Hélène Grimaud – Adagio

0
289

Hélène Grimaud – Mozart: Piano Concerto No. 23: II. Adagio

Quand elle a découvert le piano, à sept ans, « ce fut un éblouissement ». Le sentiment que sa vie ne serait plus jamais la même. C’est le reflet d’une croyance, je ne peux dire aujourd’hui si c’est en Dieu ou autre chose, car l’expression du sacré, je la vois aussi bien dans un arbre ou une œuvre d’art que dans une église. Mais je crois en un, au-delà et je recherche la connexion au monde spirituel. La musique permet de l’entrapercevoir et même de le toucher du doigt dans le meilleur des cas. Elle est pure transcendance et replace l’homme dans son humanité la plus noble. Elle répond à l’angoisse de l’avenir en dépassant la mort. Elle rassérène, elle permet de transfigurer le monde d’ici-bas. Parce qu’on n’a pas de vie de rechange. En la regardant bien droit dans les yeux, en lui souriant, la compassion et l’empathie sont la plus belle quête d’une existence.

#HeleneGrimaud #Pianist #Mozart
Deutsche Grammophon

Laisser un commentaire