Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

4
2926
Image by Engin Akyurt from Pixabay

Le 18 juin 2021, par Philippe A. Jandrok, rédacteur en chef de cogiito.com

Chacun se souvient de ce film à l’humour décalé, jouant sur l’angoisse des passagers et leurs actions incohérentes face aux délires d’un équipage présent et absent à la fois, faisant d’un vol de routine un cauchemar humoristique improbable.

Or, cette farce qui a fait le tour du monde risque bientôt de devenir une réalité, mais en beaucoup moins drôle.

En effet, la terrible coercition exercée par les compagnies aériennes d’abord pour le passeport vaccinal, puis pour la vaccination obligatoire des passagers, mais à présent le harcèlement se concentre sur les pilotes eux-mêmes, comme le lecteur pourra le constater dans les deux articles accolés à celui-ci.

British Airways confirme à ce jour que quatre pilotes vaccinés sont récemment décédés et n’affirme aucun lien avec les vaccins

https://www.naturalnews.com/2021-06-18-british-airways-confirms-four-vaccinated-pilots-have-recently-died.html

Via Reuters:

– « Le porte-parole a cependant confirmé l’authenticité des quatre cahiers de condoléances, car quatre pilotes de la compagnie étaient récemment décédés. « Nos pensées vont à leur famille et à leurs amis », ont-ils déclaré, ajoutant qu’aucun des décès n’était lié aux vaccins.« 

Mais qu’en savent-ils ?

Systématiquement, nous qui informons sur les faits scientifiques et non pas sur le récit hystérique de la presse et des politiques, sommes attaqués, et l’on nous réclame des preuves de ce que nous avançons dont ils ne tiennent jamais compte ; en dehors de cette déclaration de British Airways, quelles sont les preuves que ces pilotes ne sont pas décédés suite à leur vaccination… comme les autres ?

https://www.brighteon.com/68e83efd-43a8-45c7-90e7-c25114cd6909

La vidéo contient l’audio d’un Britannique inconnu expliquant que les pilotes de British Airways décédés étaient « en forme » et dans la « quarantaine ou la cinquantaine », donc en pleine force de l’âge.

Les vérificateurs de faits dans les médias d’entreprise ont été extraordinairement rapides à travailler et à démystifier ces affirmations pour finalement, les qualifier de fausses et de « Fake news ». Cependant, comme le demande cette vidéo :

« Est-il normal que quatre pilotes d’une compagnie aérienne meurent en une semaine ? »

Sur mer, le vaisseau Odyssey of the Seas de la Royal Caribbean devait quitter Port Everglades, le 3 juillet 2021. La croisière a pourtant été interrompue après que huit membres d’équipage aient été testés positifs pour le COVID. 

« Par le plus grand des hasards, les huit membres d’équipage positifs pour COVID ont été « vaccinés » contre le COVID, prouvant une fois de plus que ces armes biologiques à protéines de pointe n’empêchent pas les gens d’être testés positifs pour le COVID ou de transmettre une infection à COVID-19. La Royal Caribbean a découvert que les VACCINÉS provoquent des épidémies et que les vaccins ne sont pas des élixirs magiques qui empêchent l’infection à tout moment. »

https://www.naturalnews.com/2021-06-17-royal-caribbean-discovers-vaccines-cause-outbreaks.html

Parlons Science

Rappelons qu’il s’agit d’une vaccination expérimentale extrêmement dangereuse, puisqu’il est déjà prouvé que la protéine Spique intégrée aux vaccins à ARNm est une toxine mortelle en tous les cas, provoquant des caillots sanguins dans les organes principaux, cerveau, cœur, reins, prostate, utérus… Il n’est plus l’heure de le prouver, les plus grands scientifiques spécialisés en vaccination l’ont publié pour avertir le monde de ce danger auquel les autorités sanitaires font étrangement la sourde oreille.

