Une soupe de légumes pour stimuler le système immunitaire

4
1898

Recette de Paleohacks

Hippocrate, le père de la médecine, a dit un jour : « Que la nourriture soit ton médicament ». En effet, consommer les bons types d’aliments peut avoir un impact significatif sur votre bien-être et peut même vous aider à retrouver un bon état de santé grâce à une pléthore de nutriments et de composants synergiques.

Cependant, lorsque nous parlons d’utiliser des aliments pour se soigner, rappelez-vous que nous parlons de vrais aliments (des variétés complètes, sans OGM, idéalement bio et cultivées localement) et non de la malbouffe transformée que vous voyez dans les rayons des supermarchés. Par conséquent, remplir votre garde-manger d’aliments frais et complets toute l’année est toujours une bonne idée.

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour aider votre système immunitaire à rester robuste pendant ces mois d’hiver froids, voici une délicieuse recette de soupe que vous pouvez préparer chez vous. La liste des ingrédients peut être intimidante, mais cela en vaut vraiment la peine, car la variété de légumes, ainsi que les herbes et les épices, contribueront à renforcer votre immunité et à vous protéger des maladies.

https://french.mercola.com

Une soupe de légumes pour stimuler le système immunitaire

Temps de cuisson : 20 à 25 minutesPortions : 4

Ingrédients

  • 1 tasse de chou violet râpé
  • 1 tasse de carottes râpées
  • 2 tasses de chou frisé (épluché et découpé en morceaux)
  • 1 tasse de céleri (coupé en dés)
  • 3 tasses de fleurons de brocoli
  • 1 tasse de tomates pelées, épépinées et coupées en dés
  • 1 cuillère à soupe d’ail haché
  • 1 cuillère à soupe de gingembre haché
  • 1/2 tasse de jus de citron
  • 1/4 tasse de bouillon de légumes bio
  • 6 tasses d’eau filtrée
  • 1/4 cuillère à café de cannelle
  • 1/4 de cuillère à café de poivre de Cayenne
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
  • Sel et poivre, selon votre goût

Recette

soupe aux legumes étape 1

1. Faites chauffer une grande casserole à feu moyen-fort. Ajoutez l’huile de noix de coco, le céleri, les carottes, l’ail et le gingembre hachés dans la casserole. Faites revenir pendant cinq minutes (jusqu’à ce que les légumes soient un peu tendres).

soupe aux legumes étape 2

2. Ensuite, ajoutez le brocoli, les tomates, le sel et le poivre. Faites revenir pendant encore trois à cinq minutes.

soupe aux legumes étape 3

3. Ajoutez l’eau et le bouillon de légumes, puis couvrez et portez à ébullition.

soupe aux legumes étape 4

4. Une fois à ébullition, réduisez immédiatement le feu pour laisser mijoter. Ajoutez ensuite le jus de citron, le poivre de Cayenne, la cannelle, le curcuma, le chou et le chou frisé. Remuez pour bien tout incorporer. Laissez mijoter les ingrédients pendant 10 à 15 minutes (ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres).

Les légumes bio frais sont toujours un premier choix pour une santé optimale

En plus de fournir différentes textures et saveurs à ce plat, tous les légumes utilisés dans ce plat ont leur propre ensemble de composants nutritionnels qui peuvent contribuer à améliorer votre fonction immunitaire. Par exemple :

Le chou violet, également connu sous le nom de chou rouge, est chargé de L-glutamine, un acide aminé qui peut contribuer à soigner les tissus mous qui tapissent vos intestins. Comme son homologue vert, il contient également des nutriments comme la thiamine, le calcium, le magnésium, le folate, le manganèse, la riboflavine, le fer et la vitamine K, entre autres, qui peuvent tous présenter des bienfaits immunitaires protecteurs.

La Fondation George Mateljan, une organisation à but non lucratif qui vise à aider les individus à manger et à cuisiner plus sainement, souligne en outre le potentiel immunitaire du chou rouge :

« Comme pour tous les aliments uniques et nourrissants, il existe des différences dans les nutriments qu’ils offrent. Par exemple, certains choux rouges contiennent presque deux fois plus de vitamine C que certains choux verts. Les choux rouges sont toujours plus riches en anthocyanes (phytonutriments flavonoïdes) qui agissent non seulement comme antioxydants, mais également en soutien du système immunitaire. Les choux verts, en revanche, contiennent beaucoup plus de folate. »

• Le chou frisé, un « superaliment » réputé, dont la popularité a récemment grimpé en flèche, regorge d’antioxydants et de fibres saines. C’est également l’une des principales sources de vitamines A et K, ces dernières favorisant la santé de la peau et des yeux, et pouvant contribuer à renforcer votre système immunitaire.

