17 Commentaires

  1. Bonjour Monsieur Philippe A. Jandrok,

    Ces témoignages venant de toute part sont vraiment touchants.

    Un grand merci pour tout ce que vous faites jour après jour pour chacun des Êtres qui sont plein d’amour.

    Recevez mes meilleures pensées, ainsi que pour votre compagne.

    Matthieu.

  2. S’il vous plaît Mr jandrok,

    serait-il possible d’avoir la lettre lue par cette dame qui est très touchante sur « Cogiito » ?

    D’avance, je vous en remercie.

    Matthieu.

  3. Bonjour Mr Jandrok, j’ai écouté avec attention tous les témoignages et je suis rassurée de voir que nous sommes quand même pas mal à enlever les écailles de nos yeux et c’est tant mieux car il faut que çà bouge maintenant, y’en a marre de se laisser bouffer de la sorte par ce gouvernement satanique. Merci à vous qui nous éclairez à chaque vidéo que vous faites et à chaque article que vous publiez sur Cogiito . Prenez un peu de bon temps avec Dame Louloute car tout ce temps que vous nous consacrez est pris au dépend sans aucun doute sur votre santé. Il faut vous reposer un peu et profiter de cette belle nature dans un coin de votre jardin.
    Merci encore à vous
    Muriel

  4. Merci pour tous ces témoignages, le second me touche particulièrement car notre aînée avait des réactions sérieuses aux vaccins et elle en a gardé des séquelles..Je m’en veux bien que je n’en savais pas et comme le dit cette dame, ON ne savait pas..de plus le papa est médecin ..mais bon elle s’en sort quand-même même si ce sera toujours un tracas pour nous. La 3ème personne, un compatriote..je me joins à ce qu’il vous dit, Au passage, sur le site association-évidence je ne retrouve pas la sommation aux maires …

  5. le témoignage à 24 minutes, si j’ai bien compris, est dans l’émotionnel et par moment contradictoire car elle est CONTRE le déconfinement pour les enfants notamment pourquoi ? ..mais aussi contre les vaccins.. illogique

  6. Pour ceux qui le souhaitent, la transcription de la lettre de Isabelle Chausse :
    Ode à la vérité

    Lettre déclarative aux instances nationales et internationales coupables de crimes prémédités contre l’humanité

    Parce que l’amour de la vérité mène à la vérité de l’amour, je suis fille de la nation sans NOM*, et sur vous nous marchons, brandissant la liberté née de la vérité, fruit de la connaissance révélée. Nous sommes légion, nous vous observons, nous vous étudions, et nous vous dénonçons, dévoilant votre plan à ceux qui, hypnotisés par la magie obscure dont vous vous croyez maîtres, sommeillent encore dans les bras de l’illusion, ignorant combien le réveil pourrait être terrible, pire encore que leurs peurs mesquines surgissant parfois dans leurs cauchemars intimes et nocturnes, les frappant du sort des animaux menés à l’abattoir dont, trop encore, se repaissent. Je suis fille de la nation sans NOM, et sur vous, nous marchons.

    Je ne vous combats pas, car vous n’existez que par l’illusion née de l’ignorance, arme ultime par laquelle vous soumettez un peuple devenant épris de jouissances stériles, se laissant prendre dans les filets de lumière faussement bienveillante, assurément mortifère. Je ne vous combats pas parce que je sais. Je sais vos leurres sécuritaires liberticides, que vous générez par la peur ultime d’une mort inéluctable. Je sais vos rires, votre mépris, votre suffisance lorsque vous vous sentez uniques sachants, élus protégés de vos maîtres tout-puissants dont la cruauté est telle qu’elle en devient inconcevable, et auxquels vous prêtez allégeance.

    VOUS êtes ce virus couronné de papier et de comptage mensongers s’insinuant dans les pensées les plus viles et couardes qu’avec froideur vous avez implantées et cultivées dans l’esprit de nos peuples. VOUS êtes ce virus, envahissant les corps épuisés de nourriture, de liquide et d’air empoisonnés que vous promettez de soigner par vos médecines et vaccines assassines. Je sais votre malice qui consiste à rendre coupable ce peuple de vos pollutions et guerres si rentables. Je ne vous combats pas NOM, parce que je sais. Vous n’êtes qu’un artifice, un leurre, une malice voilant notre responsabilité véritable. Je sais que nous sommes les deux côtés d’une pièce unique lancée sur le tapis du monde. Votre côté est frappé du verbe de l’illusion, le nôtre du verbe de la vérité. Pile nous gagnons, face vous perdez. Car la vérité seule est réelle, parce qu’elle est entière, à la fois l’origine et le but ultime à atteindre, elle n’a nul besoin du mensonge pour être. La vérité est l’indépendance absolue de laquelle nous dépendons tous.