Le Pr Cahill explique que les effets des vaccins à ARNm se manifesteront des mois plus tard, et que « nous ne voulons pas qu’ils soient étiquetés comme décès Covid, alors qu’en réalité, les personnes vaccinées mourront des effets des vaccins ARNm« .[1]

Le Dr Bridle [2] est l’un des scientifiques qui a travaillé au développement du vaccin contre le covid-19. Il cite une « étude de biodistribution » japonaise qui montre comment la protéine Spike passe dans le sang après la vaccination et circule pendant plusieurs jours, s’accumulant dans les organes et les tissus. La protéine Spike peut s’attaquer à la rate, à la moelle osseuse, au foie, aux glandes surrénales, aux ovaires, à la prostate et même provoquer le cancer même en « concentrations élevées ».

« Nous savons depuis longtemps que la protéine Spike est une protéine pathogène. C’est une toxine. Elle peut causer des dommages dans notre corps si elle entre en circulation », a déclaré le Dr Bridle.

« ILS ONT FAIT UNE ERREUR —

ILS PENSAIENT QUE LA PROTÉINE SPIKE ÉTAIT UN EXCELLENT ANTIGÈNE CIBLE, POUR DÉCOUVRIR QU’IL S’AGIT D’UNE TOXINE, QUI PEUT SE PROPAGER DANS DE NOMBREUX ORGANES DU CORPS, CAUSANT DE GRAVES DOMMAGES ».

Pire, les protéines spike générées par les vaccins à ARNm ne restent pas dans le muscle de l’épaule, comme prétendu par les laboratoires, mais se propagent au cerveau, au cœur, aux ovaires, etc.

Quelle preuve faudra-t-il de plus pour que les autorités entendent raison ?

Mais c’est justement qu’elles se fichent des preuves, puisque l’objectif est véritablement de provoquer le plus d’accidents mortels possible dans un effort complice et global.

La volonté soudaine et forcée de s’acharner à vacciner les enfants qui ne ne sont pas menacés par le COVID est un crime contre l’humanité.

La regrettée Claire Séverac avant de nous quitter avait publié un ouvrage qui fait encore date aujourd’hui :

Je me permets en tant qu’auteur/chercheur de présenter deux de mes ouvrages qui correspondent également à des recherches similaires à celles de Claire et qui sont parfaitement complémentaires et publiés concomitamment à la même période.

uniquement disponible sur Amazon

À ce jour, sans que le grand public en soit informé, des avions continuent de disparaître ou même à tomber du ciel comme dans un pire cauchemar avec une régularité inquiétante. Même si les voyages en avion sont incroyablement sûrs, ils produisent statistiquement beaucoup moins d’accidents et de décès que les injections de vaccins qui blessent tellement d’enfants que le Congrès des États-Unis a été contraint de mettre en place un « tribunal des vaccins » unique en son genre, et cela, pour traiter exclusivement les plaintes pour des accidents vaccinaux et des milliards de dollars d’indemnisation. Et des criminels ont encore le culot de nous traiter de « complotistes », alors que des milliers de familles sont reconnues victimes des vaccins et indemnisées par ce tribunal officiel ?

Mais aujourd’hui, nous risquons les pires catastrophes aériennes à cause de cette politique imbécile et criminelle de forcer la vaccination anti-COVID des pilotes de ligne qui sont les garants de la sécurité de centaines de passagers. La science nous prévient que les risques sont grands et plus ou moins immédiats, ce qui nous indique également que prendre l’avion demain, sera jouer à la roulette russe. Le passager sera certain de prendre l’avion pour une destination qu’il ne sera jamais garanti d’atteindre vivant et encore plus demain qu’aujourd’hui.

La responsabilité de ces compagnies aériennes est pleine et entière et il est certain que pour le moment, il est plus facile de se voiler la face pour rejeter sa propre responsabilité de coercition vaccinale auprès du personnel naviguant. Dans les derniers accidents d’avion, nous constations que les pilotes étaient apparemment inconscients ?

