant, le dictionnaire définit un holocauste comme un massacre à grande échelle. Et je ne peux pas penser à un mot plus approprié parce que c’est ce que cela a été.

Nous devons nous rappeler l’évidence: que les résidents des maisons de soins sont là parce qu’ils sont malades et qu’ils ont besoin de soins. La plupart ont plusieurs troubles graves. Ils peuvent avoir des problèmes cardiaques, des problèmes respiratoires, des problèmes neurologiques, un cancer ou un certain nombre d’autres troubles de santé graves. Et parce qu’ils ne mangent probablement pas bien et ne font pas d’exercice, leur système immunitaire est plutôt bien tiré.

Il est inconcevable que les administrateurs des soins de santé ne le sachent pas.

Et pourtant, ils ont envoyé des patients hospitalisés non testés qui étaient soupçonnés d’avoir le coronavirus, et certains d’entre eux pourraient l’avoir, dans les maisons de soins où les patients vulnérables ont contracté l’infection et en sont morts.

Le résultat aurait été le même si les patients renvoyés de l’hôpital avaient la grippe.

Vous ne mettriez pas un patient grippé dans une maison de soins, n’est-ce pas?

Ce serait criminel.

Mais ils l’ont fait avec des patients suspectés de coronavirus.

Et les choses ont empiré parce que le personnel des foyers de soins n’avait aucune idée des gestes infirmiers barrières et n’avait pas d’équipement non plus.

Et, pire que tout, ils étaient terrifiés à l’idée que le coronavirus allait tuer tous ceux qui l’avaient attrapé parce que les gouvernements et les journalistes pervers avaient propagés mensonge après mensonge après mensonge sur la maladie. 

On a dit au personnel des maisons de soins de garder leurs parents et amis – sans aucune raison raisonnable – et certains membres du personnel des maisons de retraite se sont simplement enfuis, avec environ 40% du personnel disparaissant simplement en France par exemple.

Dans le nord-est de l’Angleterre, la moitié des foyers de soins ont connu une épidémie de coronavirus. 

En Écosse, près de la moitié des décès dus aux coronavirus sont survenus dans des maisons de soins. 

Près de la moitié de tous les décès par coronavirus en Suède sont survenus dans des maisons de soins. 

En Espagne, les deux tiers des décès par coronavirus sont survenus dans des maisons de soins. 

En Italie, personne ne semble avoir la moindre idée du nombre de personnes âgées décédées dans des maisons de retraite – seules, sans personnel ni famille. 

Beaucoup de personnes âgées ne sont pas mortes du coronavirus – bien que cela ait été inscrit sur les certificats de décès –

Elles sont mortes de soif.

En Angleterre et au Pays de Galles, au cours des 11 semaines précédant le 22 mai, il y a eu 50 000 décès dans des foyers de soins. C’est le double du nombre attendu.

Est-ce que quelqu’un va essayer de nous convaincre que tout cela n’a été qu’un malheureux accident?

Combien ont été tués par ce méchant plan ?

Je n’ai aucune idée. Et personne d’autre non plus. Mais le chiffre exagéré du nombre total de décès par coronavirus inclut un pourcentage très élevé de patients âgés qui n’avaient pas besoin de mourir.

Si je devais faire une estimation éclairée, je suggérerais que le nombre de patients âgés assassinés dans le monde entre début mars et fin mai 2020 se situait entre 100 000 et 150 000. C’est une estimation assez prudente.

Si un autre groupe de personnes avait été massacré de manière si délibérée et si impitoyable, il y aurait des effusions de colère incroyables visibles dans nos rues.

Imaginez si 100 000 adolescents avaient été délibérément assassinés en trois mois – parce qu’ils étaient adolescents.

Imaginez si 100 000 femmes avaient été délibérément assassinées en trois mois – parce qu’elles étaient des femmes.

Imaginez si 100 000 Noirs avaient été délibérément assassinés en trois mois – parce qu’ils étaient noirs.

Pourquoi n’y a-t-il eu aucune manifestation concernant les personnes âgées tuées?

Combien de célébrités avez-vous vu ou entendu crier au sujet du meurtre de personnes âgées?

La vraie tragédie ici est que bien qu’il s’agisse du pire massacre de masse de personnes âgées dans l’histoire moderne, ce n’est en fait rien de nouveau.