• Le brocoli offre de nombreux composés bénéfiques pour la santé. Lorsque vous en consommez, vous bénéficiez de dizaines, voire de centaines de super-nutriments qui favorisent la santé de tout l’organisme. Un nutriment remarquable est le sulforaphane, un composé organique soufré naturel qui s’est avéré avoir une puissante activité anticancéreuse. Le sulforaphane agit également comme un stimulant immunitaire et un anti-inflammatoire.

N’oubliez pas que lorsqu’il s’agit de consommer des produits, les variétés fraîches et certifiées bio, achetées sur les marchés de producteurs ou dans les coopératives locales, doivent toujours être votre premier choix. En effet, manger bio réduit non seulement votre exposition aux pesticides et aux insecticides, mais c’est également lié à des bienfaits importants pour la santé.

Par exemple, une analyse menée par le Service de recherche du Parlement européen a conclu que la consommation d’aliments bio améliore également la valeur nutritionnelle des aliments, diminue le risque de maladie et améliore le développement pendant la petite enfance. Une autre étude a révélé que la consommation d’aliments issus de l’agriculture bio peut réduire le risque de diabète de type 2 et d’obésité.

Les herbes et les épices complètent les légumes en termes de goût et de nutrition

Le problème avec la préparation de la soupe est que si vous n’ajoutez pas les bons ingrédients, elle peut devenir fade et peu appétissante. C’est ici qu’interviennent les herbes et les épices : non seulement elles ajoutent une touche savoureuse à n’importe quel plat, mais contribuent également à augmenter son profil nutritionnel. Dans le cas de cette recette, son potentiel de stimulation du système immunitaire est « épicé » par plusieurs ingrédients différents. Jetez un œil à ce que ces « exhausteurs de goût » pratiques peuvent vous offrir :

  • Le curcuma, une puissante épice de couleur jaune, populaire dans la cuisine indienne, possède plus de 150 propriétés thérapeutiques, notamment des bienfaits antimicrobiens et anti-inflammatoires. Cela est dû à son ingrédient actif, la curcumine.
  • L’ail possède des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques et antiparasitaires, qui peuvent toutes contribuer à améliorer la fonction immunitaire. En fait, il existe des études qui montrent comment l’ail peut avoir un impact sur plus de 160 maladies différentes.
  • Le gingembre possède des propriétés antibactériennes, antioxydantes, antivirales et antiparasitaires à large spectre, quelques-unes de ses 40 actions pharmacologiques. Il peut contribuer à protéger contre les virus respiratoires et à soulager les infections fongiques et bactériennes résistantes aux médicaments.
  • On dit que les bienfaits pour la santé de la cannelle résonnent dans tout votre corps. Un revue approfondie publiée en 2014, a révélé qu’en plus de présenter une activité antimicrobienne contre les infections, comme avec E. coli, elle peut avoir un effet contre le diabète, l’inflammation, la démence et les troubles neurologiques, pour n’en citer que quelques-uns.
  • Le poivre de Cayenne, en plus de sa quantité impressionnante de capsaïcine, contient un taux élevé de vitamine C qui stimule le système immunitaire.

Pour une soupe plus saine, vous pouvez utiliser du bouillon d’os

Cette recette utilise du bouillon de légumes. Mais si vous souhaitez améliorer encore le profil nutritionnel de votre soupe, vous pouvez également utiliser un bouillon fait maison à base d’os d’animaux élevés de manière bio, élevés au pâturage ou nourris à l’herbe. Le bouillon d’os contient des sulfates de chondroïtine, de la glucosamine et d’autres composés, qui peuvent contribuer à réduire les douleurs articulaires et l’inflammation, entre autres bienfaits. Pour en savoir plus sur les effets curatifs du bouillon d’os, lisez mon article « Savez-vous comment préparer un bouillon d’os et pourquoi vous devriez le faire ? ».

– Sources et Références

4 Commentaires

  1. Liam toutes ces couleurs, vu les prix qui flambent avec les petites retraites c’est compliqué d a jeter de bons légumes du maraîcher du coin mais sa donne envie de la préparer ,pour le curcuma en poudre avez vous un site où ils en vendent du vrai,mon fils ma dit de ne plus acheter le poivre en poudre car ils le mélange avec du sable donc j achète que le poivre noir en grain du moulin ,merci d avance

Laisser un commentaire