Pourquoi étaient-ils inconscients ?

Un vacciné anti-Covid peut également être inconscient en haute altitude avec un caillot au cœur ou au cerveau si soudain, que personne ne pourrait le prévoir, puisque les compagnies aériennes forcent désormais la vaccination de leurs pilotes par coercition, et cela sans le moindre contrôle médical et surtout, sans la moindre information sur les risques qu’ils font courir à leurs pilotes, aux passagers et à leur propre compagnie. Pourquoi les compagnies aériennes n’écoutent-elles pas la Science ?

Les compagnies aériennes devraient d’ailleurs y penser à deux fois, car elles ne sont pas des laboratoires qui eux, sont parvenus à n’avoir aucune responsabilité dans les accidents vaccinaux ; donc, ce sont ces compagnies qui seront tenues pour responsables des accidents inévitables à venir.

Le Dr Delépine vient de publier des statistiques qui montrent clairement et dans le monde entier une hécatombe vaccinale. En voici un exemple exhaustif :

À présent, la théorie raisonnable qu’un gouvernement voyou veuille tuer tous les passagers d’un ou de plusieurs avions de ligne et faire passer cela pour un accident ou un attentat, est plus que probable. D’une manière ou d’une autre, ils sont parvenus à rendre les compagnies aériennes complices de leurs crimes sanitaires et les pilotes inconscients, pour accepter une vaccination expérimentale toxique à tout point de vue.

Même si les pilotes commerciaux sont incroyablement bien entraînés et généralement des personnes très intelligentes, aucun d’eux ne pourra résister à la mort et à un AVC par protéine Spike, le plus grand criminel de masse conçu par les hommes actuellement actif à travers la vaccination ARNm, et accepter de se faire vacciner aujourd’hui, en ignorant ces faits avérés. Ceci est une preuve de parfaite ignorance de la Science et de l’information véritable, ce qui fait d’emblée des compagnies aériennes des complices de crime contre l’humanité, comme tout autre entreprise de transport de population, qui userait des mêmes pratiques coercitives.

Les mêmes qui vaccinent les populations de force annoncent qu’il vaut mieux prévenir que guérir, alors qu’ils tuent avec préméditation des milliers de gens sans se soucier le moins du monde des conséquences, pire, ils les nient.

Si les pilotes étaient mieux informés sur les risques liés à ces vaccinations expérimentales, je suis certain qu’ils réfléchiraient à deux fois avant de prendre de tels risques pour leur santé et surtout de les faire prendre à leur équipage et aux passagers.

De plus, cette idée de passeport vaccinal de la part des entreprises, basé sur de la fausse science est une arnaque totale, une escroquerie, puisque le véritable problème ne réside pas dans le COVID lui-même que nous avons les moyens de soigner et de guérir avec des protocoles de médicaments efficaces, mais bien dans la protéine Spike diffusée à travers les vaccins aux vaccinés et aux non- vaccinés.

C’est là que nous mesurons l’étendue du complot et des complicités généralisées pour tuer le plus de monde possible en soumettant d’abord les populations, puis en les assassinant à travers les vaccins.

Souvenez-vous qu’ils ont dit qu’une fois vacciné, la vie reprendrait son cours, c’est encore plus faux, d’autres restrictions naissent et s’ajoutent à chaque fois, tant que les citoyens obéissent, ils gagnent du terrain, si les citoyens disent non, ils reculent.

Le COVID est l’escroquerie du siècle :

« il a été démontré que le Covid-19 n’est pas une pneumonie mais une thrombose ; avec présence de caillots de sang. »[1] Donc si ce n’est pas une maladie d’origine virale, le COVID-19 ne nécessite absolument aucun vaccin, alors pourquoi cette propagande mensongère pour forcer la vaccination ?