Des personnes âgées ont été assassinées pendant des années sans que personne ne s’en rende compte.

L’euthanasie (parfois admise et parfois non) est maintenant couramment pratiquée dans les sociétés dites civilisées du monde entier, et les personnes âgées sont invariablement les victimes.

Pendant de nombreuses années au Royaume-Uni, les médecins et les infirmières ont été encouragés à suivre ce que l’on appelle le Liverpool Care Pathway.

Il s’agissait d’une charte des meurtriers, qui permettait aux médecins et infirmières de retenir la nourriture, l’eau et les traitements essentiels aux patients de plus de 65 ans et qui étaient donc considérés comme une nuisance coûteuse et entièrement jetable.

Ensuite, le Liverpool Care Pathway a été remplacé par quelque chose appelé : « Objectifs de développement durable » (qui est originaire des Nations Unies et qui est donc mondial).

Les objectifs de développement durable permettent aux médecins et aux hôpitaux de discriminer toute personne de plus de 70 ans au motif que les personnes qui décèdent à plus de 70 ans ne peuvent pas être considérées comme décédées «prématurément» et ne compteront donc pas lorsque les soins de santé du pays seront évalués .

Partout dans le monde, les gouvernements apprécient cette nouvelle règle, car elle donne à l’État la permission de se débarrasser des citoyens qui ont l’âge de la retraite et, par conséquent, considérés par les comptables de la société comme un «fardeau».

Aux Pays-Bas, un éminent médecin a affirmé que les personnes âgées ne sont pas admises dans les hôpitaux – et certainement pas dans les unités de soins intensifs. 

« Les Pays-Bas n’hospitalisent pas les faibles et les personnes âgées pour faire de la place aux jeunes. »

Vous ne me croyez pas ? 

Une enquête auprès de 6 600 patients aux Pays-Bas a révélé que les traitements – y compris les médicaments, la nourriture et l’eau – étaient les plus susceptibles d’être refusés aux plus de 65 ans. Et dans 56% des cas, les médecins n’ont pas pris la peine de discuter de leur incapacité à traiter avec leurs patients ou leurs proches.

J’ai également vu des allégations selon lesquelles les personnes âgées sont régulièrement tuées en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne. L’âge est devenu un critère de triage. Le génocide arrive dans une ville près de chez vous – s’il n’est pas déjà là.

En 2015, lorsque des médecins aux États-Unis refusaient de traiter des patients âgés, les médecins ont déclaré que ce n’était pas de l’âgisme. Mais ils n’ont pas dit ce que c’était. Ce n’était certainement pas de la philatélie. Et ce n’était pas de la gentillesse ou une pratique médicale convenable et décente.

Michael Bloomberg, le milliardaire qui est presque devenu le candidat démocrate à la présidentielle en 2020, a déclaré que l’Amérique devrait refuser les soins de santé aux personnes âgées. Il n’a pas été suggéré d’en discuter la moralité.

Au Canada, des patients ont été enterrés sans autopsie et, comme ailleurs, ils seraient morts du coronavirus si l’on pensait qu’ils avaient le virus. Si un patient avec un couteau qui sortait de sa poitrine avait éternué dans les 14 jours suivant sa mort, il mourrait d’un coronavirus.

Ce n’est pas entièrement nouveau, bien sûr.

Au Royaume-Uni, c’est en février 2005 qu’il a été révélé que le gouvernement britannique avait indiqué que les patients hospitalisés ayant peu d’espoir de guérison devraient être autorisés à mourir en raison du coût de leur maintien en vie.

Les mots clés étaient « peu d’espoir de rétablissement ». Ces mots qui ne veulent rien dire.

Tout médecin digne de ce nom vous dira qu’il a vu des patients s’améliorer malgré qu’il y ait eu «peu d’espoir de guérison».

Mais le gouvernement travailliste de Tony Blair a suggéré que les personnes âgées se voient refuser le droit à la nourriture et à l’eau si elles tombaient dans le coma ou ne pouvaient pas parler pour elles-mêmes. 

Nous ne devrions pas être surpris, je suppose. Le très détestable Blair est, après tout, maintenant l’un des criminels de guerre les plus riches du monde. Je ne crois pas à la peine capitale mais nous devrions ramener la peine de mort juste pour lui.