    Vous savez, que nous savons que l’amour de la vérité mène à la vérité de l’amour que rien ni personne ne peut contraindre. C’est là votre plus grande crainte : la fin de vos privilèges volés, que vos crimes ritualistiques sanguinaires perpétrés sur l’autel du mensonge personnifié vous ont octroyé. Vous savez que nous savons que votre fin a sonné, et que là où réside la vérité, nul combat, nulle guerre ne peut être, mais seulement la paix, la joie, la vie et toute éternité. Là où réside la vérité s’éteint la peur, la manipulation, l’exploitation, la prédation. Et là où cesse la peur naît le courage, la foi indestructible dans la victoire. La vérité sortie de son fourreau est nue, son épée est tranchante, sans équivoque, et sans abus possible.

    Je suis fille de la nation sans NOM, et sur vous nous marchons. Nous n’attendons pas de sauveur, qu’il soit celui d’un nouvel âge qui vous serve à coups de « bonne volonté » dictée par l’ONU et sa Lucifer Trust, ni de tout autre instructeur venu du ciel ou des tréfonds secrets de la Terre. Nous sommes chacun ce sauveur au nom de celui qui siège en nos coeurs, et notre union est forte, aimante, vibrante d’une joie inextinguible. Nous étions les acteurs d’une même représentation théâtrale sur la scène de cette Terre, et chacun de nous obtiendra sa rétribution, car c’est une loi naturelle que toute action entraîne sa réaction. La représentation touche à sa fin, vous n’étiez pas très bons, et nous vous en remercions car ce manque de talent rendit votre jeu visible aux yeux des plus malvoyants. Ainsi le rideau peut s’abaisser et la vie véritable continuer. Pardon, commencer ! Nous sommes la nation sans NOM, et sur vous, nous marchons.

    26 avril 2020
    Une conscience sise dans ce corps nommé Isabelle Chausse

    Merci à elle et au partage qui nous en est fait par P. A. Jandrok

    • Merci Swing d’avoir posté ce magnifique message. Quelle plume…
      On dirait du Jandrock 🙂
      Cette dame est extraordinaire !

      Bravo à tous et à toute pour vos témoignages poignants.

      Et special dédicace à toi Philippe Alexandre qui nous offre cet espace dédié à la liberté d’expression du peuple souverain.

      Jean-Marc Pron

  7. Tous ces témoignages vont droit au cœur. Ils ont aussi beaucoup d’espoir. Mille merci à vous, dame Louloute et toute votre équipe. Nous avons tous un grand respect et une reconnaissance infinie pour vous.

  8. Bonjour, j’aimerais beaucoup que le témoignage de la soignante (à environ 24 minutes) soit publié seul dans un/e vidéo/audio afin de le partager plus facilement. Peut-être est-il d’ailleurs déja sur la toile, mais comment le trouver?
    Merci à tous !

  9. Bonjour Philippe,

    Je me permets de te tutoyer car à mon coeur, tu es un frère…
    Un frère d’Esprit et de Coeur qui comme moi, à son niveau, se bat pour le partage de Vérité
    Un frère d’Esprit et de Coeur qui comme moi, cherche quotidiennement des moyens pour aider le Peuple à reprendre son Pouvoir, à reprendre sa Liberté, et à protéger sa Santé.

    Je tenais à t’exprimer ma gratitude pour tout le travail que tu accomplis depuis temps d’années.
    Je suis naturo-énergéticien seulement depuis mars 2018, mais j’ai vécu mon éveil spirituel à l’âge de 23 ans, et depuis, les états de conscience modifié de que je vis me font accéder exactement aux informations que tu partage… Mais garde espoir cher frère, car la plus crainte du gouverne-MENT demeure dans l’éveil et l’autarcie de l’Humanité.

    Actuellement, les gens se réveillent, car le gourne-MENT a tellement bafoué les Droits Humains mais également insulté les lois Spirituelles de la vie et de l’Evolution , que le point de non-retour a été atteint…

    Pour information, le terme CORONA comporte 6 lettres….
    Si on applique la guématrie (permutation des chiffres en lettres et vis versa) au terme CORONA, en considérant que A=1 et B=2, alors, en effectuant la somme de chaque lettre entre elles, on obtien 66.
    OUI, tu l’aura compris, CORONA = 666.
    Dans la bible, il parle du nombre de la bête, et il est écrit que ce nombre est un nombre d’Homme.
    Seulement, en numérologie, il faut ramener à un chiffre simple… Donc 666 = 6×3 = 18 et donc 1+8=9

    6 est le nombre du germe, donc 666 représente la germination d’un nouveau paradigme en trois cycles
    9 est le nombre du retour aux sources et à LA Source !

    Donc, nous commençons à gagner la guerre….
    Nous ne somme pas seuls, car des forces spirituelles ont accéléré le processus d’éveil des consciences.
    Soyons dans l’accueil de ces forces qui vibrent dans l’Amour afin qu’elles nous guident vers notre Libération et notre Autarcie Humanitaire

    Thibaut

Laisser un commentaire