[1] Florian Gouttière 14 mai 2020 –Check News.fr – Libération

Il semble, grâce aux informations que nous publions sur cogiito.com depuis des mois, que ces vaccins servent à transformer l’humanité et ils ont besoin de vacciner le plus de monde possible pour en faire des émetteur/récepteurs afin de les coupler avec leurs ordinateurs de contrôle soutenu par les antennes 5G et pour cela, ils sont disposés à tous les mensonges, à toutes les fourberies … et à tous les crimes pour mener leur plan transhumanistes à exécution.

Si vous avez l’intention de prendre l’avion dans les prochaines semaines, réfléchissez à deux fois et demandez-vous, en toute bonne foi, si le jeu en vaut la chandelle ?

Nous vivons une époque formi… Diable.


[2] https://thewatchtowers.org/dr-byram-bridle-blows-whistle-on-extremely-concerning-japanese-study-on-vaccine-lipids-clotting/


[1] Source en anglais : https://video.wakkeren.nl/videos/watch/9bd9f602-e5e9-47e0-b35d-8f1bfd78f0f4
Source de la traduction : https://odysee.com/@QuadrillageTraduction:1/trim.06026EA6-C979-4FBE-87FE-CA1E722A43F5:f
Lien de l’étude citée : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3335060/
https://archive.vn/IIC4X

[1] https://thewatchtowers.org/dr-byram-bridle-blows-whistle-on-extremely-concerning-japanese-study-on-vaccine-lipids-clotting/


[1] Source en anglais : https://video.wakkeren.nl/videos/watch/9bd9f602-e5e9-47e0-b35d-8f1bfd78f0f4
Source de la traduction : https://odysee.com/@QuadrillageTraduction:1/trim.06026EA6-C979-4FBE-87FE-CA1E722A43F5:f
Lien de l’étude citée : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3335060/
https://archive.vn/IIC4X

Le 24 mai 2021

https://www.reuters.com/business/healthcare-pharmaceuticals/united-airlines-union-agree-against-mandatory-covid-19-vaccinations-pilots-2021-05-25/

(Reuters) – United Airlines (UAL.O) et le syndicat de ses pilotes ont conclu un accord interdisant à la compagnie aérienne de rendre obligatoire la vaccination COVID-19 de ses pilotes, a déclaré lundi l’Air Line Pilots Association.

« Le vaccin COVID n’étant pas obligatoire, les pilotes qui choisissent de ne pas se faire vacciner ne seront soumis à aucune mesure disciplinaire », indique l’accord.

Le président-directeur général de United, Scott Kirby, avait déclaré aux travailleurs, lors d’une réunion en janvier, que la compagnie pourrait rendre le vaccin obligatoire pour les employés et avait exhorté les autres compagnies à faire de même. en savoir plus

L’accord entre la compagnie aérienne et le syndicat ajoute également que les pilotes qui ont été vaccinés pourront bénéficier d’une rémunération supplémentaire.

Au début du mois, Delta Air Lines (DAL.N) a déclaré qu’elle exigerait que tous les nouveaux employés aux États-Unis soient vaccinés contre le coronavirus.

American Airlines (AAL.O) avait déclaré en janvier qu’elle ne prévoyait pas de rendre la vaccination obligatoire pour les pilotes et autres employés, à moins qu’elle ne soit obligatoire pour entrer dans certaines destinations. lire la suite

Bien que les entreprises privées américaines puissent exiger que leurs employés se fassent vacciner contre le COVID-19, les experts ont déclaré qu’elles risquaient de subir des contrecoups juridiques et culturels si elles le faisaient.

https://www.chicagotribune.com/business/ct-biz-united-airlines-pilots-covid-19-vaccines-20210525-cpmma26q4ven5i6ixsml7sfqku-story.html

United Airlines, le PDG s’est dit favorable à l’obligation de se faire vacciner, et incite ses pilotes à se faire vacciner.