Ainsi, les patients devraient être tués s’ils ne pouvaient pas parler d’eux-mêmes.

Voilà pour tout espoir pour les victimes d’AVC.

Le gouvernement de Blair a suggéré que la nécessité de réduire les coûts passait avant la nécessité de préserver la vie des patients et a décidé qu’il avait le droit d’annuler une décision sur le droit à la vie qui avait été rendue lorsqu’un juge avait ordonné que la nutrition et l’hydratation artificielles ne soient pas retiré à moins que la vie d’un patient ne puisse être décrite comme «intolérable». 

Le juge avait ajouté qu’en cas de doute, la préservation de la vie devait primer.

Priver les personnes âgées de nourriture et d’eau se fait tout le temps. 

Les boissons ou les aliments sont placés sur un plateau et, si le patient est trop malade ou trop faible pour les atteindre, ils sont retirés intacts. Dans la plupart des hôpitaux, personne ne se soucie de nourrir les patients qui ne peuvent pas se nourrir.

Pendant ce temps, le gouvernement verse de l’argent dans des projets de vanité et gaspille de l’argent dans des programmes d’aide à l’étranger, ce qui a pour conséquence que des politiciens tordus mettent des milliards sur des comptes bancaires suisses.

Mais les personnes âgées, cependant, sont classées comme la «génération indésirable».

Quiconque a l’âge de la retraite est un embarras politique et doit être ignoré, abandonné ou tué.

Les personnes âgées confrontées à la cécité due à une maladie maculaire liée à l’âge se voient refuser des médicaments qui auraient pu prévenir leur cécité car elles sont considérées comme coûteuses, inutiles et consommables. La théorie est qu’ils ne contribuent pas et votent rarement et peuvent donc être ignorés.

Comment avons-nous réussi à oublier que dans les années 1930, les nazis ont délibérément affamé et déshydraté des patients âgés et vulnérables parce qu’ils étaient considérés comme un fardeau inutile pour la société?

C’est exactement ce que nous faisons aujourd’hui.

Nous tuons des gens s’ils sont vieux et surtout s’ils ne peuvent pas terminer un Triathalon.

Le gouvernement a déjà donné aux médecins le droit légal de tuer des personnes âgées (en les affamant à mort ou en les privant de liquides) s’ils remplissent un lit d’hôpital que les administrateurs souhaitent utiliser pour un patient nécessitant une chirurgie esthétique ou un traitement contre l’infertilité.

Alors, quelle est la prochaine étape ?

Eh bien, la prochaine étape évidente est de tuer toutes sortes de patients atteints de maladies chroniques ou potentiellement coûteuses telles que le cancer et les maladies cardiaques.

Comment diable pouvez-vous faire ça ?

Comment les politiciens pourraient-ils amener les électeurs à accepter cela ?

Eh bien, vous pourriez fermer les hôpitaux – sous prétexte qu’ils sont nécessaires pour les huit millions de patients qui devraient tomber malades du coronavirus. 

Ce serait comme introduire la peine de mort par la porte arrière, mais nous ne tuerons pas les coupables ; nous tuerons définitivement des innocents.

Vous ne pouviez pas faire ça cependant, n’est-ce pas?

Bien sûr que si vous le pourriez.

Et ils l’ont fait.

Au Royaume-Uni, il y aura bientôt 10 millions de personnes en attente de rendez-vous et de traitement à l’hôpital. Près de deux millions et demi attendent actuellement un traitement contre le cancer.

Les services hospitaliers sont toujours fermés en raison de l’éloignement social, bien qu’il n’y ait absolument aucune raison à cela. Nous ne fermons pas les hôpitaux en cas d’épidémie de grippe. Et permettez-moi de vous rappeler que ce n’est pas aussi grave qu’une épidémie de grippe.

Et si tout cela faisait partie d’un plan pour se débarrasser des personnes qui ont besoin d’un traitement?

Comment appelleriez-vous cela lorsqu’un gouvernement décide de tuer des millions de patients qui pourraient avoir besoin de soins et coûter de l’argent?

Génocide, peut-être?

Cela fait-il partie de la réinitialisation complète de notre monde – comme l’ont dit et enthousiasmé le prince Charles et sa compagnie au Forum économique mondial?

Pourquoi les choses ont-elles tant changé?

C’est en partie à cause de l’argent.

Et c’est en partie le plan eugénique – le projet pour animaux de compagnie de Bill Gates.

Tout cela fait partie d’un plan plus large que je traiterai dans les prochaines vidéos.

Bien sûr, se débarrasser des personnes âgées supprimera une grande partie des bénéfices de la société pharmaceutique. Les personnes âgées prennent beaucoup de médicaments.

Mais les nouveaux dirigeants de notre nouveau monde ont résolu cela – ils font de la vaccination de masse un incontournable pour des milliards de personnes.

Et, aussi incroyable que cela puisse paraître, les choses semblent destinées à empirer.

Les gouvernements du monde entier décident qu’en raison de la difficulté à faire face à ce qui est désormais prouvé qu’il ne s’agit que d’un cas bénin de grippe, ils ne peuvent plus du tout traiter les personnes âgées.

Beaucoup de jeunes peuvent hausser les épaules avec indifférence, mais ils doivent se souvenir de deux choses.

Premièrement, ils peuvent un jour être vieux eux-mêmes.

Et deuxièmement, l’âge considéré comme «vieux» est susceptible d’être soumis au phénomène fluctuant. baisse d’âge de la vieillesse.

Ceux qui ne se soucient pas beaucoup des personnes âgées tuées seront eux-mêmes vieux plus tôt qu’ils ne le pensent. Après tout, les jeunes, s’ils ont de la chance, finissent par devenir des personnes âgées.

Et ils devraient se rappeler que la définition de «vieux» rajeunit d’année en année.

Les gouvernements ont décidé que les plus de 70 ans ne pouvaient pas être traités. Mais dans certains pays, l’âge limite est de 65 ans.

Et dans cinq ans, ils pourraient réduire cet âge à 60 ans. Et d’ici la fin de la décennie, les 55 ans auront la chance de recevoir une bouteille de comprimés d’aspirine si ils ont une crise cardiaque ou se cassent une jambe.

Il s’agit d’une forme d’euthanasie. Ou peut-être que l’eugénisme serait un meilleur mot. Ou le contrôle de la population.

C’était quelque chose que les nazis pensaient être bien.

Mais ils n’étaient que de simples amateurs.

Vous pensez vraiement que j’exagère?

Les jeunes vérificateurs de faits de la BBC diront sans doute que je le suis.

Je devrais peut-être vous rappeler que, depuis février, je suis absolument exact avec toutes mes prévisions pour le coronavirus. Vérifiez mes antécédents pour le dernier demi-siècle – c’est sur mon site Web.

N’oubliez pas non plus que la BBC reçoit d’énormes sommes d’argent de Bill Gates et de ses amis. Et une grande partie du reste des médias grand public a également été achetée.

Et puis décidez si vous pensez que j’exagère. Oh, et encore une chose.

Pour autant que je sache, je suis en assez bonne santé. Je ne suis pas suicidaire. Et je fais attention à éviter les accidents…

Si quelque chose de curieux se produit et que je disparais soudainement, posez vous des questions.

Copyright Vernon Coleman,

le 26 juin 2020

Le livre de Vernon Coleman, How to Live Longer, est disponible sur Amazon sous forme de livre de poche et d’eBook. Son livre The Kick Ass A –Z for Over 60s est également disponible en livre de poche et en livre électronique .

Plus de vidéos interdites par le Dr Vernon Coleman

Coronavirus: preuve que la distance sociale ne fonctionne pas

Transcription .

Pourquoi vous êtes maintenant en grand danger – Dr. Vernon Coleman

Transcription .

Commentez cet article sur HealthImpactNews.com .

5 Commentaires

  1. J’y suis…dès que mes écrans ont été bloqué par une propagande (janvier)…m’ont mis en mode recherche…qu’est ce qu’ils veulent me cacher??…et suis avec vous depuis…MERCI…Denis…

  2. La monstruosité à l’ oeuvre, tous ceux qui ont accès à la véritable information sont traités de conspirationniste… Merci aux hommes et femmes qui nous instruisent, merci à vous Philippe!
    Courage à tous!

Laisser un commentaire