Le PDG de la compagnie aérienne basée à Chicago, Scott Kirby, a déclaré au début de l’année qu’il souhaitait rendre le vaccin COVID-19 obligatoire pour le personnel de United, à condition que d’autres compagnies rendent également le vaccin obligatoire pour leurs employés.

https://www.chicagotribune.com/business/ct-biz-united-airlines-covid-19-vaccine-passports-20210202-lrd6caypd5ei7fvlrv5pdoh36y-story.html

  • Je suis suffisamment réaliste, même si je pense que c’est la bonne chose à faire, pour savoir qu’United Airlines ne peut pas le faire seule et le faire durer. Il n’est pas nécessaire qu’il y ait une tonne d’autres personnes, mais il faut qu’il y en ait », a-t-il déclaré.
  • Il ne s’agit pas seulement d’attendre que les autres se joignent à nous : United devra mettre au point la logistique nécessaire pour mettre le vaccin à la disposition de tous les travailleurs avant de l’exiger. Lors d’une réunion avec les employés le mois dernier, M. Kirby a déclaré que United souhaitait rendre le vaccin COVID-19 obligatoire pour ses employés, à condition qu’elle ne soit pas la seule entreprise à le faire.

Les employeurs peuvent exiger le vaccin COVID-19, mais les employés peuvent refuser en raison d’un handicap ou d’une croyance religieuse sincère.

De nombreuses entreprises ont choisi d’encourager les vaccins, mais de les garder volontaires.

https://www.chicagotribune.com/business/ct-biz-employer-covid-vaccination-eeoc-guidance-20201217-u5skkon6mvbcziedh5tagydepi-story.html

Les pilotes de United qui fournissent la preuve qu’ils ont reçu le vaccin recevront jusqu’à 13 heures de salaire supplémentaire, a déclaré lundi l’Air Line Pilots Association, qui représente les pilotes de United.

Le syndicat des pilotes s’est attaché à « encourager une participation volontaire maximale au lieu d’un tel mandat », a écrit Todd Insler, président de la branche United de l’association, dans un message adressé aux pilotes lundi.

Le 19 juin vient de devenir un jour férié fédéral. Votre patron vous donnera-t-il un jour de congé ?

Pour recevoir le montant maximal de la rémunération supplémentaire, les pilotes doivent recevoir leur première dose de vaccin avant le 1er juin et programmer les doses de manière à ne pas avoir à prendre de congé maladie. Les pilotes ne feront pas l’objet de mesures disciplinaires s’ils choisissent de ne pas se faire vacciner, mais leur salaire et leur horaire pourraient être modifiés si le fait de ne pas être vacciné a une incidence sur les endroits où ils peuvent voler.

Delta Air Lines exige que toutes les nouvelles recrues soient vaccinées, à moins qu’elles ne puissent bénéficier d’un aménagement.

Au début du mois, plus de 60 % des employés actuels de Delta étaient vaccinés.

American Airlines n’exige pas la vaccination, mais a proposé aux employés une incitation à se faire vacciner : un jour de congé supplémentaire en 2022 et 50 dollars en points du programme de récompense des employés.

United et American ont collaboré avec la ville pour organiser des cliniques de vaccination pour les employés de l’aéroport international O’Hare plus tôt cette année.

[email protected]

Lauren Zumbach
Chicago Tribune

4 Commentaires

  1. Excélent rapprochement entre le film et une réalité probable, j’ai éclaté de rire… désolée. Puis je me suis dis, si les pilotes n’auront et ne devrait plus avoir de vaccinations obligatoires, comment ne pas faire la relation avec le personnel soignant, particulierement ceux qui opèrent et leurs malades?

    Bien à vous,
    Nikita

    • Et si on pousse le bouchon un peu plus loin, les chauffeurs de taxi, de bus, de train etc… Et si finallement tout ne justifirait pas l’IA pour nous assuré un service sans faille… Plandémie quand tu nous tiens!

Laisser un commentaire